RMC Sport

Coupe du monde: les joueurs exclus rétrospectivement en cours de match?

Varane exclu face à l'Angleterre

Varane exclu face à l'Angleterre - AFP

Selon les informations du Daily Mail, une nouvelle règle sera introduite à l'occasion de la prochaine Coupe du monde en Russie. Les arbitres pourront exclure rétrospectivement un joueur pour comportement violent pendant une rencontre même s'ils ont manqué l'action en question.

Du nouveau pour le Mondial en Russie. Selon les informations du Daily Mail, une règle inédite concernant l’arbitrage va entrer en vigueur lors de la prochaine Coupe du monde. D’après le quotidien britannique, les arbitres pourront exclure rétrospectivement un joueur coupable d’un comportement violent au cours d’un match. Par exemple, si l’arbitre rate une action au cours de laquelle un joueur se rend coupable d’un comportement violent, il pourra être mis au courant par ses adjoints à la mi-temps, grâce à l’arbitrage vidéo, et ainsi exclure rétrospectivement le fautif.

Le Daily Mail prend l’exemple de ce qui s’était passé en avril avec Marcos Alonso. Le latéral espagnol de Chelsea avait été suspendu rétrospectivement trois matchs par la FA, après visionnage des images, pour avoir porté un coup au mollet de Shane Long face à Southampton. Un geste qui avait échappé à la vigilance de l’arbitre de la rencontre et qui avait donc permis à Alonso de ne pas être sanctionné pendant le match. Le but de la Fifa est que ce type d’exemple ne se reproduise pas au Mondial, afin que le joueur soit sanctionné pendant la rencontre, même si l’arbitre a raté l’action.

Quatre cas pour la VAR

En mars dernier, l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a été autorisée pour toutes les compétitions, notamment la Coupe du monde, par le Board, organe garant des lois du jeu lié à la Fifa. Cette aide technologique, déjà testée dans plusieurs compétitions depuis 2016, portera uniquement sur quatre cas: valider ou non un but, attribuer ou non un carton rouge, analyser une action pouvant valoir penalty, et corriger une erreur d'identification d'un joueur sanctionné.

Par ailleurs, le Daily Mail assure que les joueurs, les remplaçants et les entraîneurs demandant à l'arbitre d'utiliser la vidéo, en faisant un geste avec leurs mains, pourront écoper d'un carton jaune.

VIDEO - Griezmann, Embiid, Balotelli... L'Actu Sport.Net du 29 mai 2018

RR