RMC Sport

Coupe du monde : revivez la journée du 29 juin

-

- - -

Suivez toute l'actualité du Mondial sur RMC Sport. Auteur d'un finish fracassant; les Pays-Bas arrachent leur place en quarts de finale aux dépens du Mexique (2-1). Ils affronteront le Costa Rica, tombeur, à dix, de la Grèce (1-1, 5 tab 3).

01h00 - C'est la fin de ce live

Il est temps pour nous de vous quitter. Merci d'avoir suivi cette journée de Coupe du monde en live intégral en notre compagnie. Bonne nuit à tous et à toutes. A demain avec un programme chargé : l'équipe de France entre en lice dans ces 8es face au Nigeria (18h) et l'Algérie va se dresser face à la montagne allemande (22h).

00h56 - LE COSTA RICA est en QUARTS DE FINALE

La voilà la surprise de ces 8es de finale ! Los Ticos ont souffert mais ils ont eu raison de la Grèce. Et les voilà, pour la première fois de leur histoire, qualifiés pour un quart de finale de Coupe du monde.

Bryan Ruiz
Bryan Ruiz © -

00h54 - Gekas craque...

... Mais pas Umana ! 5-3 pour le Costa Rica ! Victoire des Ticos !!!

00h53 - Holebas égalise...

... et Campbell marque. 4-3 pour le Costa Rica !

00h52 - Gonzalez !!!

3-2

00h51 - Lazaros non plus

2-2

00h50 - Ruiz... sans trembler

2-1 pour le Costa Rica

00h49 - Mitroglou, la course d'élan

C'est dedans. 1-1

00h48 - Borges s'élance...

... et trompe Karnezis. 1-0 pour le Costa Rica.

00h46 - Fernando Santos privé de tirs au but

Le sélectionneur grec a filé tout droit aux vestiaires, car exclu par l'arbitre de la rencontre.

EXCLUSION ! Le sélectionneur grec Fernando Santos est renvoyé aux vestiaires. #CRCGRE #GRE
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

00h44 - La stat qui fait pas plaisir au Costa Rica

Les équipes de la CONCACAF n'ont jamais gagné de match de Coupe du Monde en prolongations ou aux tirs au but. Oups.

00h39 - Costa Rica-Grèce, ça va se conclure aux tirs au but

Pour la deuxième fois dans cette Coupe du monde, on va assister à une séance de tirs au but. La première s'est déroulée samedi, entre le Brésil et le Chili.

00h38 - Grèce : un record pour Sokratis

Sokratis Papastathopoulos, que la FIFA se contente d’appeler par sa prénom, a inscrit son nom dans l’histoire de la Coupe du monde. C’est en effet le plus long patronyme pour un buteur dans la compétition. Il a égalisé dans le temps additionnel de Grèce-Costa Rica ce dimanche.

00h37 - Prévu le 5 juillet, Sokratis va peut-être devoir reporter son mariage…

… à la minute où on se parle, Sokratis Papastathopoulos est un homme torturé. Oui, il a marqué pour les Grecs et leur a permis d’égaliser contre le Costa Rica. Oui, il maintient les Hellènes en vie dans ce match et leur permet de rêver, toujours, à une qualification pour les quarts de finale d’une Coupe du monde. Mais Sokratis a aussi prévu de se marier le 5 juillet. Date… du quart de finale de son pays, s’il se qualifie, contre les Pays-Bas. Mais que le défenseur du Borussia Dortmund se rassure. Il n’est pas le premier Grec à qui ça arrive. En 2004, Takis Fissas devait, en principe, se marier le jour de la … demi-finale contre la République Tchèque. A l’époque, le joueur avait pu reporter son mariage. Ce que Sokratis va peut-être, lui aussi, devoir faire.

00h28 - Löw : « Gijon, vraiment pas d’actualité »
A la veille du 8e de finale contre l’Algérie, le sélectionneur allemand, Joachim Löw, ne veut pas voir dans cette rencontre, une possible revanche de l’Algérie, 30 ans après « le match de la honte » de la Coupe du monde 1984, à Gijon, entre l’Allemagne et l’Autriche. A l’époque, cette rencontre s’était terminée sur un nul arrangé, éliminant l’Algérie de la compétition. « Ce n’est pas un sujet, nous n’avons absolument pas parlé de ça, assure Löw. Je sais qu’en Algérie, il s’agit d’un sujet qui est toujours présent, qu’ils essayent de motiver leur équipe en utilisant cet argument mais les joueurs d’Algérie n’étaient pratiquement pas nés l’année de l’incident de Gijon. Et à part Miroslav Klose et Roman Weindenfeller, nos joueurs n’étaient pas nés. Donc cette équipe-là n’a aucune idée de ce qu’il s’est passé à Gijon il y a 30 ans. Ce n’est vraiment plus d’actualité. »

00h22 - Grosse ambiance attendue à Porto Alegre

Qui remportera le match des tribunes lundi à Porto Alegre dans le 8e de finale qui va opposer l’Allemagne et l’Algérie ? Les supporters des Fennecs ont fait le show lors du dernier match de poule contre la Russie à Curitiba, mais la Nationalmannschaft pourra compter sur le soutien de la communauté allemande, très nombreuse dans la région. « Je ne sais pas si nous aurons une majorité de supporters parce que l’Algérie avait déjà près de 10 000 fans dans le stade, concède Joachim Löw le sélectionneur allemand. J’ai entendu dire que 4000 billets avaient été vendus à des supporters allemands, c’est tout ce que je sais pour l’instant et on verra bien de quelle couleur sera le stade. Ce que nous avons pour le moment, c’est que l’Algérie a des supporters très enthousiastes, essentiellement parce que pour la première fois de leur histoire, ils ont atteint les 8es de finale de la compétition. Donc je crois qu’il y aura une excellente ambiance dans le stade. »

Joachim Löw
Joachim Löw © -

00h12 - Vahid veut voir Copacabana

L’Algérie affronte l’Allemagne ce lundi à Porto Alegre, en 8e de finale de la Coupe du monde (22h). En cas de succès, les Fennecs retrouveraient le vainqueur de France-Nigeria à Rio de Janeiro. Une ville que Vahid Halilhodzic aimerait bien découvrir, pour profiter notamment des mythiques plages cariocas. « C’est un match d'exception, mais j'aimerais bien voir la plage de Copacabana, a déclaré le sélectionneur algérien. Mais vous le savez, à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne. Il ne faut pas les sous-estimer. C'est le match le plus important de notre carrière. »

Vahid Halilhodzic
Vahid Halilhodzic © -

00h05 - Pour Löw, l’Algérie n’est pas « une surprise »

Interrogé par les médias allemands à la veille du 8ème de finale contre l’Algérie, Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft, a assuré que la présence des Fennecs, à ce niveau de la compétition, n’était « pas une surprise ». « Nous avons vu l’Algérie dans différents matchs et nous l’avons suivi de près dans la phase de qualification parce que c’était un adversaire potentiel pour nous, détaille Löw. Nous savions également qu’il y avait des talents dans cette équipe. Une défense très compacte, des battants et d’excellents joueurs en particulier devant, dans les un contre un. Dès le début, on nous a dit que cette équipe était très bonne. Si vous voyez ce qu’il s’est passé depuis le début de la compétition, vous voyez que ce n’est pas une équipe surprise. C’est une équipe compacte qui mérite d’être là où elle est aujourd’hui. »

Joachim Löw
Joachim Löw © -

00h00 - Costa Rica-Grèce, 30 minutes de rab

On va donc avoir droit à une prolongation entre le Costa Rica et la Grèce, dos à dos à l’issue du temps réglementaire (1-1). On rappelle que los Ticos évoluent désormais à dix, après l’expulsion d’Oscar Duarte.

23h57 - Nikos Aliagas dans tous ses états

« Je vais avoir une attaque ce soir » a tweeté le célèbre animateur du PAF.

je vais avoir une attaque ce soir #crcgre
— Nikos Aliagas (@nikosaliagas) 29 Juin 2014

23h55 - Govou croit aux Grecs

« La Grèce va refaire le coup de l’Euro au Portugal » a tweeté l'ancien attaquant international de l'équipe de France.

La Grece va refaire le coup de l'Euro au Portugal ! #GRECRC
— Govou Sidney (@GovouSidney) 29 Juin 2014

23h51 - La Grèce égalise à deux minutes de la fin !

Les Hellènes reviennent de loin. Grâce à un but opportuniste de Socratis (il reprend à bout portant un ballon repoussé par Navas), la Grèce égalise et revient dans cette partie. On jouait la 92e minute de jeu dans ce 8e de finale de Coupe du monde.

BUT ! Égalisation de la Grèce par Sokratis. #CRC 1-1 #GRE #CRCGRE #CM2014
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

23h45 - Réflexion tactique pour Deschamps

Si la séance de travail individuel effectuée par Mamadou Sakho, ce dimanche à Brasilia, a été satisfaisante, elle ne permettra pas de lui faire débuter le match contre le Nigeria demain en 8e de finale de la Coupe du monde (18h). Il est clair qu'aucun risque ne sera pris dans la perspective d'un éventuel forfait pour le quart de finale. Mamadou Sakho figurera malgré tout sur la feuille de match de France-Nigeria, même s'il ne commencera pas la rencontre.

Pour le reste de la compo, outre Laurent Koscielny-Raphael Varane pour la charnière et les retours en défense de Patrice Evra et Mathieu Debuchy, il existe deux réflexions tactiques dans l'esprit de Didier Deschamps et de son staff pour accompagner Yohan Cabaye et Blaise Matuidi au milieu mais aussi en attaque, pour épauler Mathieu Valbuena et Karim Benzema. Paul Pogba et Moussa Sissoko sont en balance ainsi qu’Olivier Giroud et Antoine Griezmann. Une ultime séance de vidéo aura lieu dans la soirée avant le dîner avec les joueurs. La causerie du sélectionneur, où il annoncera le 11 de départ, se fera juste avant de quitter l'hôtel pour rejoindre le stade ce lundi vers 10h45 (15h45 heure de France).

Didier Deschamps
Didier Deschamps © -

23h43 - Keshi pas surpris par le niveau des Bleus

« L’équipe de France est toujours l’équipe de France. C’est un pays de football, qui a beaucoup de possibilités d’avoir de grands joueurs. Ça ne m’étonne pas que la France ait une très bonne équipe aujourd’hui, a affirmé ce dimanche le sélectionneur du Nigeria. Tous jouent dans des bons clubs, dans des grands championnats. »

Stephen Keshi
Stephen Keshi © -

23h38 - Varane, en mode détente après l'entraînement

« Un petit moment de repos après l'entraînement sous une très forte chaleur. Prêt pour le match de demain !! » a tweeté le défenseur des Bleus, photos détente à l’appui.

-
- © -

23h33 - Keshi : « Deschamps est un battant »

Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi, a tenu à rendre hommage à son homologue et adversaire Didier Deschamps, lundi, en 8e de finale de la Coupe du monde. « Didier c’est un battant, c’est quelqu’un qui n’arrête pas de se battre. Quand on parle de professionnel, je crois que Didier, c’est quelqu’un qui est un grand professionnel. Je crois que c’est ça qu’il est en train d’apporter à son équipe, notamment quand on voit la manière dont les joueurs jouent et la manière dont ils agissent sur le terrain. On a joué l’un contre l’autre. A l’époque, notre mentalité était différente. On verra comment ça va se passer demain (lundi, ndlr) sur le terrain ».

23h27 - Le Costa Rica à dix !

Déjà averti, Duarte voit une deuxième fois jaune... puis rouge, à la 66e minute de jeu. Voilà le Costa Rica à dix face aux Grecs. Il reste moins d'une demi-heure à jouer dans ce 8e de finale de la Coupe du monde.

EXCLUSION ! Carton rouge pour Oscar Duarte. #CRCGRE #CM2014
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

23h24 - Le Mexique éliminé, on a perdu gros. Très gros...

... faites-nous confiance. Car elle aussi va devoir reprendre l'avion.

-
- © -

23h20 - Lahm : « On sait à quoi s’attendre »

Opposée ce lundi en 8es de finale du Mondial à l’Algérie, l’Allemagne, par la voix de son capitaine, Philipp Lahm, pense avoir cerné les spécificités du jeu des Fennecs. « On s'est préparé sur l'adversaire, on a fait des analyses vidéo, on sait à quoi s'attendre. C'est une équipe qui veut tout donner, qui défend ensemble, qui ne veut pas encaisser de but ni perdre de duel, une équipe désagréable à jouer. L'Algérie est une équipe qui se dépouille sur le terrain et qui voudra montrer qu'elle mérite d'être là en 8e de finale, donc il faudra rester concentré à 100% pour aller en quarts de finale. On joue contre l'équipe d'une nation censément plus modeste, mais on est prévenu, on a vu ce qu'ils ont fait dans le premier tour. »

Philipp Lahm
Philipp Lahm © -

23h12 - Le Costa Rica ouvre le score !

52e minute de jeu : Bryan Ruiz fait vibrer le Costa Rica de bonheur. Du pied gauche, le buteur du PSV Eindhoven trompe Karnezis et permet à los Ticos de mener au score face à la Grèce. Sensation à Recife.

BUT ! Le capitaine des Ticos @bryanruizcr ouvre le score. #CRC 1-0 #GRE #CRCGRE #CM2014
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

23h05 - Quand KLM embrase le Mexique

Cela partait certainement d’un bon sentiment. L’envie, surtout, de faire de l’humour. En tweetant : « Adios amigos » avec un petit photo montage à l’appui (on pouvait notamment voir un chapeau mexicain sur le panneau « Départs ») la compagnie aérienne néerlandaise KLM a dû effacer son post, suite à la réaction massive de twittos très, très énervés. Extraits : « Prévoyez votre sortie d'Amérique du sud pour bientôt, marchands d'esclaves », « Juste le mauvais côté entre drôle et arrogant ». Sans oublier le tweet virulent de l’acteur mexicain Gael Garcia Bernal : « Je ne voyagerai plus jamais avec votre compagnie de m… Allez-vous faire voir. » De son côté, la compagnie aérienne mexicaine Aeromexico, elle, s’est fendue d’un tweet montrant un panneau « Arrivées », avec le message suivant : « Merci pour ce grand championnat, nous sommes fiers et vous attendons à la maison »

22h55 - Pogba n'oublie pas le Ramadan

« Bon ramadan et bon premier repas à tous » a notamment tweeté ce dimanche soir le milieu de terrain des Bleus.

Bon Ramadan et un bon premier repas à tous.
— Paul Pogba (@paulpogba) 29 Juin 2014

22h50 - La classe Ochoa...

... avec le trophée d'homme du match dans les mains. Malgré l'élimination du Mexique.

-
- © -

22h47 - Mi-temps entre le Costa Rica et la Grèce

0-0 entre les deux formations à l'issue des 45 premières minutes.

-
- © -

22h40 - Courtois et les Belges en partance pour Salvador...

... lieu de leur 8e de finale contre les Etats-Unis

-
- © -

22h30 – Quand Boateng règle ses comptes

Dans une interview accordée à Sky Italia, Kevin Prince Boateng est revenu sur son exclusion de la sélection du Ghana durant la Coupe du monde : « J’étais à l’entraînement en train de faire une petite opposition. Je me suis adressé à Muntari, en lui demandant si c’était lui l’arbitre. Le sélectionneur a cru que c’était contre lui et que j’avais dit quelque chose d’injurieux. A partir de là, il a commencé à m’insulter devant tout le monde, malgré ma tentative d’explication. Tous les autres joueurs ont entendu. Je pense que le sélectionneur avait un problème avec moi et cherchait seulement un prétexte pour me virer. Pourquoi me renvoyer le jeudi si l’épisode en question est survenu le dimanche précédent ? » Le joueur du Milan AC a aussi taclé sa fédération : « On s’est rencontré avec le président de la GFA. Je lui ai demandé où était passé l’argent que nous recevons de la FIFA. Evidemment, nous sommes tous honorés de jouer pour le Ghana. Mais nos modes de transport, notre hôtel… Moi je veux simplement savoir où va cet argent. Parce qu’ils en reçoivent beaucoup… »

Kevin Prince Boateng
Kevin Prince Boateng © -

22h16 - Pour Herrera, c'est l'arbitre qui a éliminé le Mexique

La défaite concédée sur le fil par le Mexique face aux Pays-Bas n’a toujours pas été digérée par son sélectionneur, Miguel Herrera. Et le penalty obtenu dans le temps additionnel par Arjen Robben, encore moins. « Sur quatre matches, nous en avons eu trois avec un arbitrage désastreux. C'était un arbitre (le Portugais Pedro Proença) de la même confédération qu'une des deux équipes. Quand il y a des décisions litigieuses, c'est toujours aux dépens du Mexique. Ça a été un penalty inventé » a lâché Miguel Herrera. Avant de se montrer plus offensif. « La raison principale de notre élimination est liée à ce monsieur avec un sifflet. Il nous a éliminés du Mondial. Sur le premier but, il y a un manque d'attention de notre part, mais ensuite, il invente une faute, il invente un penalty décisif et on quitte le Mondial sur ce penalty tendancieux. J'espère que la commission des arbitres verra tout cela et l’enverra à la maison, tout comme nous. »

Miguel Herrera
Miguel Herrera © -

22h10 - J. Cesar savait pour les penalties

Grâce à des poteaux conciliants et un Julio Cesar bondissant lors de la séance de tirs au but, le Brésil s’est qualifié dans la douleur pour les quarts de finale du Mondial face au Chili (1-1, 3-2 tab). Mais aussi laborieuse fut-elle, les Brésiliens n’ont jamais douté de cette victoire… car elle était écrite, à écouter le toujours très croyant Thiago Silva : « C’était prédestiné, a expliqué le capitaine de la Seleçao, rapporte The Mirror. Avant la séance, Julio nous a dit : ‘Tirez-les avec confiance, j’en arrêterai trois.’» Deux arrêts et un poteau plus tard, le Brésil était qualifié.

22h00 - Costa Rica-Grèce, c'est parti !

Et on n'oublie que cette rencontre peut se suivre sur tablette ou smartphone via l'onglet Score Center de votre application RMC Sport.

21h57 - Costa Rica-Grèce, c'est dans trois minutes...

... et dans trois minutes, vous pourrez suivre ce 8e de finale en audio, en compagnie de notre envoyé spécial, Loïc Briley. Et ça se passera... par là.

21h55 - Costa Rica-Grèce, c'est dans cinq minutes...

... et dans cinq minutes, alors que l'hymne du Costa Rica retentit dans les travées de l'Arena Pernambuco de Recife, ce match sera à suivre en live texte, avec notre liver décalé Charles Eugène... et ça se passe ici.

21h47 - Et sinon, à Copacabana...

... une petite manifestation s'organise

-
- © -

21h40 - Robben reconnait avoir plongé

Critiqué par les fans du Mexique pour avoir obtenu un penalty en se laissant tomber ce dimanche en 8e de finale, Arjen Robben a fait son mea-culpa après le match. Mais pas pour l’action concernée… « En première période, j'ai plongé alors qu'il n'y avait pas faute sur moi, a confié l’ailier des Pays-Bas à la télévision néerlandaise NOS. C'est stupide, je ne devrais pas faire ça. Mais ensuite, en toute fin de match, il y avait bien faute sur moi. »

Arjen Robben
Arjen Robben © -

21h30 - Susic pas inquiet pour la France

Safet Susic, le sélectionneur de la Bosnie-Herzégovine, connait bien le Nigeria pour l’avoir affronté en phase de poules. Et l’ancien meneur de jeu du PSG estime que les Bleus n’ont pas grand-chose à craindre ce lundi en 8es de finale. « La France ne devrait pas avoir beaucoup de problème pour battre le Nigeria, a expliqué Susic dans l’Intégrale RMC Brésil. L’équipe de France m’a vraiment impressionné lors de ses matchs face à la Suisse et au Honduras. Elle n’aura pas beaucoup de difficulté à se qualifier, même s’il faut se méfier d’Emmenike, un avant-centre costaud, rapide et puissant. »

Safet Susic
Safet Susic © -

21h20 - De Jong incertain pour les quarts de finale

Remplacé très tôt lors du 8e de finale de Coupe du monde face au Mexique, Nigel De Jong souffre d’une blessure à l’aine, a indiqué son sélectionneur Louis van Gaal. « Je ne sais pas s’il sera remis pour les quarts de finale. Pour être honnête, il lui sera difficile de jouer le prochain match. C'est l'un de mes éléments les plus importants. C'est un très gros revers pour nous. »

21h10 - Les excuses d’Asamoah Gyan

Le capitaine du Ghana a présenté ses excuses ce dimanche pour les mauvaises performances des Black Stars et la mauvaise image qu’ils ont aussi véhiculé au Brésil. « Nous sommes allés là-bas pour rendre la nation fière et ce n'est pas ce qui s'est produit. Je demande pardon à tous les fans que nous avons déçus » a déclaré l’ancien Rennais à des supporters lors de l’arrivée des joueurs à l’aéroport d’Accra.

21h05 - Van Gaal salue « la foi » des joueurs

« Je crois que les joueurs ont montré qu'ils avaient la foi jusqu'au bout du bout. On ne serait pas passés sans ça. Mais dans les dernières minutes, nous avons été plus en forme, plus frais que les Mexicains. Mes joueurs avaient la foi mais ils étaient physiquement préparés à jouer ce match. »

Louis van Gaal
Louis van Gaal © -

20h59 - Herrera : « Tout est allé contre nous »

Dépité. Déçu. Mortifié. Miguel Herrera était un peu tout ça ce dimanche, après l’élimination du Mexique en 8e de finale de la Coupe du monde par les Pays-Bas (2-1). « Nous avions fait un bon travail, mais ensuite l'équipe est restée trop en arrière. Nous avons offert une opportunité de revenir à une équipe qui n'avait rien fait jusque-là. Lors du premier but, nous nous sommes trompés parce que nous avons laissé un joueur seul sur le ballon repoussé. L’arbitrage ? Ça a été un Mondial où tout est allé contre le Mexique, tout le temps. »

Miguel Herrera
Miguel Herrera © -

20h55 - Quand Enyeama joue les indics...

Le petit filou. Vincent Enyeama, qui garde le but du Losc en Ligue 1, a filé un petit coup de main à ses coéquipiers nigérians, qui affronteront la France, ce lundi, en huitièmes de finale de la Coupe du monde. « Vincent a parlé à certains joueurs, a confié le milieu de terrain de Chelsea John Obi Mickel. J’en connais aussi puisque je les affronte dans le championnat d’Angleterre. Je les connais bien. Les détails que nous donnen le staff nous aident beaucoup. Vincent l’a aussi fait. Il nous aide à en savoir plus sur les Français. C’est vrai qu’il a parlé à certains joueurs ces derniers jours. »

Vincent Enyeama
Vincent Enyeama © -

20h52 - Les Nigérians ont eu leurs primes

Trois jours après leur refus de s’entraîner, les joueurs du Nigeria ont obtenu les primes qu’ils réclamaient pour leur qualification en 8e de finale de la Coupe du monde. « Les primes ont été payées, il n’y a plus de problème », a déclaré Stephen Keshi, le sélectionneur des Super Eagles, avant de revenir sur l’incident : « Ce n'est pas qu'on a refusé de s'entraîner mais on attendait une décision, on discutait avec la Fédération, le temps est passé et on a oublié d'aller à l'entraînement. On en a profité pour mettre les choses à plat, la discussion n'a pas porté que sur les primes. On voulait une clarification et ça a été fait. Tout est résolu maintenant. »

Les Nigerians
Les Nigerians © -

20h48 - Costa Rica-Grèce, la compo grecque

Karnezis – Torosidis, Papastathopoulos, Manolas, Holebas – Karagounis, Maniatis, Samaris, Salpingidis, Samaras, Lazaros.

COMPOSITION #GRE : Karnezis, Maniatis, Manolas, Samaras, Karagounis (c), Salpingidis, Torosidis, Lazaros, Sokratis, Cholevas, Samaris.
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

20h46 – Costa Rica-Grèce, la compo costaricienne

Navas – Duarte, Gonzalez, Umana – Gamboa, Borges, Tejeda, Diaz – Ruiz, Campell, Bolanos.

COMPOSITION #CRC : Navas, Gonzalez, Umana, Borges, Duarte, Bolanos, Campbell, Ruiz (c), Diaz, Gamboa, Tejeda. #CRCGRE #CM2014
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

20h44 - Les Pays-Bas comme la RFA de 1970

Toujours un peu d'histoire. Menés face à l’Espagne, l’Australie et le Mexique, les Pays-Bas ont réussi à renverser la situation pour finalement s’imposer à trois reprises lors de cette Coupe du monde. L’équipe de Louis van Gaal, qualifiée pour les quarts de finale, est seulement la deuxième à réussir cette performance, après l’Allemagne de l’Ouest en 1970.

20h36 - Pays-Bas : un penalty, 24 ans après

Un peu d'histoire. Les Pays-Bas ont bénéficié d’un penalty ce dimanche face au Mexique (2-1), transformé par Klaas Jan Huntelaar à la 94e minute. Une première depuis 24 ans et 26 matchs en Coupe du monde. Ronald Koeman, qui était le dernier Néerlandais à avoir tenté sa chance sur penalty, avait marqué face à l’Allemagne de l’Ouest en 1990. 

20h33 - Coupet : « Ochoa, pas des arrêts mais des miracles »

« Ochoa a été fantastique. Ce n’est pas des arrêts qu’il fait. Ce sont des miracles, estime notre consultant football Grégory Coupet. Il n’aurait manqué que le penalty. S’il avait en plus arrêté le penalty, les Mexicains lui auraient fait une statue. Il a vraiment progressé. »

Grégory Coupet
Grégory Coupet © -

20h27 - Quand KLM indique le chemin de la sortie au Mexique

-
- © -

20h25 - Petite réunion de copains à Amsterdam

... devant un petit écran, pour voir le 8e de finale de Coupe du monde entre leur nation et le Mexique.

-
- © -

20h22 - Gilbert Brisbois, c'est un peu le sosie d'Arjen Robben, non ?

Bah quoi ? Y a quand même un petit air de ressemblance...

-
- © -

20h18 - Özil a « kiffé » Pays-Bas-Mexique

« Wouah : Quelle fin incroyable et dramatique à la fois ! » a lâché sur Twitter le milieu de terrain de l'Allemagne.

wow! what an unbelievable and dramatic end! #NED 2-1 #MEX #Brasil2014 #WorldCup
— Mesut

20h15 - Evidemment, l'homme du match, c'est Ochoa

Malgré la défaite, le portier du Mexique a été, et de très loin, le meilleur joueur du 8e de finale entre sa sélection et les Pays-Bas.

Bravo à Guillermo Ochoa (@yosoy8a) @budweiserfc #ManOfTheMatch de #NEDMEX. #MEX http://t.co/3TQFHJrWOe
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

20h10 - Babbel a aimé le Mexique

« Bon match du Mexique, qui a mis les Pays-Bas en difficulté » a tweeté l'ancien joueur de Liverpool.

Good match from Mexico, made it Holland very difficult!
— Ryan Babel (@Ryanbabel) 29 Juin 2014

20h04 - Van der Wiel remercie Huntelaar

Le latéral droit du PSG a tenu à saluer Klaas-Jan Huntelaar, auteur du penalty décisif pour les Oranje face au Mexique (2-1). « Ouiiii. KJ Huntelaar nous a sauvé. Quelle fin de match ! » a commenté sur Twitter l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam.

Yesss @KJ_Huntelaar saved us! What an end of a game!

19h57 - Qualification des Pays-Bas !

Au détriment donc du Mexique, qui pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Dos Santos. Mais une frappe de Snejder (88e) et un penalty d'Huntelaar ont éteint les espoirs mexicains. Les Hollandais affronteront en quarts le vainqueur de l'autre huitième de finale de la journée, entre le Costa Rica et la Grèce (22h, heure française).

-
- © -

19h54 - HUNTEEEEELAAAAR !!!

2-1 pour les Pays-Bas désormais. Le buteur batave a parfaitement pris Ochoa à contrepied. Dans le dur pendant toute la partie, les Oranje viennent littéralement d'assommer les Mexicains en l'espace de... six minutes.

19h52 - Surtout que Robben vient d'obtenir un penalty

Suite à un léger contact avec Marquez, averti, le joueur du Bayern Munich obtient une balle de match qu'Huntelaar s'apprête à convertir. Ou non.

19h50 - Six minutes de temps additionnel !

La fin de la partie promet d'être alléchante.

19h47 - Egalisation de Sneijder

87e minute de jeu entre les Pays-Bas et le Mexique. Voilà le moment choisi par Sneijder, très, très discret jusque-là, pour sortir de sa boite et expédier un ballon remisé par Huntelaar, directement au fond des filets d'Ochoa, qui ne pouvait rien faire. 1-1 entre les deux pays !

BUT ! Égalisation de Wesley Sneijder pour les Pays-Bas. #NED 1-1 #MEX #NEDMEX #CM2014
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 29 Juin 2014

19h43 - Bon bah là... ça a le mérite d'être clair pour les Pays-Bas

-
- © -

19h40 - Eva Longoria, elle aussi, a apprécié le but de Dos Santos

« Goaaaalll » a tweeté la Desperate Housewive.

Goalllllllll #Mexico
— Eva Longoria (@EvaLongoria) 29 Juin 2014

19h36 - Jérémie Janot rappelle que ce n'est pas la taille qui compte

« Enyeama, Ochoa , Bravo, Ospina, les meilleurs gardiens de cette Coupe du monde font tous moins d'1m85... » a posté sur Twitter l'ancien portier de l'AS Saint-Etienne.

Enyeama , Ochoa , Bravo, Ospina , les meilleurs gardiens de cette coupe du monde font tous moins d'1m85 ....
— Jérémie Janot (@jeremiejanot) 29 Juin 2014

19h33 – Les Etats-Unis ne ratent pas une miette de Pays-Bas-Mexique

... même à table.

-
- © -

19h25 - Il y a du monde à Fortaleza

L'affluence du stade Castelao pour le 8e de finale entre les Pays-Bas et le Mexique vient de tomber : 58 817 spectateurs ont pris place en tribunes pour voir cette rencontre.

-
- © -

19h17 - OCHOAAAAA !

Le portier du Mexique vient de réaliser une parade complètement folle, là, dans sa surface. Par un réflexe étonnant, le futur ex-gardien d'Ajaccio est parvenu à repousser le ballon sur son poteau gauche.

Guillermo Ochoa
Guillermo Ochoa © -

19h12 - Bryant a aimé le but de Dos Santos

La star NBA Kobe Bryant a apprécié le but du Mexicain Giovani Dos Santos, le qualifiant sur Twitter... d'« amazing » (surprenant)

Amazing goal @OficialGio !! #mexicovsnetherlands
— Kobe Bryant (@kobebryant) 29 Juin 2014

19h09 - Le Mexique ouvre le score !

1-0 pour le Mexique face aux Pays-Bas. D'une magnifique frappe croisée du pied gauche, Giovani Dos Santos trompe Cillessen à la 49e minute de cette partie.

GOAL: #NED 0-1 #MEX @OficialGio scores a wonder goal from distance #joinin #worldcup #NEDMEX

19h03 - Larqué critique le jeu des Pays-Bas 

Après une première mi-temps assez pauvre en occasions entre les Pays-Bas et le Mexique (0-0), Capitaine Larqué n’est guère enthousiasmé par le jeu pratiqué par les Bataves. « Je suis un peu sceptique sur le dispositif tactique adopté par les Néerlandais. Quand a des joueurs comme Van Persie et Robben, même si on connaît leur côté individualiste, on ne peut pas complètement éluder leur talent. Si tu ne mets pas en place une équipe pour leur donner un maximum de ballons, tu attends l’exploit individuel. Or les rares occasions des Pays-Bas n’ont rien à voir avec la construction du jeu. Les joueurs sont très peu nombreux au milieu de terrain. On peut compter sur Van Persie et Robben, mais aussi talentueux soient-ils, il faut quand même leur donner de temps en temps des ballons. Là, c’est le degré zéro de la construction du côté des Néerlandais. Il n’y a rien. »

19h00 - Les Pays-Bas attirent les foules

Il y a du monde à Amsterdam, pour suivre le 8e de finale des Pays-Bas face au Mexique. Mais les supporters n'ont pas eu l'occasion de s'enflammer en première période. Pays-Bas - Mexique : 0-0.

-
- © -

18h54 - Sakho tout proche du forfait

Mamadou Sakho, touché à la cuisse, ne devrait pas participer au 8e de finale face au Nigeria lundi (18h). Le joueur de Liverpool s'est entraîné 20 minutes avec un préparateur physique ce dimanche. Mais le défenseur n'a pas participé à l'opposition avec le reste du groupe.

18h52 - La compo probable des Bleus

Lors de l'entrainement à huis clos ce dimanche, Didier Deschamps a encore brouillé les pistes. Il a mélangé titulaires et remplaçants lors de l’opposition du jour. L’équipe blanche était composée de : Lloris, Digne, Koscielny, Varane, Sagna, Sissoko, Cabaye, Schneiderlin, Cabella, Valbuena, Giroud. Jouaient en jaune : Ruffier, Evra, Debuchy, Mangala, Mavuba, Matuidi, Pogba, Griezmann, Rémy et Benzema. Antoine Griezmann et Karim Benzema étaient donc une nouvelle fois associés. Le sélectionneur hésite encore entre Paul Pogba et Moussa Sissoko en milieu de terrain, pour le 8e de finale face au Nigeria lundi. A noter que Deschamps avait procédé de la même manière avant le match contre la Suisse.

La Compo probable des Bleus face au Nigeria :

Lloris - Debuchy, Evra, Koscielny, Varane - Matuidi, Cabaye, Pogba (ou Sissoko) - Valbuena, Griezmann (ou Giroud), Benzema.

18h50 - Mi-temps !

C'est la mi-temps à Fortaleza et toujours pas de but entre les Pays-Bas et le Mexique (0-0). Au cours d'une première période pauvres en occasions et en spectacle, les Mexicains se sont toutefois montrés les plus dangereux. A noter les sorties en début de match de Nigel de Jong, sans doute blessé, remplacé par Bruno Martins-Indi et du Mexicain Hector Moreno, sorti sur une civière en toute fin de première période.

18h43 - MBoma agacé par les Pays-Bas

Patrick MBoma, membre de la Dream Team RMC Sport, est très déçu de cette première période de Pays-Bas - Mexique (0-0). Il est même au bord de l'énervement : « Si j’en veux plus aux Pays-Bas, c’est parce qu’eux ne tentent pas grand-chose, alors que les Mexicains tentent ! »

18h40 - Kompany va mieux mais...

Fellaini et Dembélé légèrement touchés (mollet), Kompany blessé (aine) : les mauvaises nouvelles semblent s’accumuler du côté des Diables Rouges. Mais si les deux premiers ne suscitent guère d’inquiétude pour le 8e de finale face aux USA mardi, ce n’est pas le cas du troisième. « Vincent (Kompany) va mieux. On verra s'il pourra s'entraîner demain (lundi). Sa participation reste un point d'interrogation. Pour jouer, il devra être à 100% », a déclaré Marc Wilmots en conférence de presse.

18h36 - La stat qui rassure les Pays-Bas

Pas de panique pour les Pays-Bas, tenus en échec par le Mexique en 8e de finale : les Néerlandais ont remporté 9 de leurs 10 derniers matches de Coupe du monde. La dernière défaite des Orane date de 2010 : c’était lors de la finale, face à l’Espagne.

18h29 - James « comme le Corcovado »

Au lendemain de la qualification de son équipe pour les quarts de finale de la Coupe du monde, la presse colombienne ne cache pas sa fierté. « Historique », titre El Tiempo. « Immense », appuie El Espectador après la victoire des partenaires de James Rodriguez face à l’Uruguay (2-0). Le milieu de terrain de l’AS Monaco fait évidemment la Une de tous les journaux après son doublé sensationnel. « James immense au Maracana », salue Radio Caracol. « Comme le Christ du Corcovado », s’enflamme carrément El Tiempo.

James Rodriguez
James Rodriguez © -

18h24 - Fellaini quitte l’entrainement blessé

La Belgique dispute mardi son 8e de finale face aux Etats-Unis. Et ce pourrait être sans Marouane Fellaini. Le milieu de terrain a dû quitter l’entrainement ce dimanche, touché au mollet. « Marouane a reçu un coup au mollet, comme Moussa Dembélé la veille », a confirmé Marc Wilmots devant la presse. Mais pour l’heure, le sélectionneur des Diables Rouges se veut optimiste.

-
- © -

18h18 - Larqué est déçu

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, est déçu de ce début de match des Néerlandais : « Mauvais premier quart d’heure, surtout des Pays-Bas. N’assiste-t-on pas au syndrome de l’équipe magnifique au premier tour qui s’éteint petit à petit au second tour ? Je le crains. Ils ont été impériaux au premier tour. Mais ils n’ont jamais autant souffert que lors de ce premier quart d’heure, sans jamais rien proposer. »

18h15 - Dans la série des indispensables...

Daniel Van Buyten a changé de coupe de cheveux. C'est Romelo Lukaku qui a vendu la mèche.

-
- © -

18h09 - Déjà un changement pour les Pays-Bas

Coup dur pour les Pays-Bas, avec la sortie de De Jong sur blessure, dès la 9e minute. C'est Martins Indi qui fait son entrée.
Tout le live-texte, c'est sur RMC Sport : il suffit de cliquer ici.

18h08 - Les Bleus ont un soutien de choix

De passage à Paris pour présenter le dernier volet de la saga Transformers ("L'âge de l'extinction"), Mark Wahlberg en a profité pour afficher son soutien... à l'équipe de France. Opportunisme ? L'acteur a en tout cas posé avec le maillot des Bleus.

-
- © -

18h04 - Pendant ce temps...

Grosse chaleur à Brasilia : les Bleus s'entrainent actuellement par plus de 30°C. De quoi se préparer à disputer leur 8e de finale face au Nigeria à la même heure demain.

-
- © -

18h00 - C'est parti !!!

Le coup d'envoi vient d'être donné à Fortaleza entre les Pays-Bas et le Mexique.

17h58 - Larqué n'a pas de doute pour les Pays-Bas

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, ne voit pas les Néerlandais faire un faux pas face au Mexique : « Ils ont été très convaincants. On a vu lors de leur dernier match qu'ils pouvaient même se permettre certaines fantaisies, notamment de ne pas être très collectifs, avec un grand Robben. »

17h53 - Van Persie et Chicharito s'aiment gros comme ça

-
- © -

17h45 - Larqué ne croit pas en ce Mexique

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jean-Michel Larqué a livré son pronostic pour le 8e de finale Pays-Bas - Mexique : « Malheureusement pour les Mexicains, je ne fais pas d’eux des favoris. Ils ont fait de bons matches, ils ont été convaincants, mais un peu moins que les Pays-Bas. Et je pense qu'en récupérant van Persie, les Néerlandais récupèrent un atout de poids et de choix. »

17h38 - Les catcheurs mexicains

Avis aux Néerlandais : les Mexicains ont sorti les catcheurs pour le 8e de finale.

-
- © -

17h35 - Leboeuf craint le Nigeria

Frank Leboeuf, membre de la Dream Team RMC Sport, se méfie du Nigeria, futur adversaire des Bleus en quart de finale de la Coupe du monde ce lundi à Brasili (18h). « Je pense que Stephen Keshi (le sélectionneur des Super Eagles) a l’aura, il plait aux joueurs et donc ils le suivent. J’ai joué aussi avec le capitaine Jospeh Yobo (à Marseille), c’est quelqu’un de très discipliné. S’ils sont tous à l’unisson je pense qu’ils sont capables de déplacer des montagnes, c’est pour ça qu’il faut énormément respecter cette équipe. Je pense que Didier Deschamps ne va surtout pas prendre Stephen Keshi et le Nigéria par-dessus la jambe. »

17h27 - Le Mexique ne fait pas dans le neuf

Face aux Pays-Bas ce dimanche, le Mexique alignera la deuxième plus vieille équipe de l’histoire de la Coupe du monde : 29 ans et 19 jours en moyenne. Vous avez dit place aux jeunes ?

17h22 - Pourquoi la Grèce veut renoncer à ses primes

Si les primes de participation à la Coupe du monde sont parfois sources de conflits au sein de certaines sélections, elles pourraient donner un lieu à drôle d’arrangement avec les Grecs. Avant d’affronter le Costa Rica ce soir en 8e de finale à Recife, les joueurs ont adressé une lettre à leur 1er ministre Antonis Samaras. Datée de ce dimanche et signée par les 23 joueurs, celle-ci révèle que les champions d’Europe 2004 renoncent à leurs primes… Du moins sous forme d’argent. « Nous ne voulons pas de primes ou d’argent, est-il écrit dans la lettre. Nous ne jouons que pour la Grèce et le peuple grec. Tout ce que nous attendons de vous, c’est une aide pour trouver un endroit et y construire un centre d’entraînement pour notre équipe nationale. » Affaire à suivre.

17h20 - Les Bleus sont arrivés

Ils y sont : les Bleus ont rejoint le stade Bombeiros des pompiers de Brasilia pour leur dernier entrainement avant France-Nigeria lundi (18h).

-
- © -

17h17 - 100e pour Kuyt

Titulaire face au Mexique ce dimanche (18h), Dirk Kuyt va fêter sa 100e sélection avec les Pays-Bas. C’est seulement le 7e joueur néerlandais à atteindre ce chiffre.

-
- © -

17h13 - Fred : « On va grandir ensemble »

Samedi, le Brésil s’est qualifié dans la douleur face au Chili (1-1, 3 tab à 2). Pour Fred, la Seleçao a franchi un cap important et va monter en puissance. « On a passé des moments difficiles parce qu’on a rencontré une équipe qui joue magnifiquement au foot, confie l’attaquant brésilien. Ils avaient des joueurs avec beaucoup de techniques, ils couraient partout sur le terrain et à certains moments ils jouaient mieux que nous. Par contre, lors de la séance des pénaltys on a eu un très bon gardien et Julio César nous a donné beaucoup de confiance parce qu’il a été très décisif. Le plus important pour nous est d’avoir passé ce moment difficile, maintenant on va grandir tous ensemble pour le reste de la compétition »

17h05 - Valbuena prend la pose

Et comme il est sympa, avant de s'engouffrer dans le bus, Mathieu Valbuena a pris le temps de poser avec quelques supporters.

-
- © -

17h01 - Les Bleus partent s'entrainer

Départ pour le stade Bombeiros des pompiers de Brasilia pour les Bleus. Les joueurs de Didier Deschamps s'offrent un dernier entrainement, à la veille de France-Nigeria.

-
- © -

16h55 - Quand Mavuba charrie Enyeama

A la veille de France-Nigeria, on se chambre gentiment entre coéquipiers lillois. Sur Twitter, Rio Mavuba a lancé une petite pique à Vincent Enyeama, portier nigérian du LOSC : « Heureux de te retrouver même si je devrais te consoler après lol », écrit le milieu de terrain.

Heureux de te retrouver même si je devrais te consoler après lol #FRANIG #tousfansdesbleus @equipedefrance pic.twitter.com/bv5cXNETAQ
— Rio Mavuba (@riomavuba24) 29 Juin 2014

16h52 - Pays-Bas - Mexique : les compos

Première affiche de ce dimanche, le 8e de finale entre les Pays-Bas et le Mexique. Le coup d'envoi sera donné à 18h, à Fortaleza. On a les compositions des deux équipes.

La compo des Pays-Bas :

Cillessen - De Vrij, Vlaar, Blind - Verhaegh, Wijnaldum, De Jong, Sneijder, Kuyt - Robben, Van Persie.

La compo du Mexique :

Ochoa - Rodriguez, Marquez, Moreno - Aguilar, Herrera, Salcido, Guardado, Layun - Dos Santos, Peralta.

-
- © -

16h47 - Deschamps et le manque de rythme

Une crainte d’un manque de rythme pour certains joueurs ? « Certains ont soufflé pour différentes raisons. D’autre avaient besoin de temps de jeu. On est dans le creux. Mais on a fait en sorte de remettre de l’intensité et de l’agressivité dans les entraînements pour les secouer. Ils le savent, c’est la tête qui commande les jambes. »

16h45 - Deschamps sur le Nigeria

« C’est une équipe athlétique, bien en place derrière avec un bloc défensif solide, et rapide devant avec Emenike, Onazi, Moses ou Odemwingie, même s’ils ont perdu Babatumbe. »

16h43 – Deschamps et les supporters

Les débordements des supporters algériens ?« C'est déjà arrivé à des équipes africaines. Quand ça arrive à des équipes européennes, la caisse de résonance est plus grande. Je ne pense pas que ça les ait perturbés. Quand ça se passe bien sur le terrain... L'équipe qui gagne est toujours aimée. Les joueurs font en sorte que ça se passe bien, avec des discussions. Ca doit faire 40 jours qu'on est ensemble. Ça se passe bien, ils ont le sourire. »

16h41 - Deschamps à propos de Pogba

« Je ne sais pas tout ce qui se dit à son égard. Je sais très bien ce que je lui dis. Il y a ce que j’estime qu’il fait bien, et je lui rappelle les choses qu’il a à corriger. »

16h39 - Deschamps et la suite du Mondial

« Aujourd’hui, on est en 8e, et notre concentration est focalisée sur le Nigeria. Sur les poules, on a vu beaucoup de matches de qualité, avec de l'intensité et durythme, avec beaucoup d’équipes portées vers l’avant, même si plus d’attaques rapides que placées. C’est une bonne chose pour le spectacle. Mais l’importance du résultat peut inciter les équipes à plus de prudence. »

16h37 - Deschamps sur Evra

« Il faut que je remonte, parce qu’il avait 22 ans quand je l’ai connu ! C’est un compétiteur. Il en est à sa 9e saison à Manchester United, ce n’est pas n’importe quel club. Il a ça en lui. Il a fait en sorte de se préparer pour répondre présent et c’est le cas sur les deux premiers matches. »

16h36 - Deschamps et les prolongations, voire les tirs au but

« On les prépare de la meilleure des façons. Il y a une tension un peu plus élevée, si ça se passe mal, il n’y a pas de match derrière. Oui, il y a la possibilité que ça dure plus de 90 minutes et qu’il y ait des penalties. J’en connais beaucoup qui les tire à l’entrainement, en rigolant. Mais dans un stade, après 120 minutes, ce n’est pas la même chose. »

16h34 - Deschamps sur la Colombie

La Colombie et la France, le meilleur football ? « Je ne sais pas. J’ai vu un peu la Colombie. Pas hier. C’est quoi le meilleur football ? C’est être efficace et gagner. Si on peut marquer beaucoup de buts, tant mieux. Il n’y a qu’une chose qui compte, c’est le résultat. Et pour ça, il faut beaucoup d’ingrédients. »

16h32 - Deschamps et le Ramadan pour certains joueurs

« Je ne prends pas de décision. Chacun est libre et doit s’adapter à ses croyances. Il n’y a rien d’imposé de ma part. Le mot le plus important, c’est tolérance. Chacun est libre de vivre ça à sa façon. »

16h30 - Deschamps et le non repérage du stade

« Ça ne me contrarie pas, on doit s’adapter. On a l'habitude, la veille de match, de venir dans le stade et prendre les repères. Je comprends que la Fifa veuille protéger la pelouse. Oui, ça amène des modifications. Mais on s’adapte. C'est pareil pour les Nigérians. »

16h29 - Deschamps à propos de Sakho

« Il va... On va voir aujourd'hui. Il a un peu couru hier. On va faire une séance aujourd'hui. On verra s'il est disponible demain. »

16h28 - Deschamps et l'horaire

« Oui c’est un horaire un peu inhabituel. On a fait en sorte de se caler sur le rythme du match . La chaleur oui, elle est là. Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que les Nigérians sont plus à même de la supporter même si beaucoup jouent en Europe. Un autre souci pourrait être le taux d’humidité mais a priori il ne sera pas si élevé. Le rythme et l’intensité seront plus importants, il faudra gérer certaines situations et ne pas gérer les efforts. Il d’autres équipes qui ont joué à ces heures-là. Les Brésiliens et les Chiliens ont fini très fatigués. »

16h27 - Deschamps et les éliminations directes

« Ce n’est pas comme en poule. Là, la sanction tombe à la fin du match. Evidemment, c’est la deuxième phase. Les matches, on les prépare de la même façon, avec le même sérieux, mais à la fin, soit on reste, soit on repart. »

16h25 - Lloris et l'horaire

« Je ne suis pas inquiet par cette horaire particulière. Les Africains ont peut-être plus l’habitude de cet horaire. Les Anglais ont l’habitude avec leurs championnats. On s’est adapté avec l’alimentation. Nous sommes des compétiteurs et on recherche avant tout la gagne. On est focalisé sur notre performance avant tout. »

16h23 - Lloris sur l'équipe de 1998

« Ça reste une référence pour toutes les générations. J’ai grandi à travers cette génération. Collectivement, ils ont réalisé quelque chose d’énorme. »

16h22 - Lloris sur le Nigeria

« Leur force collective s’appuie sur la puissance, le défi physique. Il faudra répondre présent. En deux trois passes, ils peuvent se retrouver devant le but. Ça demandera un match plein. Il faudra rester vigilant. »

16h21 - Lloris à propos d'Enyeama

« Je ne suis pas trop surpris. Il a fait une très belle saison avec Lille. Il a été décisif pour le Nigéria. Mais on regarde plus l’adversaire collectivement, même s’il fait partie des belles individualités. Collectivement, ils sont très forts. »

16h20 - Lloris et les penalties

« On nous met dans les meilleures conditions possibles avec la vidéo. On peut tout prévoir mais on se rend compte que niveau très élevé. On a pu le voir dans ce Brésil-Chili, ça ne se joue à rien. Mais avant de penser aux tirs au but, il y a 90 minutes. On espère faire la différence avant. »

16h18 - Lloris et l'ambition

« Avant la compétition, on a jamais eu l’étiquette de favori. On a réalisé de belles choses mais on rentre dans un nouveau tournoi. Ça demmande beaucoup d'efforts, d'énergie. On prend les matches uns après les autres et on espère dès demain sortir vainqueurs. »

16h16 - Lloris et les Bleus privés d'entrainement au stade

« On s’adapte aux conditions. Il est préférable de s’entrainer dans le stade pour prendre des repères. Ça ne cause aucun problème, tout le monde est concentré sur le match. »

16h12 - Deschamps et Lloris en vue

Didier Deschamps et Hugo Lloris passeront devant la presse d'ici quelques minutes. Histoire de faire le point, à la veille de France-Nigeria. Pas de théâtre Pedro II puisque les Bleus ont rejoint Brasilia samedi, où ils disputeront leur 8e de finale.

16h05 - Luis Fernandez en remet une couche

Luis Fernandez, membre de la Dream Team RMC Sport, n'est pas tendre non plus avec les Brésiliens : « A part Neymar en début de match ou Hulk par moments, il n’y a personne que l’on peut sauver. C’est un scandale. Ce Brésil en est à son quatrième match mais il n’a rien montré, rien prouvé. On a toujours aimé les Brésiliens parce qu’ils avaient cette gestuelle, cette technique, cette facilité. Maintenant, ce ne sont plus de vrais Brésiliens. Qu'ils nous montrent leurs passeports ! »

15h54 - Leboeuf taille la Seleçao

Frank Leboeuf, membre de la Dream Team RMC Sport, s’est dit très déçu de l’élimination du Chili par le Brésil samedi, aux tirs au but : « Super déçu, je pense qu’ils ne méritent pas leur victoire. Le Chili a été très bon. Les Chiliens ont dominé les débats et le vainqueur n’est pas le plus méritant. J'ai été une nouvelle fois super déçu par le milieu de terrain brésilien. J’ai trouvé le côté droit avec Oscar et Alves très faible. Le seul point positif, c’est le gardien, Julio Cesar, qui passait pour l'un des plus mauvais gardiens. Il est passé de zéro à héros. »

15h45 - Des nouvelles du physio anglais

Il en avait fait rire plus d’un : Gary Lewin, le physio anglais, victime d’une dislocation de la cheville, en célébrant le but de Sturridge contre l’Italie (1-2), est sur la voie de la guérison. « Gary est optimiste quant au fait d’être prêt lorsque l’Angleterre rejouera », a ainsi confié un proche de la famille Lewin au Mirror. La bande de Wayne Rooney doit affronter la Norvège le 3 septembre en amical à Wembley, avant de débuter la phase de qualification pour l’Euro 2016.

15h37 - Les fans de Suarez tombent le masque

Lors du huitième de finale contre la Colombie, des supporters de l’Uruguay ont voulu manifester leur soutien à Luis Suarez, en s’affublant de masques à son effigie. Une idée visiblement peu au goût de la FIFA. Le quotidien uruguayen El Pais raconte que les agents de sécurité ont expressément exigé des supporters qu'ils les retirent, sous peine d'être exclus de l'enceinte. Le joueur de la Celeste et de Liverpool a écopé de neuf matchs de suspensions et de quatre mois d’interdiction de toute activité liée au football, après avoir mordu Giorgio Chiellini, lors du match contre l’Italie. 

-
- © -

15h31 - Quand Brésil-Chili affole Twitter...

Le match Brésil-Chili a tenu en haleine des millions de spectateurs jusqu’au dénouement final, lors d’une séance de tirs au but à suspense. Et les Twittos s’en sont donnés à cœur joie. Le match est devenu le plus commenté sur Twitter, générant plus de 16,3 millions de messages. Rien que le dernier tir, manqué par le Chili, a suscité 388 985 tweets en une minute. La palme du joueur le plus mentionné revient toutefois à l’inévitable Neymar.

15h26 - Au Brésil, on raille (un peu) le Chili

Le Brésil a sauvé sa peau de justesse face au Chili samedi, arrachant sa qualification aux tirs au but. Mais c’est passé. Les Brésiliens peuvent donc s’offrir quelques propors moqueurs concernant leurs adversaires : Le tabloïd Hora se lâche comme un vulgaire supporter en s'en prenant violemment au Chili et en reprenant son chant : « CH CHI CHI LÊ LÊ LÊ SI SI SI FU FU FU ». Autrement dit Chili « Va te faire enc... ». Tout sobrement. Mais dans l'ensemble, la presse brésilienne n'affiche aucun triomphalisme, conscient, comme l'écrit O Globo, que la Selecao n'a pas été bonne : « Elle devra hausser son niveau en quarts de finale car la Colombie l'attend avec son meilleur joueur, James Rodriguez ! »

15h22 - Inside la salle de presse

Notre reporter nous donne un petit aperçu de la salle de presse du stade de Brasilia, où joueront les Bleus lundi, face au Nigeria. Pour l'instant, c'est calme. On a bien dit pour l'instant...

-
- © -

15h17 - Julio Cesar à la Une

Pour la première fois depuis le début du Mondial après un match du Brésil, Neymar ne squatte pas la Une des journaux. C'est celui que beaucoup considéraient comme le maillon faible de la Seleçao qui s’affiche partout en photo, le gardien Julio César. « Julio César sauve le Brésil » pour le quotidien principal O'Globo. Le quotidien sportif Lance! affiche une photo du gardien, yeux humides, embrassant son maillot, avec ce titre : « Ave Cesar ! » Extra et ODIA ont choisi la connotation religieuse en titrant respectivement « Sabado de Aleluia » (Samedi Saint) et « Sao Julio Cesar » (Saint Julio Cesar).

-
- © -

15h13 - Aguilar n'en revient toujours pas

La Colombie a décroché samedi son billet pour les quarts de finale du Mondial en battant l'Uruguay (2-0). Abel Aguilar ne s'en est toujours pas remis et a posté un message sur les réseaux sociaux : « Merci à Dieu pour ces bénédictions. Allons-y la Colombie ! », écrit le milieu de terrain colombien.

Gracias a Dios por las bendiciones, vamos pa lante Colombia! #UnidosPorUnPais http://t.co/S7khN0ThUm
— Abel Aguilar (@abelaguilart) June 29, 2014
-
- © -

15h08 - Pogba sur le banc ?

Des prestations en demi-teinte, trop d'ego... On attend tellement de Paul Pogba. Mais le milieu de terrain pourrait perdre sa place de titulaire face au Nigeria, au profit d'un Moussa Sissoko convaincant. Pourquoi on en demande trop à Pogba.

Paul Pogba
Paul Pogba © -

15h04 - Du côté des Bleus

Veille de match pour les Bleus, qui disputeront leur 8e de finale lundi, face au Nigeria (18h). Didier Deschamps ainsi que le capitaine Hugo Lloris passeront devant la presse à partir de 16h15, à Brasilia. Il partiront ensuite s'entrainer.

15h00 - Bonjour et bienvenue sur RMC Sport

Suivez tout ce qui fait l'actualité du Mondial en ce dimanche 29 juin. Au programme, la suite des 8e de finale avec Pays-Bas - Mexique à 18h (heure française). Puis place au surprenant Costa Rica-Grèce, à 22h.

La rédaction