RMC Sport

Coupe du monde : revivez la journée du vendredi 13 juin

-

- - -

Revivez la journée de Coupe du monde du vendredi 13 juin, avec l'actu des Bleus mais aussi Mexique-Cameroun (1-0), Espagne-Pays-Bas (1-5) et Chili-Australie (3-1).

02h01 - Fin du live Merci à tous d'avoir suivi cette journée du Mondial en notre compagnie. Rendez-vous demain avec quatre matchs au programme (Colombie-Grèce, Uruguay-Costa Rica, Angleterre-Italie et Côte d'Ivoire-Japon), mais aussi toutes les infos à propos de France-Honduras.

01h56 - La Une de Marca de ce samedi

Marca a dévoilé sa Une de l’édition de ce samedi. Sur un fond noir, on y voit Iker Casillas agenouillé, la tête baissée. Mais même après la claque reçue par la Roja contre les Pays-Bas (5-1), le quotidien espagnol croit encore en ses joueurs. « Réglez-ça », titre Marca, avec la mention : « Chili et Australie, deux finales pour démontrer le talent et le football qui ont fait de nous des champions. On y croit. »

-
- © -

01h52 - Le Chili fait le job contre l’Australie

Le Chili commence bien son Mondial. A Cuiaba, les Sud-Américains ont battu l’Australie (3-1) lors de la première journée du groupe B. Alexis Sanchez (12e), Jorge Valdivia (14e) et Jean Beausejour (92e) ont marqué les buts chiliens, tandis que Tim Cahill a réduit l’écart (34e). Le Chili est donc 2e de son groupe, derrière les Pays-Bas mais devant l’Australie et l’Espagne. 

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez © -

01h37 - Falcao sera bien là face à la Grèce

Forfait pour la Coupe du monde, Radamel Falcao sera tout de même présent au Brésil. L’attaquant de Monaco viendra à Belo Horizonte ce samedi pour supporter ses coéquipiers colombiens face à la Grèce (18h). 

01h24 - Eto’o reste positif

Le Cameroun a rendu une copie bien pâle ce vendredi face au Mexique (0-1). Mais Samuel Eto’o garde espoir alors que son équipe est déjà dos au mur dans le groupe A du Mondial : « C’est important de rester positif. Nous pouvons battre n'importe quelle équipe si nous sommes dans un bon jour. Tout n'a pas été bon, mais nous avons eu des occasions de but. Il nous faudra être meilleurs pour battre la Croatie. Ce ne sera pas facile mais nous sommes dans la même position qu'eux. Il faut que nous revenions dans la compétition. »

01h17 - Courbis : « Une bonne droite » pour l’Espagne

Rolland Courbis compare la raclée reçue par l’Espagne face au Pays-Bas ce vendredi (5-1) à un combat de boxe. Mais il estime que les champions du monde en titre, s’ils ont pris un coup, ne sont pas encore au tapis. « La comparaison est très bonne parce que l’Espagne a donné l’impression d’avoir pris une droite au menton en deuxième mi-temps, explique le membre de la Dream Team RMC Sport. Doit-on miser sur le fait qu’un cycle s’arrête et que l’Espagne aura de grosses difficultés dans cette Coupe du monde ? Oui, on peut le penser. Mais attendons. Une bonne droite au menton, si tu n’es pas KO, avec les joueurs qu’ils ont et qui sont capables de se remobiliser… Ce 5-1, ça peut bouger et réveiller pas mal de choses. Par contre, il y a certains joueurs très inquiétants, comme Casillas ou Busquets. »

01h05 - Casillas demande pardon

C’est une vraie raclée qu’ont infligée les Pays-Bas à l’Espagne ce vendredi (5-1). Cible de toutes les critiques du côté des supporters espagnols : Iker Casillas, auteur d’un match quasi-catastrophique. Le gardien et capitaine de la Roja a tenu à demander pardon en conférence de presse. « Ça n'a pas été mon meilleur match parce que je n'ai pas été à la hauteur et il faut affronter ce type de situations, a-t-il reconnu. Il faut savoir recevoir les critiques, comme je vais en recevoir, et penser à s'entraîner pour le prochain match. D'abord, je dois demander pardon pour le match que nous avons tous fait en général et moi en particulier. Nous espérons que les gens oublieront ce match et nous aideront pour le suivant, qui sera le match le plus important qu'on ait eu depuis beaucoup de temps. »

01h03 - C'est reparti pour la seconde période
La seconde période de Chili-Australie débute (2-1).

00h46 - Chili – Australie : 1-1 (MT)

C’est la mi-temps à Cuiaba, où le Chili mène face à l’Australie (2-1). Alexis Sanchez (12e) et Jorge Valdivia (14e) ont rapidement marqué pour les Chiliens mais Tim Cahill a remis les siens dans le coup avant la pause (34e). 

00h42 - Iniesta veut passer à autre chose

Claque, raclée, humiliation : difficile d’analyser la contre-performance de l’Espagne face aux Pays-Bas ce vendredi (5-1). Sonné, Andrés Iniesta veut désormais se tourner vers les deux matches de poule restants. « Il n’y a plus grand-chose à faire, le match est terminé, insiste le milieu de terrain. Nous devons désormais gagner les deux matches qui arrivent. Il faut nous concentrer sur le Chili. C’est un coup auquel personne ne s’attendait. Mais de telles choses arrivent dans un Mondial et il faut viser deux victoires dans les prochains matches si nous ne voulons pas être éliminés. »

00h35 - Cahill réduit l'écart (35e)
L'Australie réduit l'écart face au Chili (2-1, 35e), grâce à un coup de tête rageur de Tim Cahill. Alors, il n'est pas beau ce Chili - Australie ?

00h30 - Van Persie : « On aurait pu leur en mettre huit »

Robin van Persie savoure le très large succès de son équipe face à l’Espagne ce vendredi (5-1). « C'était un match fou, s’enthousiasme le capitaine néerlandais. On a marqué notre premier but au moment parfait, juste avant la mi-temps. Après, il fallait continuer, c'est ce qu'on s'est dit à la mi-temps. Quand on a marqué le but du 2-1 (53e), c'était encore un meilleur moment, on ne s'est pas arrêté. On aurait pu leur en mettre cinq... Ah oui, on leur en a mis cinq, mais on aurait pu en mettre six, sept, huit ! Bravo au staff et au groupe pour tout le travail effectué depuis quelques semaines. Quand on voit comment les choses ont abouti aujourd'hui, on peut être très content. »

00h25 - La Bosnie est arrivée à Rio La Bosnie est arrivée en fin d'après-midi à Rio ce vendredi. Les Bosniens ont quitté leur camp de base de Guaruja pour rejoindre le lieu de leur premier match. La sélection s'est installée dans un hôtel de luxe donnant sur l'océan dans le quartier de Barra, à l'ouest de la ville. Le bus des Bosniens, escorté par les forces de l'ordre, a été accueilli par les chants d'une trentaine de supporters qui avaient sorti écharpes et drapeaux. En descendant du bus, le sélectionneur Safet Susic semblait très concentré, peut-être déjà dans son match face à l'Argentine. L'ancien milieu de terrain du PSG pourrait croiser dans son hôtel d'autres légendes du ballon rond comme Diego Maradona et George Weah, qui séjournent également dans l'établissement.

00h20 - Benzema sous escorte Karim Benzema a posté sur son compte Twitter une photo de lui entouré des membres du service de sécurité chargés du bon déroulement de l'entraînement de l'équipe de France. Il s'éclate, Karim, au Brésil !

-
- © -

00h17 - EN IMAGES : la détresse de Casillas
Si l’Espagne a sombré face aux Pays-Bas (1-5), c’est en partie à cause d’Iker Casillas. Retour en images sur la soirée cauchemardesque du gardien de la Roja.

-
- © -

00h13 - Valdivia double la mise (14e)
Le Chili double déjà la mise face à l'Australie (2-0, 14e) ! Servi par Alexis Sanchez, Jorge Valdivia frappe à l'entrée de la surface.

Ça termine en lucarne. 

00h11 - But de Sanchez (12e) 
Le Chili n'a mis que 12 minutes pour trouver la faille dans la défense australienne. Le Barcelonais Alexis Sanchez profite d'un cafouillage pour ouvrir le score.

00h10 - La 3e plus grosse défaite de l’Espagne en match officiel

Battue 5-1 par les Pays-Bas, l’Espagne a subi sa 5e plus grosse défaite de son histoire en match officiel. Les « volées » précédentes datent du Mondial 1950 et une défaite 6-1 face au Brésil et des Jeux Olympiques 1928 avec un large revers contre l’Italie (7-1).

00h - Chili - Australie, c'est parti ! Après le choc Espagne - Pays-Bas (5-1), l'autre match du groupe B oppose le Chili à l'Australie. Espérons que le spectacle soit le même.

23h56 - Du physique pour les Bleus
Didier Deschamps n’a voulu laisser filtrer aucun indice lors de l’entrainement des Bleus ce vendredi. Il n'y a eu aucune opposition lors de cette séance ouverte au public. Le préparateur physique Eric Bedouet a dirigé une grosse partie de l’entrainement. Au programme, plusieurs exercices travaillant le foncier et l'explosivité. Les Bleus ont ensuite enchainé par un taureau dans le rond central par groupe de trois. Puis par une fin d'entrainement à la carte avec deux ateliers principaux : l'un à base de coups francs pour Cabaye, Benzema, Griezmann, Pogba, Cabella et Sagna et l’autre à base de centres avec enchaînements de frappes, avec Valbuena, Matuidi, Giroud, Rémy, Sissoko et Varane à la finition. Digne centrait depuis la gauche et... Deschamps depuis la droite.A la fin de la séance, Giroud a été manipulé par le kiné après avoir ressenti une pointe aux ischio-jambiers. Sakho a lui aussi été entre les mains du kiné. Un entraînement ludique à 48h de l'entrée des Bleus à la Coupe du monde.

23h47 - Del Bosque : « Pas un problème physique »

Lors de la déroute des Espagnols face aux Pays-Bas (5-1), les joueurs de Vicente Del Bosque ont-ils péché physiquement ? « Ce n’est pas un problème de condition physique, a répondu le sélectionneur de la Roja en conférence de presse. Ce qui nous a fait très mal, c’est le 2e but des Pays-Bas à ce moment-là du match (il a été inscrit à la 53e minute par Robben, ndlr). Après on a tout tenté, on a ouvert les espaces et ils en ont profité. »

23h45 - Griezmann donne rendez-vous

Antoine Griezmann a posté sur Twitter une photo de lui, souriant, avec Karim Benzema à ses côtés. Et le message suivant : « J-2 !!!!! On est prêt. Et vous ? »

-
- © -

23h39 - Les Bleus sont de retour à l'hôtel

#Cm2014 Retour à l'hôtel pour l'#EDF. Départ pour Porto Alegre samedi matin. pic.twitter.com/IYENGqm8MN
— Equipe de France (@equipedefrance) 13 Juin 2014

23h35 - Moins de monde que prévu à l’entraînement des Bleus

Alors qu'on attendait 15 000 personnes pour venir assister à l'entrainement des Bleus, il n'y a eu finalement « que » 9000 Brésiliens qui y ont assisté. Une belle ambiance régnait au sein de l'enceinte brésilienne. Le champion à l'applaudimètre était Karim Benzema, superstar de Ribeirao Preto.

23h31 - Domenech salive déjà d’un Brésil-Espagne en 8es

Après la défaite espagnole contre les Pays-Bas, Raymond Domenech se projette déjà vers un choc entre la Roja et le Brésil en 8es de finale. « Si l'Espagne s'en remet, on aura un Brésil Espagne de folie en 1/8eme », tweete l’ancien sélectionneur des Bleus.

Si l'Espagne s'en remet , on aura un Brésil Espagne de folie en 1/8eme
— Raymond Domenech (@Raymon_Domenech) 13 Juin 2014

23h28 - Del Bosque : « On a été très faibles »

Le sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque accusait le coup après la débâcle de l’Espagne face aux Pays-Bas (5-1) ce soir à Salvador. « Ce qu’on a montré de bien en première période, l’équilibre, s’est complètement brisé en 2e période avec une très bonne équipe des Pays-Bas, a-t-il expliqué en conférence de presse. Nous, on a été très faibles. Il ne faut pas chercher des coupables. Personne ne doit endosser la responsabilité. Elle revient à tout le monde. Maintenant, il faut aller de l’avant et chercher la victoire lors du prochain match. »

23h27 - Coupet défend Casillas

Iker Casillas a vécu une soirée très compliquée face aux Pays-Bas (1-5). Mais Grégory Coupet n’accable pas le gardien espagnol, abandonné par sa défense. « Ce soir on coupe les têtes de mecs qui ont été de grands champions, peste le membre de la Dream Team RMC Sport. Je suis encore joueur dans l’âme et je n’aime pas entendre des choses comme ça. Sur le jeu au pied, on peut remettre en cause Casillas. Hier Julio Cesar a eu un coup-franc sur un contact anodin et il n’y a pas faute aujourd’hui. Mais regardez aussi l’attitude des défenseurs qui ne bougent absolument pas. Analysez l’attitude de tout le monde, notamment des défenseurs, et vous verrez qu’il n’est jamais aidé non plus. Si on l’envoie à la retraite, il faut envoyer tout le monde ! »

23h20 : Les tops et les flops d'Espagne - Pays-Bas 
Robben, Van Gaal, Casillas, Diego Costa..., retrouvez les tops et les flops de ce match. A lire ici. 

23h18 - Les compos de Chili-Australie

Le Chili affronte l’Australie (00h) dans le 2e match du groupe B. Voici les compos :

La compo du Chili : Bravo - Isla, Medel, Jara, Mena - Marcelo Díaz, Aranguiz, Vidal – Valdivia – A.Sanchez, Vargas.

La compo de l’Australie : Ryan - Franjic, Spiranovic, Wilkinson, Davidson - Milligan, Jedinak, Bresciano - Leckie, Cahill, Oar.

23h11 - Un streaker essaye de toucher les Bleus

Un streaker s'est invité sur la pelouse du stade de Ribeirao Preto. Le jeune homme est arrivé à quelques mètres des joueurs de l'équipe de France avant d'être arrêté par un kinésithérapeute des Bleus. L'homme a été raccompagné par deux membres de la sécurité. Un deuxième a tenté sa chance à la fin de l'entraînement mais il a été intercepté avant d'entrer sur la pelouse. 

23h09 - Une « humiliation mondiale » pour Marca

-
- © -

23h06 - Revivez Espagne - Pays-Bas Pour revivre ce match déjà historique, c'est par ici que ça se passe.

23h04 - Fernandez a vu des Espagnols « très mauvais »

Luis Fernandez souligne la piètre prestation espagnole ce vendredi contre les Pays-Bas (1-5). « En regardant la première mi-temps, on sent dans le jeu de l’Espagne qu’il n’y a pas la fluidité, la présence, ce jeu de possession, souligne le membre de la Dream Team RMC Sport. Le but qu’ils ont encaissé juste avant la mi-temps, c’est un signe et ça relance les Hollandais. Les Espagnols, je les ai vus mauvais. Très mauvais même. »

23h - Benarbia croit encore en l’Espagne

Après la claque monumentale reçue face aux Pays-Bas ce vendredi (5-1), l’Espagne accuse le coup. Mais faut-il pour autant en conclure qu’une page se tourne ? « Pas du tout, insiste Ali Benarbia, membre de la Dream Team RMC Sport. Je pense qu’ils ont perdu un match mais qu’ils vont gagner les deux suivants. On retrouvera les Espagnols avec un peu plus de mordant. Ce qui me plaît par contre, c’est de voir que la Coupe du monde est lancée et qu’on a eu le droit à six buts ! » 

22h57 - Coupet : « Je pensais l’Espagne à l’abri »

Grégory Coupet n’aurait jamais imaginé une si lourde défaite de l’Espagne contre les Pays-Bas (5-1), pour son entrée en lice à la Coupe du monde : « Voir l’Espagne perdre, c’était envisageable, mais prendre une telle déculottée, je les pensais à l’abri de ça. Je les imaginais forts défensivement et capables d’en imposer plus offensivement. C’est un scénario assez incroyable. »

22h51 - Les Pays-Bas collent une raclée aux Pays-Bas !

Quel coup de tonnerre ! L’Espagne, championne du monde en titre, a sombré face aux Pays-Bas (5-1). Xabi Alonso avait pourtant ouvert le score sur penalty (27e), mais Robin van Persie (44e, 72e), Arjen Robben (53e, 80e) et Stefan De Vrij (65e) ont puni des Espagnols extrêmement faibles défensivement, à l’image de la charnière Ramos-Piqué et d’Iker Casillas. Les Espagnols sont déjà dos au mur dans ce groupe B, composé aussi du Chili et de l’Australie. 

22h37 - Le 5e pour Robben (80e) !!! 
L'Espagne prend une « manita » ! Robben part seul en contre, prend Ramos de vitesse, crochète Casillas et marque en force ! Ça fait 5-1 (80e).

22h32 - C'est la folie aux Pays-Bas !

Le Philips Stadion d'Eindhoven est plein à craquer pour le match entre l'Espagne et les Pays-Bas, retransmis sur écran géant dans l'enceinte du PSV. L'ambiance est bouillante ! 

-
- © -

22h29 - Oh le 4e but des Pays-Bas ! 
Incroyable, le quatrième but des Pays-Bas ! Iker Casillas manque son contrôle dans sa surface, Robin Van Persie traîne et en profite pour pousser le ballon au fond des filets (4-1, 71e).

22h22 - Le 3e but des Pays-Bas (1-3, 64e) ! 
Stefan De Vrij marque le 3e but néerlandais (1-3, 64e). Le défenseur, esseulé au second poteau, profite de la mauvaise sortie de Casillas pour marquer de manière peu académique.

22h18 - Quiniou aurait expulsé Costa

Joë Quiniou sur le coup de tête non sanctionné de Diego Costa sur Bruno Martins Indi : « Le coup de tête n’est pas appuyé mais le geste est réel. Pour moi, c’est carton rouge. Il n’avait pas à faire ça. »

22h10 - But de Robben (1-2, 53e) ! 
Et de deux pour les Pays-Bas face à l'Espagne (1-2, 53e) ! Servi en profondeur, Arjen Robben enchaîne contrôle, crochet sur Gerard Piqué et frappe qui trompe Iker Casillas. La Roja va devoir réagir.

22h07 - Soirée pizza et foot pour Alizé Lim

Pizza night watching soccer. Feeling like such a dude right now #nobeerthough pic.twitter.com/z2ZaLiX2D3
— Alizé Lim (@AlizeLim) 13 Juin 2014

22h05 - Le « check » déjà mythique de Van Persie et Van Gaal

-
- © -

22h02 - C'est reparti pour la 2e mi-temps
Et c'est toujours à suivre ici en live texte.

22h01 - Coupet : « Les Pays-Bas tiennent bien »

Grégory Coupet souligne la solidité défensive des Pays-Bas lors de cette première période : « C’est une équipe rajeunie. On pouvait s’attendre à beaucoup plus de difficultés même si les Espagnols ont démontré leur faculté à tenir le ballon au milieu de terrain. Mais ils coulissent bien, ils tiennent bien les Espagnols et notamment Diego Costa. »

21h59 - Coupet : « Costa n’est pas servi »

Grégory Coupet estime que l’animation offensive de l’Espagne face aux Pays-Bas (1-1, MT), avec Diego Costa en pointe, est encore à parfaire. « La nouveauté pour l’Espagne, c’est de jouer avec un vrai neuf. Diego Costa fait pas mal d’appels mais il n’est pas servi en première intention, souligne le membre de la Dream Team RMC Sport. Ils ont plus l’habitude d’avoir un attaquant qui décroche alors que Costa fait comme à l’Atlético. Il y a encore des automatismes à mettre en place. »

21h54 - Entraînement archi-complet du Portugal

Il fallait être rapide pour décrocher son ticket pour assister au deuxième entraînement des Portugais ouvert au public à Campinas. Avec un problème de lenteur du système informatique, les 6 000 places sont toutefois parties en moins de 7 minutes sur le site de la mairie de la ville. Plus de 360 000 accès ont été comptabilisés. C'est beaucoup plus que les 161 000 du premier entraînement de Cristiano Ronaldo et de ses coéquipiers ou que les 109 000 demandes pour assister à l'entraînement du Nigéria. 1 000 billets seront distribués aux écoles de la ville et 2 500 au club de Ponte Preta, propriétaire du stade. Jeudi, 10 000 supporters avaient assisté au premier entraînement de leur idole Cristiano Ronaldo, qui avait provoqué des scènes d'hystérie en distribuant des maillots sur le bord du terrain.

21h47 - C'est la mi-temps (1-1) C'est la pause entre l’Espagne et les Pays-Bas. Et c’est sur un score de parité (1-1) que les deux équipes ont rejoint les vestiaires. Xabi Alonso avait ouvert le score sur penalty pour la Roja (27e), avant que Van Persie n’égalise d’une puissante tête plongeante sur un joli service de Blind (44e).

21h44 - But de Van Persie (1-1, 44e) ! 
Les Pays-Bas égalisent (1-1, 44e). Parfaitement servi par Blind, Van Persie place une tête plongeante superbe et imparable pour Casillas. Limpide !

21h34 - Quiniou : « La faute est réelle »

Pour Joël Quiniou, ancien arbitre international et consultant RMC, le penalty accordé à l’Espagne face aux Pays-Bas est justifié. « C’est De Vrij qui tacle et Diego Costa va toucher la jambe du Néerlandais, explique-t-il. Mais la faute est réelle, il y a un contact et ça suffit pour déséquilibrer l’attaquant espagnol. Pour moi, l’arbitre a pris la bonne décision. Ce n’est pas une faute spectaculaire, indiscutable. Mais je fais confiance à l’arbitre sur ce penalty-là. »

21h35 - Les Belges sont devant le match

Steven Defour et ses coéquipiers belges sont tranquillement installés devant Espagne – Pays-Bas. Les « Diables rouges » entrent en lice mardi prochain contre l’Algérie (18h). 

Gametime with the boys #spain #holland #WorldCup2014ĺ pic.twitter.com/ni8exQ25RU
— Steven Defour (@Steven_Defour35) 13 Juin 2014

21h27 - But de l'Espagne (1-0, 27e) ! 
Xabi Alonso ouvre le score sur un penalty obtenu par Diego Costa (1-0, 27e). La faute de De Vrij n'est pas forcément flagrante.

Le but de Xabi Alonso
Le but de Xabi Alonso © -

21h16 - Benarbia : « Les Néerlandais arrivent à tout bloquer »

Ali Benarbia souligne la tactique parfaite (pour le moment) mise en place par Louis van Gaal, le sélectionneur néerlandais, face à l’Espagne (0-0, 15e). « Ils arrivent à tout bloquer, même les appels offensifs, souligne le membre de la Dream Team RMC Sport. Ils ont compris qu’à chaque fois ils se retrouvaient à deux contre un seul Espagnol. »

21h12 - Et pendant ce temps-là, Djibril Cissé...
L'ancien attaquant des Bleus ne semble pas trop préoccupé par le Mondial. Il vient de poster sur Instagram une photo de lui avec... Patrick Timsit.

-
- © -

21h - Espagne – Pays-Bas, c’est parti !

Et c’est à suivre en live texte ici

20h46 - Un hélico au-dessus des Bleus

Un hélicoptère de la police militaire survole actuellement le stade Ribeirao Preto. Sans doute une volonté de la police d'augmenter la sécurité autour de l'entraînement des Bleus après l'apparition d'un drone lors du dernier entraînement ouvert au public.

20h43 - La Fédération brésilienne voit un complot

Agacée par les répercussions du penalty accordé au Brésil face à la Croatie jeudi (3-1), la Confédération brésilienne de football a promis de réagir ce vendredi sur son site officiel. Selon l'organisation, les réclamations faites par plusieurs sélectionneurs, dont le Croate, sont une manière de mettre la pression contre le Brésil. Les représentants de la CBF parlent d'un « complot » et craignent qu'à partir de maintenant, en cas d'action douteuse, les arbitres sifflent contre le Brésil. Une préoccupation partagée par Luiz Felipe Scolari et la commission technique. Après le match, le sélectionneur brésilien a confié avoir vu l'action dix fois et être convaincu qu'il y a bien penalty. Fred, l'ancien attaquant lyonnais à l'origine de l'action, ne s'est pas exprimé après le match. Il participait à un contrôle anti-dopage. Selon le site brésilien UOL Esporte, il doit commenter la faute dans une interview qui sera diffusée sur le site officiel de la CBF.

20h41 - Suarez trop juste pour le Costa Rica

Oscar Tabarez a annoncé que Luis Suarez, opéré du genou gauche le 22 mai, ne serait pas apte pour le premier match de l’Uruguay face au Costa Rica ce samedi (21h). Diego Forlan et Edinson Cavani constitueront donc l’attaque de la Céleste. 

Luis Suarez
Luis Suarez © -

20h33 - Dans l'intimité des vestiaires d'Espagne - Pays-Bas

VESTIAIRES - Blanc, orange et rouge au programme. #ESPNED #ESP #NED #CM2014 pic.twitter.com/V9TsqZwgGX
— Coupe du Monde (@fifaworldcup_fr) 13 Juin 2014

20h31 - Fernandez : « L’Espagne est toujours au top »

L’Espagne commence la défense de son titre mondial ce vendredi contre les Pays-Bas (21h). Pour Luis Fernandez, la Roja est toujours aussi forte : « Ils ont toujours ce jeu qui leur est propre, ce jeu de passes, technique, tactique. Ils sont toujours au top parce qu’ils ont la motivation. Ils essayent d’aller chercher un 2e titre de champion du monde. »

20h24 - Vieira dévoile son onze idéal du Mondial

Patrick Vieira a dévoilé sur son compte Twitter son onze idéal avec les joueurs qui participent à la Coupe du monde au Brésil. Un seul Français y figure : Paul Pogba.

Le onze de Vieira : Neuer – Alves, T.Silva, Ramos, Marcelo – Pogba, Y.Touré, D.Silva – Ronaldo, Messi, Iniesta.
Entraîneur : Fabio Capello 

Here's my World Cup dream team for @itvfootball are there any other players you would include? pic.twitter.com/lNlvUgMPJB
— Patrick Vieira (@OfficialVieira) 13 Juin 2014

20h16 - Courbis : « Le Mexique, c’est cohérent »

Rolland Courbis a apprécié la prestation du Mexique face au Cameroun (1-0). Tout sauf une surprise pour le membre de la Dream Team RMC Sport : « Je trouve toujours correcte cette équipe. C’est cohérent. Aujourd’hui, pour qu’on accorde un but au Mexique, il a fallu qu’ils en mettent trois. »

20h10 - Ronaldo est « à 100% »

Même s’il a dû écourter son entraînement jeudi et sortir du terrain avec une poche de glace sur le genou gauche, Cristiano Ronaldo est apte pour le premier match du Portugal contre l’Allemagne, lundi. « Il est à 100% », a déclaré son coéquipier William Carvalho. 

William Carvalho says @Cristiano is "100 percent" fit ahead of Portugal's #WorldCup opener - http://t.co/WMt81VQPqC pic.twitter.com/9mv78CngEt
— FIFAWorldCup (@FIFAWorldCup) 13 Juin 2014

20h04 - Mboma presque « scandalisé »

Patrick Mboma, ancien international camerounais, est très déçu par le match des Lions Indomptables contre le Mexique (0-1). « Je suis à la limite de dire que je suis scandalisé par le non-match sur le terrain, sur le banc, peste le membre de la Dream Team RMC Sport. La mi-temps n’a pas redistribué les cartes. L’équipe m’a déçu car elle a de la qualité et l’adversaire était à sa portée. »

19h58 - Larqué « atterré » par le Cameroun

« Je suis plus que déçu, je suis atterré, confie le membre de la Dream Team RMC Sport. C’est d’une inconsistance rare. En voyant la composition d’équipe, je pensais voir des défis physiques voire techniques. Mais là, il n’y a rien. Physiquement, ils sont à la rue, techniquement il y a beaucoup d’erreurs, et tactiquement, je ne sais pas quand ils ont pu travailler… Peut-être dans l’avion… Mais j’ai de la peine pour eux. »

19h57 - La compo des Pays-Bas Comme en finale de la Coupe du monde 2010, l’Espagne affronte les Pays-Bas ce vendredi soir (21h). Découvrez l’équipe alignée par Louis van Gaal. La compo des Pays-Bas : Cillessen - Vlaar, De Vrij, Martins Indi, Blind - De Jong, Janmaat, De Guzman - Sneijder, Van Persie, Robben.

19h55 - Le Mexique s’impose !

C’est fini, le Mexique bat le Cameroun (1-0) dans le 2e match du groupe A. Une victoire méritée et acquise grâce à un but d’Oribe Peralta à la 61e minute. Auparavant, les Mexicains s’étaient vus refuser deux buts injustement. A l’issue de la première journée du groupe A, le Brésil occupe donc la tête devant le Mexique. 

Oribe Peralta
Oribe Peralta © -

19h52 - Costa est bien titulaire L'Espagne entame sa Coupe du monde face aux Pays-Bas (21h). Diego Costa est titulaire à la pointe de l'attaque de la Roja. La compo de l’Espagne : Casillas - Azpilicueta, Ramos, Piqué, Jordi Alba - Busquets, Xabi Alonso, Xavi – Silva, D.Costa, Iniesta.

19h42 - Beckenbauer suspendu par la Fifa Franz Beckenbauer est suspendu 90 jours de toute activité liée au football : une sanction infligée ce vendredi par la Fifa. « Le vice-président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique de la FIFA, Alan Sullivan, a prononcé la suspension à la demande du président de la chambre d’instruction de ladite commission, Michael J. Garcia », a-t-on appris dans un communiqué de la Fifa. Le président d'honneur du Bayern Munich aurait refusé de collaborer, dans le cadre de l'enquête concernant l'attribution du Mondial 2022 au Qatar.

19h39 - Diego Costa devrait être titulaire

Selon la presse espagnole, Diego Costa devrait être titulaire ce soir face aux Pays-Bas (21h).

La compo probable de l’Espagne : Casillas - Azpilicueta, Ramos, Piqué, Jordi Alba - Busquets, Xabi Alonso, Xavi – Silva, D.Costa, Iniesta. 

19h35 - Quiniou critique l'arbitrage

Joël Quiniou, consultant RMC Sport, revient sur les deux buts injustement refusés au Mexique face au Cameroun ce vendredi : « Il y a deux valables refusé à Dos Santos. C’est assez rare. Je ne sais pas ce que fait l’assistant. Sur le 1er but refusé, Dos Santos est sur la même ligne. Les Mexicains vont peut-être l’avoir amer. »

19h23 - But du Mexique (61e) !

Le Mexique ouvre le score face au Cameroun à Natal. Le Mexique a marqué par Oribe Peralta, qui a profité d’un tir de Dos Santos repoussé par Itandje (61e). Les Mexicains s'étaient vu injustement refuser deux buts en première période. 

19h21 - Mboma « pas amoureux » de Finke

Patrick Mboma n’est pas emballé par la façon dont Volker Finke, le sélectionneur camerounais, fait évoluer son équipe face au Mexique. « Je ne suis pas amoureux de ce technicien et je ne suis pas persuadé qu’il ait fait progresser l’équipe », lâche le membre de la Dream Team RMC Sport, ancien attaquant camerounais.

19h06 - Mexique-Cameroun, c'est reparti !

Avec un changement côté camerounais, la sortie de Djeugoue et l'entrée en jeu de Nounkeu.

19h02 - Del Bosque : « Une sélection mûre »

Ce vendredi à 21h, le tenant du titre espagnol retrouvera le finaliste malheureux de 2010, les Pays-Bas. Pour Vicente del Bosque, le sélectionneur ibérique, la Roja doit s’appuyer sur la grande expérience de ses joueurs : « Tous les joueurs qui sont là, ont une histoire avec la sélection, et c'est vrai que cela fait déjà plusieurs années. Mais ce sont des joueurs qui ont eu un bon rendement et qui jouent toujours en club. Ce n'est pas une raison pour qualifier nos joueurs de vétérans. Je crois que c'est une sélection mûre, dans la plénitude de ses moyens, avec des joueurs très jeunes et seulement quatre ou cinq trentenaires. Ce n'est pas beaucoup sur 23 joueurs. Nous n'avons peur de rien. Ces joueurs ont été extraordinaires pour la sélection espagnole et ils ne sont pas là pour tout ce qu'ils ont fait mais aussi pour pouvoir, j'espère, gagner ce Mondial. »

18h56 - L'arbitrage de Mexique-Cameroun ne laisse pas Twitter insensible

Ça s'agite sur les réseaux sociaux et sur Twitter notamment. Du coup, pour résumer l'humeur générale, on a eu envie de vous faire partager cette petite photo.

-
- © -

18h50 - Mexique-Cameroun, 0-0 à la pause

Fin de la première période entre le Mexique et le Cameroun. Un premier acte largement dominé par les troupes de Miguel Herrera, qui se sont vus refuser injustement deux buts.

18h46 - Penalty ou pas penalty sur Dos Santos ?

A la lutte avec Aurélien Chedjou dans la surface, l'attaquant mexicain s'effondre dans la surface. A première vue, il n'y a rien. Mais au ralenti, il y a bien eu contact entre le défenseur camerounais et le joueur d'El Tri. Et l'arbitre aurait très bien pu siffler un petit quelque chose là-dessus.

18h42 – Rio Ferdinand est choqué lui aussi

« Un match et demi joué pour l’instant et les arbitres vivent un cauchemar. Aujourd’hui, deux buts refusés alors qu’ils sont valables » a tweeté le défenseur de Manchester United, spectacteur assidû de Mexique-Cameroun.

1 and a bit games in & Referees so far have had nightmares!! 2 goals today that were clear goals...
— Rio Ferdinand (@rioferdy5) 13 Juin 2014

18h40 - Miguel Herrera l'a mauvaise

Sur son banc de touche, le sélectionneur du Mexique ne cache pas sa frustration après le deuxième but injustement refusé à son équipe.

-
- © -

18h32 - Deuxième but refusé aux Mexicains...

Toujours à tort. Et c'est encore Giovani Dos Santos qui fait les frais de la décision de l'arbitre, alors qu'une fois encore, il n'était pas en position de hors-jeu.

18h22 – Rémy ne s’attend pas « à un piège »

« On sait à quoi s’attendre, a confié l’attaquant des Bleus, ce vendredi, en conférence de presse. Du moment que l’on sait que le match va être déterminant, ça ne peut pas être un piège. Il faudra le négocier de la meilleure des manières. Il ne faut pas tomber dans la facilité. Je ne pense pas que ce sera le cas parce qu’on est vraiment concentré.

18h19 – Leboeuf, lui, voit la Roja se balader

3-0, voici le score qu’a choisi de pronostiquer notre consultant foot Franck Leboeuf, persuadé que l’Espagne dominera aisément les Pays-Bas.

#ESPHOL @FrankLeboeuf @ParisRMC voit l'#Espagne se balader contre les #PaysBas: victoire de la #Roja 3-0 (13.00) ! http://t.co/qZYx8HATHU
— ParisRMC (@ParisRMC) 13 Juin 2014

18h16 - But refusé pour le Cameroun

Cette fois, aucun doute sur l'annulation du but des Lions Indomptables. Stéphane Mbia était bien en position de hors-jeu au moment de marquer.

18h12 – Luis voit l’Espagne s’imposer… en seconde période !

Notre consultant foot ne voit rien d’autre qu’un succès des champions du monde en titre, ce vendredi, face aux Pays-Bas. Mais pour lui, cette victoire ne se dessinera qu’en seconde période.

#ESPHOL @Luis_RMC @ParisRMC voit l'#Espagne battre les #PaysBas en 2e mi-temps #Roja (4.20) ! http://t.co/qZYx8HATHU
— ParisRMC (@ParisRMC) 13 Juin 2014

18h11 - But refusé au Mexique...

... pour une position de hors-jeu de Dos Santos... alors que ce dernier ne l'était pas !

18h08 - Il pleut toujours à Natal

Cela ne devrait pas arranger les conditions de jeu, même si pour l'instant, cela ne semble pas gêner outre mesure les 22 acteurs.

18h05 - Bafétimbi Gomis encourage tous les pays africains...

... et les Bleus aussi. Le joueur de l'Olympique Lyonnais a posté sur son compte Twitter une photo des maillots des quatre pays africains : le Ghana, le Cameroun, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, avec le message suivant : « Bonne chance aux africains qui vont défendre leurs pays et bien sûr à tous mes coéquipiers de l'EDF. Allez les Bleus »

-
- © -

18h02 - Mexique-Cameroun en livetexte

C'est par ici. Ou via l'onglet Score Center de votre application RMC Sport.

18h01 - Mexique-Cameroun, c'est parti !

Coup d'envoi donné à l'instant par El Tri !

17h58 - Au tour du Cameroun...

... de chanter son hymne et de partager son émotion avec ses supporters.

17h56 - Le Mexique d'abord...

Honneur aux partenaires de Javier Hernandez, remplaçant au coup d'envoi (Peralta lui a été préféré).

17h53 - Les deux équipes font leur entrée

Mexicains et Camerounais viennent de pénétrer sur la pelouse de l'Arena das Dunas de Natal. Place aux hymnes.

17h43 – Ultime inspection du stade avant Mexique-Cameroun

Contrôle de sécurité de dernière minute au stade de Natal. Les pompiers ont finalement été autorisés à inspecter les 5% du stade qu'il leur manquait pour valider la sécurité des infrastructures. Dans un premier temps, la Fifa avait refusé, vendredi matin, de les laisser entrer. Le stade de Natal, l'un des plus en retard de la Coupe du Monde, courait encore contre la montre en début de semaine pour terminer d'installer les 11 000 sièges manquants, ce qui avait retardé l'inspection des pompiers.

17h37 – Epangue soutient le Cameroun

Médaillée de bronze aux JO de Pékin, Gwladys Epangue a posté sur Twitter un petit message d’encouragement et de soutien à l’attention des Lions Indomptables, qui affrontent dans vingt minutes le Mexique (groupe B de la Coupe du monde). « Supporters du Cameroun d'ici et d'ailleurs tous ensemble derrière les Lions Indomptables » a publié la championne, d'origine camerounaise.

-
- © -

17h36 – Ruffier n’est pas Benzema

On le sait, Karim Benzema est la star n°1 de cette équipe de France. Acclamé par les Brésiliens, l’attaquant du Real Madrid jouit d’une véritable popularité pendant cette Coupe du monde. Et pourtant, certains restent encore perfectibles. La ressemblance capillaire entre Stéphane Ruffier et Karim Benzema pousse en effet certains Brésiliens à confondre les deux hommes. Ainsi, alors que le portier stéphanois quittait le théâtre de Ribeirao Preto après sa conférence de presse de vendredi, certaines supportrices ont demandé s’il s’agissait bien de Benzema.

17h33 - Juninho déçu mais confiant pour le Brésil

Si la Seleçao s’est imposée face à la Croatie jeudi, en match d’ouverture du Mondial (3-1), elle n’a en revanche pas convaincu Juninho. « Le Brésil n’a pas bien démarré la compétition, juge notre consultant football. C’est une équipe qui, selon moi, a senti la pression. Si la Croatie n’avait eu que des joueurs du même niveau que Modric ou Rakitic, ils auraient pu gagner le match. Et si le Brésil ne marque pas le penalty, ça peut se finir en match nul. C’est la force d’une grande équipe de savoir gagner quand elle ne joue pas bien. Il y a pas mal d’équipes qui ne démarrent pas bien la compétition mais terminent bien. Je ne suis pas encore inquiet parce qu’ils sont dans un groupe qu’ils vont passer facilement. Que les adversaires en profitent, parce que si le Brésil se met à bien jouer après, ils seront difficiles à battre. »

17h24 – L’Afrique ne réussit pas au Mexique…

… en Coupe du monde. Le Mexique, avant d’affronter le Cameroun dans une grosse demi-heure, avait été battue par la Tunisie (3-1, en 1978) et avait été tenu en échec par l’Angola (0-0, en 2006) et l’Afrique du Sud (1-1, en 2010).

17h21 – La dernière fois, le Mexique l’avait emporté

Avant leur match ce vendredi, comptant pour la 1ère journée du groupe B, le Mexique et le Cameroun s’étaient déjà affrontés. En 1993, El Tri l’avait emporté en match amical (1-0). But de Daniel Guzman.

17h20 - Les Bleus sous haute surveillance

Loïc Remy, Stéphane Ruffier et Blaise Matuidi avaient rendez-vous ce vendredi à 15h45 (heure française), au grand théâtre de Ribeirao Preto, pour une conférence de presse. A leur arrivée, le cortège des joueurs de l’Equipe de France était impressionnant. Plus de 17 motards ont escorté les Bleus, avec deux voitures de police en plus. Au moment de l’arrivée des joueurs, les rues attenantes étaient même bloquées.

17h14 – Luis voit le Mexique vainqueur

Il a suffi qu’il voit les compositions des deux équipes pour changer d’avis. Luis Fernandez pronostiquait un nul entre le Mexique et le Cameroun il y a quelques heures ? Notre consultant football voit désormais une victoire des partenaires de Rafael Marquez.

Après avoir vu la compo du #Cameroun @Luis_RMC @ParisRMC change son pronostic: victoire du #Mexique (2.20). http://t.co/qZYx8HATHU
— ParisRMC (@ParisRMC) 13 Juin 2014

17h10 - Müller-Wohlfahrt et la « médecine Panzer »

Le forfait de Franck Ribéry continue de faire parler. Jeudi, le Dr Le Gall, médecin des Bleus, a expliqué que le milieu de terrain français avait refusé de multiples infiltrations. Sur RMC, Jean-Marcel Ferret, ex-médecin de l’équipe de France, a dit comprendre les réticences du joueurs : « L’infiltration ne doit en aucun cas traiter la douleur, elle doit traiter la cause, insiste-t-il. C’est pour ça qu’en France, on est réticents. Personnellement, si je fais trois infiltrations par saison à des joueurs différents, c’est un maximum. La médecine germanique est une médecine Panzer, beaucoup plus agressive. Je connais les traitements que fait Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt (médecin du Bayern ndlr) : il a toute une batterie de piqures et de traitements. Personnellement, je ne suis pas pour, parce qu’il y a des risques. Une infiltration peut être un geste dangereux. »

17h06 - Eto'o annonce la couleur

Si on pouvait douter de la détermination de Samuel Eto'o dans cette Coupe du monde, on vous laisse observer ce tweet de l'intéressé, qui a littéralement posté une photo de son maillot à moins d'une heure du match contre le Mexique. Et le commentaire qui va avec : « La tenue de combat est sortie. Prêt à se battre à 100 % ».

-
- © -

17h04 – La compo du Mexique

Ochoa – Layun, Moreno, Marquez, Rodriguez, Aguilar – Guardado, Vazquez, Herrera – Dos Santos, Peralta.

17h00 – La compo du Cameroun

Elle vient de tomber. Itandje – Djeugoue,Chedjou, Nkoulou, Assou-Ekotto – Enoh, Song, Mbia – Choupo Moting, Eto’o, Moukandjo.

16h59 - Ferret : « Ribéry ? La nature paie toujours ses dettes »

Invité de l’Intégrale Brésil, l’ancien médecin des Bleus, Jean-Marcel Féret, est revenu sur le forfait de Franck Ribéry. Pour lui, avec un traitement plus adapté, la star de l’équipe de France aurait pu jouer la Coupe du monde. « On n’a pas la même optique. Le médecin français voit la santé de l’homme avant le joueur. A l’étranger et j’ai pu voir comment ça se passait, on voit le joueur avant la santé de l’homme. Je pense que Franck Ribéry a certainement eu des traitements agressifs pour le faire jouer impérativement. Et ça se paie toujours. La nature paie toujours ses dettes. Quand on triche avec la nature… »

16h51 – Matuidi pas effrayé par le jeu rugueux du Honduras

« On est préparés pour ça aussi, a affirmé le milieu de terrain du PSG. C’est une équipe qu’on connait maintenant, qu’on a pu voir lors des matchs de préparation. Maintenant ne perdons pas le fil, restons nous-mêmes. Je pense qu’on peut les mettre en difficulté. Après pour le défi physique, il y a un arbitre pour faire la loi aussi. » 

16h47 - Bordeaux encourage N'Guémo... et le Cameroun

A un peu plus d'une heure du coup d'envoi du match Mexique-Cameroun, les Girondins de Bordeaux ont une petite pensée, sur Twitter, pour le milieu de terrain Landry N'Guémo, présent au Brésil avec les Lions Indomptables.

-
- © -

16h44 - Pogba, Benzema et Griezmann prennent la pose...

... en mode mannequin ! Voici le petit cliché posté il y a quelques minutes par Paul Pogba sur son compte Twitter.

-
- © -

16h40 - L'Arena Das Dunas de Natal vu par...

... Juninho, notre consultant football pendant la Coupe du monde, qui s'est fendu d'une petite photo sur son compte Twitter.

-
- © -

16h35 - Özil souhaite bonne chance à Ramos...

... à l'aide d'un petit dessin, publié sur son compte Twitter, où l'on voit les deux joueurs, représentés dans un style cartoon, se taper dans la main (où plutôt dans le poing !). On vous laisse apprécier.

-
- © -

16h32 – Matuidi et les bienfaits des stars du PSG

« J’ai la chance au quotidien de côtoyer des joueurs qui m’obligent à être bon techniquement. En club, on a une équipe qui garde beaucoup le ballon, d’où cette progression. Je sens moi aussi une évolution positive de mon jeu. Il faut que je reste toujours le même, avec mes valeurs, mais en essayant de franchir des paliers ».

16h30 – Matuidi : « Pas d’euphorie, beaucoup d’ambition »

« Il n’y a pas d’euphorie, il y a beaucoup d’ambition, a lâché Blaise Matuidi ce vendredi en conférence de presse. . On sait que dans le football ça peut aller très vite. On sait que la Coupe du monde est une compétition très difficile. On a vu hier que la Croatie peut mettre en difficulté le favori. Il faudra faire attention, ne pas s’enflammer. On a les pieds sur terre. Mais on est conscients aussi qu’on peut faire quelque chose de bien. »

16h27 – Evra, le seul à ne pas être venu en conf’

Avec la présence de Loïc Rémy et Stéphane Ruffier ce vendredi, en conférence de presse, tous les joueurs (y compris les ex-réservistes Cabella et Schneiderlin) se seront présentés devant les médias depuis le rassemblement des Bleus à Clairefontaine. Tous sauf Franck Ribéry, blessé... et Patrice Evra. Celui que les joueurs considèrent comme le véritable leader du groupe entretient toujours une relation compliquée avec les médias.

16h22 – Matuidi : « Le passé est derrière »

« Pour nous, le passé est derrière, a affirmé le Parisien Blaise Matuidi. On est une génération nouvelle dans l’ensemble. On va tous découvrir ce qu’est l’exigence d’une Coupe du monde. Mais on est prêts. On s’est bien préparés, on l’a vu aux entrainements, pour obtenir les résultats que l’on attend »

16h18 – Ruffier n’envisage pas encore d’être numéro 1

Interrogé sur sa concurrence avec Hugo Lloris et sa motivation ou non à lui prendre sa place, le deuxième gardien des Bleus a vite écarté le sujet. « Ce n’est pas d’actualité » a-t-il laconiquement répondu.

16h14 – Ruffier pas fan du ballon officiel

« C’est vrai que le ballon Adidas, comme souvent, est discuté, a lâché le gardien numéro 2 de l’équipe de France. C’est un ballon qui n’est pas évident pour les gardiens. Ils sont un peu « prise de tête », ils volent beaucoup. »

16h12 – Ruffier se prépare « comme un numéro 1 »

Appelé auprès du groupe France en qualité de numéro 2 après le forfait de Steve Mandanda, Stéphane Ruffier affirme se tenir prêt à entrer en jeu à n’importe quel moment. « Je me prépare comme si j’étais numéro 1 car c’est un rôle où on nous demande d’être compétitif à tout moment. En cas de blessure, en cas de suspension… C’est vrai que c’est une place ingrate mais il faut répondre présent le jour J si besoin »

16h10 – Rémy : « Evra, le grand frère »

Interrogé sur le rôle de Patrice Evra au sein du groupe France, Loïc Rémy n’a pas tari d’éloges au sujet du joueur de Manchester United. « Il a le rôle le plus important dans l’équipe. Il a déjà fait des Coupes du monde alors que pour la plupart d’entre nous, c’est la première grande compétition que l’on fait. C’est un peu un grand frère. Il nous fait énormément de bien. »

16h02 - Il pleut, il pleut !

C'est un véritable déluge qui s'abat actuellement au-dessus de la ville de Natal, lieu du match entre le Mexique et le Cameroun (groupe B)... censé démarrer dans deux heures.

-
- © -

16h00 – Rémy : « Fred joue bien le coup »

Pour Loïc Rémy, le buteur de la Seleçao a su faire ce qu’il fallait pour abuser l’arbitre, jeudi soir, lors du match d’ouverture entre le Brésil et la Croatie. Et selon le joueur de Newcastle, Fred aurait dû être sanctionné. « Il joue bien le coup, il se jette au bon moment. Lovren ne le touche pas. Pour moi ce genre de faute devrait être sanctionné ».

15h58 – Rémy : « On n’a pas d’états d’âme »

Loïc Rémy l’a concédé volontiers ce vendredi en conférence de presse : le groupe France retenu par Didier Deschamps est très, très soudé. « «C’est vrai qu’on sent tous les joueurs focalisés sur le même objectif. On n’a pas d’états d’âmes. On verra par la suite mais pour l’instant, ça se passe très bien, le groupe vit bien. »

15h54 – Rémy : « J’espère que ça ne nous arrivera pas »

S’il n’a vu, comme les autres Bleus, que la seconde période du match d’ouverture, Loïc Rémy n’a pas manqué le penalty très litigieux accordé au Brésil contre la Croatie. L’international français espère que les Tricolores ne seront pas victimes de ce genre de situation. « Je ne veux pas entrer dans la polémique. Au vu du match d’hier, les Croates méritaient, pas forcément de gagner, mais un autre score. C’est toujours rageant de perdre sur une erreur d’arbitrage. J’espère que ça ne nous arrivera pas. »

15h52 – Rémy : « Pas de pression »

Le buteur de Newcastle affirme que les Bleus ne se mettront pas de pression, dimanche, au moment de débuter la Coupe du monde face au Honduras. « Ça y est, on est dans la compétition. Avant on était plus dans la phase de préparation, même si on était plus focalisés sur le match de dimanche. On a encore deux entraînements mais personnellement, j’ai vraiment hâte d’y être. On ne se met pas de pression mais on sait que ce match-là va donner le ton des deux suivants. »

15h50 – Rémy : « Karim marque but sur but à l’entraînement »

Loïc Rémy n’a pas caché son admiration pour la très bonne forme affichée en ce moment par Karim Benzema. « Karim est dans une phase de sa carrière où il est très bien. Il marque but sut but à l’entraînement. On ne peut que s’en réjouir. Il peut encore progresser mais il est très, très bien, physiquement et mentalement. »

15h48 - Rémy en conférence de presse

Le buteur de Newcastle est le premier à se présenter devant les médias.

15h35 - Mexique-Cameroun : Courbis voit un match nul

Notre consultant football Rolland Courbis ne voit pas de vainqueur entre le Mexique et le Cameroun, match ce vendredi soir du groupe B. Et c'est ce qu'il a notamment décidé de parier.

#MEXCMR @CoachCourbis @ParisRMC joue le nul (2.90) et se couvre avec le #N2 (1.50).http://t.co/qZYx8HATHU
— ParisRMC (@ParisRMC) 13 Juin 2014

15h30 - Avalanche de paris pour Brésil-Croatie

Le match d’ouverture du Mondial, opposant le Brésil à la Croatie, a eu la cote parmi les pronostiqueurs. En effet, 2 045 000 euros ont été pariés en ligne, soit le plus haut montant enregistré depuis début 2013, sur un match de foot. A noter que près d’un quart des paris (23,08%) a été enregistré durant les deux heures précédant la rencontre.

15h26 - Rémy, Ruffier et Matuidi en conférence de presse

Les trois internationaux tricolores se succéderont aux micros des médias, ce vendredi, dans le camp de base des Bleus à Ribeirao Preto, à partir de 15h45. Une conf' à suivre en direct sur notre live !

15h22 - Verratti ne manque pas de fans

Le village natal du Parisien Marco Verratti, Manopello, s'affiche d'ores et déjà aux couleurs de la Nazionale..., avec un petit message d'encouragement à l'attention du jeune international italien (21 ans).

-
- © -

15h17 - Les Bleus éclipsés par le Brésil

L'équipe de France ne fait pas la Une des journaux de Ribeirao Preto ce vendredi matin. Et pour cause, tous consacrent leur manchette à la victoire de la Seleçao sur la Croatie (3-1) en ouverture de la Coupe du monde, avec de nombreux reportages sur la façon dont les habitants de la ville ont vécu ce match (au bar, à la maison, etc). Les Bleus font l'objet de courts articles. A Cidade évoque la préparation physique des Tricolores. A Folha de Sao Paulo raconte comment Blaise Matuidi et ses coéquipiers ont suivi Brésil-Croatie à leur hôtel : seulement la seconde période puisqu'ils étaient à l'entraînement lors de la première. Par ailleurs, le journal annonce aujourd'hui une grande fête pour le deuxième entraînement public des Bleus, à 16h (21h, heure française) au stade Santa Cruz. 6 000 élèves des écoles de la ville sont en effet attendus, accompagnés de leurs parents. Au total, 15 000 personnes doivent assister à une séance qui promet une belle ambiance.

15h12 - Pour Scolari, « il y avait penalty »

Luiz Felipe Scolari ne comprend pas la polémique après la victoire du Brésil contre la Croatie (3-1) en match d’ouverture de la Coupe du monde. Selon le sélectionneur de la Seleçao, Dejan Lovren a bien commis une faute sur Fred : « La faute sur Fred ? Niko Kovac (sélectionneur de la Croatie) dit qu'il n'a pas vu le penalty, mais l'arbitre l'a vu. C'est l'arbitre qui prend les décisions et il faut s'y plier. J'ai revu l'action à dix reprises, et pour moi, il y a penalty. Il a dit que ça allait devenir un cirque ? Nous avons gagné cinq Coupes du monde, ça veut dire que nous avons vu cinq cirques mondiaux par le passé… Mais nous avons aussi vu Garrincha, Pelé, Romário, Ronaldo, Ronaldinho, ça doit être une coïncidence. Je comprends ce que mon confrère a dit, je le respecte et, à sa place, j'aurais sans doute dit la même chose. Mais le résultat est là et on a gagné 3-1. »

15h08 - L. Fernandez : « Je n’ai pas aimé ce Brésil »

Notre consultant football, Luis Fernandez, ne mâche pas ses mots à l’égard de la sélection brésilienne, tombeuse de la Croatie dans la douleur (3-1), jeudi soir lors du match d’ouverture du Mondial. « Je n’ai pas aimé ce Brésil. Je n’ai pas aimé cette défense fébrile, approximative. Je n’ai pas non plus aimé ce milieu de terrain, qui a manqué de fluidité. Hulk et Fred n’ont pas non plus été à la hauteur », estime le membre de la Dream Team RMC Sport.

15h05 - Record d’audience pour Brésil-Croatie

Le match d’ouverture du Mondial, remporté jeudi soir par le Brésil contre la Croatie (3-1), a connu un énorme succès d’audience. La rencontre a rassemblé 8,7 millions de téléspectateurs sur TF1 (record pour la chaine, hors équipe de France), pour 47% de part d’audience. 8,1 millions de téléspectateurs avaient auparavant regardé la cérémonie d’ouverture sur la même chaine. 

15h - Bonjour, bienvenue...

... à tous et à toutes pour suivre en direct toute l'actu de la Coupe du monde. Trois matches sont au programme ce vendredi : Mexique-Cameroun (18h), Espagne-Pays-Bas (21h) et Chili-Australie (00h).

La rédaction