RMC Sport

Coupe du monde: Will Smith va chanter l'hymne officiel

L'acteur et chanteur Will Smith

L'acteur et chanteur Will Smith - AFP

La Russie et la FIFA viennent de choisir l'interprète de la chanson officielle pour la Coupe du monde 2018. Et ce sera... l'acteur Will Smith. Depuis 1962, la musique fait partie intégrante de l'organisation du Mondial. Avec plus ou moins de réussite.

Plusieurs noms avaient circulé pour chanter l'hymne de la Coupe du monde: le chanteur colombien Maluma, Jason Derulo, Shakira. Finalement, les organisateurs ont opté pour la superstar hollywoodienne, Will Smith. Il sera accompagné de l'artiste albanaise Era Istrefi et de Nicky Jam, compositeur américain de reggaeton. Le choix de Will Smith parait surprenant: fan de NBA, il n'a jamais été un passionné de football très démonstratif. Mais son immense popularité a joué en sa faveur. Le morceau, produit par le DJ Diplo, sera dévoilé vendredi.

L'acteur américain va perpétuer une tradition: la Coupe du monde rime avec soleil et musique. La chanson officielle permet de faire monter l'ambiance juste avant le début de la compétition. L'objectif est simple: faire danser le maximum de personnes et devenir le tube de l'été. 

Avant 1990, les musiques du Mondial n'avaient pas la propension à être promotionnel de l'événement. On est passé du "Rock del Mondial" de Los Ramblers (Chili 1962) à "A Special kind of hero" de Stephanie Lawrence (Mexique 1986) en passant par "Futbol" de Maryla Rodowicz (Allemagne 1974). Depuis 1990, la donne a changé. 

1990 : "Un estate italiana” de Edoardo Bennato et Gianna Nannini

Après 1934, l'Italie organise une deuxième Coupe du monde sur son territoire. Pour la partie musicale, le comité d'organisation choisit la carte nationale avec deux personnalités populaires: Edoardo Bennato, chanteur napolitain de pop rock, et Gianna Nannini. Cette dernière avait atteint en 1988 la seconde place du Top 50 français avec son titre I maschi. Elle est également la soeur de l'ancien pilote de Formule 1, Alessandro Nannini. 

Le titre, "Un estate italiana", est co-écrit avec Giorgio Moroder, connu pour avoir collaboré avec des artistes internationaux comme David Bowie ou Donna Summer. La chanson restera pendant trois mois en tête des ventes en Italie. 

1994 : “Gloryland” de Daryl Hall et Sounds of Blackness

Changement d'ambiance pour la Coupe du monde suivante. Deux ans avant les Jeux Olympiques à Atlanta, les Etats-Unis accueillent pour la première fois la Coupe du monde. Ils veulent montrer leur capacité à organiser des grands événements. Daryl Hall et le groupe Sounds of Blackness sont choisis pour l'hymne officiel.

Daryl Hall est un chanteur de pop et soul, connu notamment avec le groupe Hall & Oates qui a eu du succès à la fin des années 1970 et au début des années 1980. De son côté, Sounds of Blackness est un groupe vocal de Minneapolis qui touche plusieurs styles de musique (R&B, rap, gospel). 

Le nom du single est à l'image du patriotisme américain: "Gloryland". Le titre connait un certain succès : il sera utilisé comme thème musical par la chaîne britannique ITV pendant la compétition. Il atteindra la 34e place dans les charts anglais. 

1998 : "La Copa de la vida" de Ricky Martin

Si, lors des précédentes éditions, les pays organisateurs avaient confié leurs chansons à des artistes locaux, 1998 marque une véritable rupture. La France reçoit le monde entier pendant un mois. Le choix du chanteur n'est pas à négliger; la FIFA veut une personne capable d'avoir du succès dans le monde entier. Le portoricain Ricky Martin remporte la mise. 

L'artiste latino est une valeur montante sur la scène musicale. En 1995, son premier titre "Un, dos, tres" avait été un carton mondial: en tête dans les hit-parades en France, en Australie et en Belgique. 

Pour la Coupe du monde, il chante "La Copa de la vida". Une chanson entraînante accompagnée d'une chorégraphie sur le refrain. Comme prévu, il entre dans les classements musicaux en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. 

2002 : “Boom” d’Anastacia

Le Mondial 2002 est co-organisé par la Corée du Sud et le Japon. Comme la France, les deux pays asiatiques vont miser sur une star internationale pour l'hymne officiel : la chanteuse américaine Anastacia.

Elle sort d'un album "Not that kind" très réussi: le single "I'm outta love" est un tube et est en tête des ventes dans plusieurs pays (Belgique, Australie, Nouvelle-Zélande).

Le titre "Boom" est porté par la voix puissante d'Anastacia. Il n'est pas vraiment resté dans les mémoires. La chanson ne connait pas le succès escompté. 

2006 : “The times of our lives” du quatuor Il Divo et Toni Braxton

32 ans après, l'Allemagne organise à nouveau la Coupe du monde. Pour l'hymne officiel, les organisateurs misent sur un duo: le groupe Il Divo et la chanteuse américaine Toni Braxton.

Il Divo est un quatuor international (français, suisse, américain et espagnol) qui a connu un gros succès avec "Regresa a mi". Toni Braxton, elle, a déjà 15 ans de carrière et fait des albums réussis comme Secrets.

Le titre "The times of our lives" n'est pas le plus dansant. L'instrumental n'est pas très présent. Conséquence: comme pour l'édition précédente, la chanson officielle ne marque pas les esprits. On s'en remet donc à Shakira et son fameux Hips don't lie pour animer la cérémonie qui précédait la finale du 9 juillet 2006.

2010 : "Waka Waka" de Shakira

L'attente aura été longue: en 2010, le continent africain obtient enfin le Mondial. Pour cette première fois, l'Afrique du Sud ne veut rien négliger. A commencer par la musique. Shakira est l'heureuse élue. La chanteuse colombienne est une valeur sûre. La liste de ses hits est longue: Whenever Whenever, La Tortura, Hips don't lie en duo avec Wyclef Jean. 

Avec le groupe sud-africain Freshlyground, elle fait le single "Waka Waka". C'est un carton mondial: 5 millions d'exemplaires vendus, en tête des classements dans 40 pays et troisième vidéo de l'histoire sur YouTube avec 1,8 milliards de vues.

2014 : "We are one” de Jennifer Lopez, Claudia Leitte et Pitbull 

Le Brésil, terre de football, est le pays hôte de la Coupe du monde 2014. La FIFA ne va pas prendre de risques pour la chanson officielle: sont choisies deux stars internationales, Jennifer Lopez et Pitbull. Elles sont accompagnées par la chanteuse populaire brésilienne, Claudia Leitte.

"We are one" est le résultat de cette collaboration. Très festif et aux accents de samba, il ne dépasse pas Waka Waka mais connait un joli succès dans plusieurs pays (France, Israël, Etats-Unis). Le clip a été vu 631 millions de fois sur YouTube. 

Thomas Ginesta