RMC Sport

Domenech : « Il a manqué le dernier geste »

-

- - -

Pour le sélectionneur de l’Equipe de France, Raymond Domenech, les Bleus, battus par la Chine (0-1), ont simplement manqué d’efficacité devant le but

A une semaine de la Coupe du monde, êtes-vous inquiet après la défaite face à la Chine (0-1 ?
Il y a toujours des raisons d’être inquiet quand on perd un match. Personne ne va dire que c’est un bonheur ou un plaisir. Il y a des jours comme ça où ce qu’on voit sur le terrain nous fait dire qu’on aurait pu mieux faire. On s’inquiète toujours quand on ne marque pas de buts.

Que retenez-vous de ce match ?
J’ai vu plein de choses intéressantes dans le jeu, le mouvement, dans la construction. On a été solide défensivement avec une équipe chinoise qui sortait vite. On a été mieux que la dernière fois, et mieux encore que la fois d’avant.

Trois buts marqués en trois matchs, ça ne vous préoccupe pas ?
Si on regarde le match et les occasions, on se demande comment on a fait pour les rater. C’est le match où n’a eu le plus d’occasions. Le côté positif, c’est ça. Il a manqué le dernier geste, le positionnement. Je ne dis pas que c’est parfait. Mais c’est mieux.

« Il va falloir faire plus »

Comment expliquez-vous cette défaite ?
On est dans la situation d’un match international, d’une équipe qui joue, qui a bien défendu. On a manqué de fraîcheur de spontanéité. Je ne dis pas que ce n’est pas inquiétant. Je dis que ce n’est qu’un match de préparation. Avec toutes les occasions, et toutes les situations qu’on s’est créée, il a manqué quelque chose.

La fête à la Réunion est gâchée par ce revers ?
Quand on voit un public pareil avec des supporters à 200%, c’est un élément de déception supplémentaire. Les joueurs se disent qu'on a raté un truc fabuleux avec des gens qui avaient envie que ça se passe bien. On est déçu par le résultat et pour des gens qui avaient envie d’autre chose. Le Mondial commence le 11 juin. Avant, on se construit. Le fait d’avoir perdu va nous obliger à être plus vigilant et soudé. Il va falloir faire plus, parce qu’on a été en difficulté.

Que retenez-vous de ce séjour à la Réunion ?
Il y a un public exceptionnel et des gens qui aiment le football à la Réunion. C’est réconfortant de voir des gens qui aiment l’Equipe de France.

M.B. et F.L.