RMC Sport

Drogba part en mission

Didier Drogba

Didier Drogba - -

Malheureux en 2006 et impuissant car blessé en 2010, Didier Drogba s’avance vers sa 3e Coupe du monde avec la ferme ambition d’atteindre les 8e de finale. Mais aussi de guider au mieux la jeunesse ivoirienne dans son premier grand rendez-vous international.

Barbe ou pas barbe ? Depuis quelques semaines, Didier Drogba, qui a fait la grève du rasoir, arbore une barbe qui divise la Côte d’Ivoire. Si le joueur aurait promis de la raser avant l’entrée en lice de son pays face au Japon à Recife (dans la nuit de samedi à dimanche à 3h) , son visage barbu lui donne pour le moment des airs de guide. Ça tombe bien ! Pour la 3e Coupe du monde de sa carrière, l’ancien buteur de l’OM s’est investi d’une mission. Du haut de ses 102 sélections, le capitaine des Eléphants veut emmener son pays en 8e de finale, après deux échecs successifs au 1er tour. Mais aussi passer le témoin avec panache à une nouvelle génération.

Un double objectif qui lui permettra d’oublier la douloureuse expérience vécue il y a quatre ans en Afrique du Sud, où Drogba avait été handicapé durant toute la compétition par un bras cassé. « J’ai eu des regrets parce que s’il n’y avait pas eu cette fracture, je pense qu’on aurait pu faire un autre résultat contre le Portugal, explique le joueur de Galatasaray. Parce que j’étais bien physiquement. Ce troisième Mondial au Brésil, je le jouerai pour l’éclosion de quelques talents en équipe nationale de Côte d’Ivoire. Je suis là pour les accompagner, les guider. »

Drogba : « Je suis plus affûté qu'avant »

Didier Drogba veut jouer les phares pour les petits nouveaux. Des nouvelles têtes à la réputation déjà très flatteuse (Bony, Aurier…) mais encore inexpérimentées. « Cette jeunesse, cela peut être une bouffée d’oxygène comme cela l’a été à notre arrivée, estime Drogba. Il faut que ces jeunes-là aient cette détermination qui amène les Eléphants à gagner des trophées. Etre en équipe nationale n’est pas une fin en soit, malheureusement. En plus de ça, il faut gagner ou se remettre constamment en question à chaque match. Et si je peux me permettre de le dire, le plus dur commence pour eux. »

Une étape que ne devrait pas suivre l’ancien joueur de Chelsea. S’il ne l’a pas affirmé officiellement, le Brésil devrait, sauf surprise, être sa dernière escale en Coupe du monde. Alors pour assurer son rôle de leader, Drogba n’a rien négligé. La douleur ressentie en Ligue des champions contre Chelsea a bien été soignée ces dernières semaines lors d’un séjour au Qatar. « En accord avec mon club (Galatasaray, ndlr), j'ai décidé d'aller à ASPETAR (au Qatar, ndlr) pour me soigner. J'ai bien fait puisqu'aujourd'hui, ça va mieux. Je rejoue, je suis même plus affuté qu'avant et je retrouve mon poids de forme d'il y a deux ans. Bref, je me suis préparé pour le Mondial 2014. » Ses deux buts inscrits en match de préparation (contre la Bosnie et le Salvador) le confirment : le phare Drogba est bien décidé à illuminer la route des Eléphants au Brésil. Le Japon, premier adversaire des Ivoiriens, est prévenu.

A.D et A.B