RMC Sport

Eriksson se fait du souci

A seulement onze jours du début de la Coupe du monde (11 juin – 11 juillet), Sven-Goran Eriksson, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, a encore du pain sur la planche. Après le nul de dimanche face au Paraguay (2-2), le Suédois est inquiet. Après avoir mené 2-0 à un quart d’heure de la fin, son équipe s’est fait rejoindre sur le fil. « On doit progresser collectivement, affirme-t-il. Nous avons de très bons footballeurs et ce que je souhaite, c’est que l’on commence à travailler tous ensemble. » Les Drogba, Gervinho et autre Kalou sont prévenus. Les individualités ivoiriennes devront se fondre dans le collectif. Surtout avant d’affronter le « groupe de la mort » avec le Portugal, le Brésil et la Corée du Nord. Il ne reste plus qu’un match amical à Eriksson pour resserrer les boulons. Ce sera vendredi, face au Japon.