RMC Sport

Gleeson : « Notre cœur dit oui, la raison un peu moins »

Le gardien de but de l'Afrique du Sud, Itumeleng Khune, une des futures stars des Bafana Bafana selon Mark Gleeson

Le gardien de but de l'Afrique du Sud, Itumeleng Khune, une des futures stars des Bafana Bafana selon Mark Gleeson - -

Journaliste sportif sud-africain, Mark Gleeson reste prudent quant aux chances des Bafana Bafana de passer le premier tour.

Mark Gleeson, comment expliquer les faibles performances de l’Afrique du Sud depuis le titre africain de 1996 ?
C’est un problème de génération. Les successeurs des Fish et Radebe ne sont pas à la hauteur. Nous souffrons d’un cruel manque d’individualités. Seul Steven Pienaar (Everton) est vraiment reconnu au plan international. En Afrique du Sud, on favorise plus volontiers les joueurs techniques, flamboyants. On en vient à oublier le physique, surtout chez les jeunes. Du coup, on pêche dans ce domaine crucial. On a de bons joueurs, mais pas de grands athlètes. Le potentiel de cette équipe n’est pas mauvais. Elle a traversé une crise de confiance, des choses très dures ont été écrites sur elle. Elle a besoin de deux ou trois bons résultats pour se relancer. Elle va surprendre beaucoup de monde, vous verrez.

Quels sont les forces et les faiblesses de cette équipe ?
Elle pratique un bon football, stylé, avec une circulation de la balle très rapide. Carlos Alberto Parreira jouera sans doute avec un seul récupérateur au milieu, contrairement à son prédécesseur. On possède aussi une future star internationale avec notre gardien, Khune. D’une manière générale, ce sera une équipe agréable à voir jouer. Le problème, c’est à l’entrée de la surface : quand tirer, comment, dernière passe ou pas... Et nous n’avons pas de buteur attitré. Récemment, nous avons dominé la plupart de nos adversaires. En éliminatoires de la CAN, contre la Sierra Leone, cela aurait pu faire 27 à 1 ! On a touché six fois les montants et perdu 1-0 sur penalty. Cette équipe devrait peut-être aller chez les sorciers...

Les Bafana Bafana peuvent-ils gagner la Coupe du monde ?
Non. La victoire en Coupe du monde pour les Sud-Africains, ce serait de passer le premier tour. On pourrait très bien terminer deuxième du groupe et tomber sur le Nigeria ; ce serait considéré ici comme une finale. Après, tout serait possible. Mais je rêve, là... Plus sérieusement, tout le monde ici pense que la France va terminer en tête du groupe, et que l’Afrique du Sud sera à la lutte pour la qualification. En fait, c’est du 50-50. Notre cœur dit oui, la raison un peu moins. Mais je ne crois pas que nous battrons la France, même si le public sud-africain connaît très mal votre équipe. Ici, les stars sont avant tout anglaises.

Jean-François Pérès