RMC Sport

Hazard, le diable au corps

Eden Hazard

Eden Hazard - -

Impressionnant avec Chelsea, Eden Hazard se révèle moins à l’aise avec les Diables Rouges. Si l’ailier de 23 ans au talent fou se réconcilie avec la sélection belge, celle-ci pourrait faire des étincelles lors du Mondial.

Cinq buts et dix passes décisives en 43 sélections, un bilan famélique pour un joueur offensif. Un bilan qui est pourtant celui d'un Top player, le meilleur joueur de Premier League cette saison, à savoir Eden Hazard. Le Belge qui rayonne avec Chelsea, où il est arrivé à l'été 2012, n'a pas encore trouvé le rythme en sélection alors que l’occasion rêvée de s’éveiller au monde s’ouvre d’ici peu au Brésil…

Pourtant, Hazard a eu l'occasion de briller depuis sa première sélection avec les Diables Rouges en novembre 2008, contre le Luxembourg, à l'âge de 17 ans. Cinq saisons et demie, 43 capes et seulement cinq buts au compteur, dont deux sur penalties. Kevin Mirallas compte autant de sélections mais le joueur d'Everton en a déjà marqués 9 avec la Belgique. Son coéquipier chez les Toffees cette saison, Romelu Lukaku, pointe également à 5 unités, mais n'a quant à lui que 26 sélections au compteur. Le 11 octobre dernier, c'est d'ailleurs ce dernier qui a inscrit un doublé contre la Croatie, lors du succès 2-1, synonyme de qualification pour le Mondial, une première depuis douze ans. Bref, entre Hazard et la sélection belge, il y a comme une anomalie.

Insultes, hamburger et suspension

Sur le plan extra-sportif, le natif de La Louvière connait également quelques soucis. En juin 2011 contre la Turquie lors d’un match éliminatoire à l’Euro 2012, Hazard ignore son sélectionneur Georges Leekens, qui vient de le remplacer à l’heure de jeu. Le joueur, qui évolue alors à Lille, aurait même insulté son sélectionneur, puis filé déguster un hamburger avant le terme de cette rencontre capitale. Le joueur est suspendu trois rencontres, et voit sa peine ramenée à un seul match, après avoir envisagé d’arrêter sa carrière internationale.

Depuis mai 2012, Marc Wilmots s’est vu attribuer le rôle de sélectionneur. Le technicien de 45 ans a fait d’Eden Hazard un des cadres de la sélection belge. Malgré tout, Hazard ne parvient toujours pas à produire le même rendement que chez les Blues. Et Wilmots, troisième meilleur buteur de l’histoire des Diables Rouges, l’affirme : si l’attitude de son joueur ne lui plait pas, il n’hésitera pas à le cantonner sur le banc… voire en tribunes durant le Mondial ! Dans le cas contraire, l’Algérie, la Corée du Sud et la Russie auront très fort à faire pour venir à bout de diablotins qui comptent bien sortir de leur boite. Et renouer avec leur glorieux passé.

A lire aussi :

>> PSG : Hazard est pour, pas Chelsea
>> Thorgan Hazard très convoité
>> Hazard rend hommage à Landreau

Jérémy Bilinski