RMC Sport

Iniesta, un trophée sinon rien

-

- - -

Depuis six saisons, Andrés Iniesta a toujours remporté un titre en club ou en sélection (qui rencontre ce soir les Pays-Bas). Le milieu de terrain du Barça espère que le Mondial 2014 rimera avec l’édition 2010.

Pas le moindre titre majeur décroché cette saison. Une première pour le Barça depuis 2008. A l’époque, Andrés Iniesta avait pu se consoler avec l’Euro, organisé en Suisse et en Autriche. Cette saison, le milieu de terrain catalan espère sauver la mise au Brésil avec la Roja, qui affronte ce soir pour son entrée en lice dans le Mondial, les Pays-Bas (21h).

« C’est une saison décevante. La saison est terminée, comme beaucoup de choses d’ailleurs », confiait le milieu de terrain espagnol à l’issue du match contre l’Atlético Madrid (1-1), à l’occasion de la dernière journée de Liga. En concédant le nul, le Barça laissait échapper son dernier espoir de titre. Dès la saison prochaine, les Blaugrana version Luis Enrique, qui remplacera Gerardo Martino sur le banc, devraient avoir un visage bien différent. Seuls cinq joueurs ont été déclarés intransférables, Iniesta inclus, évidemment.

« En 2010, l'Espagne a gagné le respect »

Avec la Roja, le meilleur joueur européen 2012 a été aligné à cinq reprises et est rentré en cours de jeu lors des trois autres rencontres disputées cette saison. Comme au Barça, il fait partie des incontournables de Vicente Del Bosque. Le « cerveau » espère que ce Mondial 2014 connaîtra un autre épilogue que la répétition de 2013. Lors de la Coupe des Confédérations, après un beau parcours, la formation ibérique avait lourdement chuté en finale, face au Brésil (3-0).

Le scénario de 2010 serait plus au goût d’Iniesta : « Je pense que l’Espagne a une grande équipe. Nous pouvons faire de belles choses. On fera tout pour aller le plus loin possible dans la compétition. En remportant la Coupe du monde 2010, l’Espagne a gagné le respect et compte dans le monde du football. » A l’époque, le milieu de terrain du Barça avait disputé six rencontres et marqué le but de la victoire, en finale contre les Pays-Bas (1-0 a.p.). Une telle issue redonnerait un clinquant certain à la saison du Catalan.

A lire aussi :

>> INIESTA : « UNE SAISON DÉCEVANTE »

>> INIESTA : « JE NE VEUX PAS MARQUER L’HISTOIRE, JE VEUX JUSTE EN FAIRE PARTIE »

>> INIESTA : « FINIR AU BARÇA »

Jérémy Bilinski