RMC Sport

J-100 : Scolari joue la prudence

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Luiz Felipe Scolari, entraîneur du Brésil, connaît la pression d’une grande compétition à domicile, lui qui entraînait le Portugal en 2004. A 100 jours du Mondial, le Brésilien, bien qu’ambitieux, reste prudent sur le statut de favori de son équipe : « Ca ne sera pas forcément un échec si on ne gagne pas, a-t-il confié à la FIFA. J’ai beaucoup d’expérience, et j’ai déjà été applaudi par des supporters, même sans avoir gagné. Evidemment que tous les Brésiliens espèrent nous voir soulever le trophée. Nous travaillons pour ça, mais en respectant les autres équipes qui ont le même objectif. On va se servir de notre qualité pour atteindre notre but, mais si nous échouons, c’est parce qu’une autre équipe nous aura surpassés. »

La rédaction