RMC Sport

Jordaan : « Le Ghana sauve la Coupe du monde »

Danny Jordaan et Zakumi, la mascotte

Danny Jordaan et Zakumi, la mascotte - -

Danny Jordaan est le président du comité d’organisation de la Coupe du monde. Selon lui, la qualification du Ghana en quart de finale du Mondial sauve une compétition où l'Afrique a peu brillé.

Danny Jordaan, comment avez-vous vécu cette rencontre et la prolongation ?
Nous étions tous très inquiets avant la rencontre car avec 6 représentants africains au départ et seulement le Ghana au deuxième tour, nous pensions que ce serait difficile. Aujourd'hui le Ghana a réalisé une performance incroyable, ils ont montré tout leur courage et leur détermination. Je suis vraiment content, l'équipe américaine a été très difficile à manœuvrer comme d'habitude. Maintenant le Ghana joue l'Uruguay en quart de finale, on verra ce qu'il se passe. Mais peut-être que pour la première fois, une équipe africaine peut rentrer dans le dernier carré d'une Coupe du monde;

Comment interpréter cette qualification ghanéenne en tant qu'organisateur de la coupe du monde ?
Ils sauvent la Coupe du monde avec cette présence en quart de finale. J'ai dit toujours dit que c'était une compétition africaine cette Coupe du monde ! Nous espérions que d'autres équipes du continent brillent ici. Le Ghana représente très bien le continent en Afrique du Sud et je leur souhaite le meilleur pour le prochain match;

Sur le bus de l'équipe ghanéenne, il est écrit "l'espoir de l'Afrique". Que vous inspire cette unité africaine ?
C'était donc prémonitoire ! Ils ont tout le continent derrière eux et c'est mérité et pas vraiment surprenant. Le Ghana avait déjà brillé en 2006, ils sont champions du monde des moins de 20 ans, ils ont une bonne base pour avancer dans la compétition avec Ayew, Asamoah ou encore Gyan. Les Africains ne sont pas surpris comme peut-être les Européens de cette épopée ghanéenne. Ils étaient l'espoir de leur nation, ils sont aujourd'hui l'espoir du continent africain.

Le Soccer City Stadium sera-t-il assez grand pour accueillir le match Ghana / Uruguay en quart de finale ?
J'espère que oui car nous ne pouvons pas en construire un plus grand maintenant (rires) ! C'est un vrai succès populaire et quasiment tous les stades sont pleins. Je ne suis pas inquiet quant à remplir les 94 000 places du Soccer City avec le match du Ghana en quart de finale.

Propos recueillis par François Giuseppi à Rustenburg