RMC Sport

L’Allemagne tombe de haut

Mario Gomez

Mario Gomez - -

Les joueurs de Joachim Löw ont bêtement laissé filer un match à leur portée. La faute à l’expulsion de Klose (37e) et au penalty manqué de Podolski (60e).

Après sa victoire sur l’Australie (4-0), l’Allemagne avait marqué les esprits. Mais dans ce Mondial sud-africain, rien n’est joué d’avance. Les favoris chutent les uns après les autres. Parfois victimes, comme l’Espagne contre la Suisse (0-1), d’un manque de réussite impressionnant.

Face à la Serbie, la « Mannschaft » est un peu tombée dans le même schéma. Alors qu’elle domine la première période sans grande difficulté, le sort se retourne contre elle avec l’expulsion de Miroslav Klose pour un deuxième carton jaune (37e). Une minute plus tard, le couperet tombe. Sur un centre au second poteau de Krasic, le grand Zigic remet de la tête pour Jovanovic, qui contrôle et frappe (1-0, 38e). En supériorité numérique, les Serbes gèrent cet avantage jusqu’à la mi-temps. Zigic sur la transversale A leur retour sur la pelouse, les Allemands sont loin de se démobiliser. Ils attaquent inlassablement, jusqu’à cette main volontaire de Vidic (60e), qui leur donne l’occasion d’égaliser. Mais Lukas Podolski, peu en vue, manque sa frappe. Les évènements semblent s’acharner sur une attaque allemande pourtant flamboyante lors de son premier match. Malgré les entrées successives de Marin, Gomez et Cacau, jamais elle ne parvient à trouver la faille. Il s’en faut même de peu pour que la Serbie ne double la mise, après une tête de Zigic sur la transversale (73e). Battus par le Ghana (0-1) lors de la première journée, les Serbes reviennent à hauteur de l’Allemagne. Il leur faudra battre la faible Australie pour espérer se qualifier. Pour la « Mannschaft », c’est un match autrement plus difficile face aux « Black Stars » du Ghana qui s’annonce.

Après sa victoire sur l’Australie (4-0), l’Allemagne avait marqué les esprits. Mais dans ce Mondial sud-africain, rien n’est joué d’avance. Les favoris chutent les uns après les autres. Parfois victimes, comme l’Espagne contre la Suisse (0-1), d’un manque de réussite impressionnant.
Face à la Serbie, la « Mannschaft » est un peu tombée dans le même schéma. Alors qu’elle domine la première période sans grande difficulté, le sort se retourne contre elle avec l’expulsion de Miroslav Klose pour un deuxième carton jaune (37e). Une minute plus tard, le couperet tombe. Sur un centre au second poteau de Krasic, le grand Zigic remet de la tête pour Jovanovic, qui contrôle et frappe (1-0, 38e). En supériorité numérique, les Serbes gèrent cet avantage jusqu’à la mi-temps.

Zigic sur la transversale

A leur retour sur la pelouse, les Allemands sont loin de se démobiliser. Ils attaquent inlassablement, jusqu’à cette main volontaire de Vidic (60e), qui leur donne l’occasion d’égaliser. Mais Lukas Podolski, peu en vue, manque sa frappe. Les évènements semblent s’acharner sur une attaque allemande pourtant flamboyante lors de son premier match.
Malgré les entrées successives de Marin, Gomez et Cacau, jamais elle ne parvient à trouver la faille. Il s’en faut même de peu pour que la Serbie ne double la mise, après une tête de Zigic sur la transversale (73e).Battus par le Ghana (0-1) lors de la première journée, les Serbes reviennent à hauteur de l’Allemagne. Il leur faudra battre la faible Australie pour espérer se qualifier. Pour la « Mannschaft », c’est un match autrement plus difficile face aux « Black Stars » du Ghana qui s’annonce.

C. Z.