RMC Sport

La folie brésilienne

Lucio

Lucio - -

A l'occasion de l'un des rares entraînements des Brésiliens ouvert à la presse, plus d'une centaine de journalistes s'est précipitée pour assister aux prouesses de Kaka et ses coéquipiers. Tout cela dans un joli désordre.

C'était l'évènement à ne pas manquer : l'entraînement des Brésiliens ouvert à la presse. A la veille de leur rencontre contre la Corée du Nord mardi, Kaka et ses coéquipiers se sont préparés devant des centaines de journalistes qui s'étaient pressés pour l'occasion. Très remontés contre le sélectionneur Dunga, nos confères n'ont ainsi pas ménagé le sélectionneur, notamment en raison de la répétition des huis-clos. Alors quand les journalistes peuvent charger le champion du monde 1994, ils ne s'en privent pas.

Cette folie qui entoure le sélectionneur n'est rien à côté de celle qui se propage quand les joueurs se présentent en zone mixte. Tous se sont pliés à leurs obligations médiatiques, mais c'est bien Kaka qui recueille le plus du succès. Comme si un essaim d'abeilles avait déniché sa ruche à butiner. Au menu du jour : l'état de santé de meneur madrilène qui inquiète en raison d'adducteurs douloureux. Mais à en croire les le médecin de l'équipe, l'ancien Milanais sera bien de la partie.

Et la séance d'entraînement leur donne raison. C'est un Kaka tout sourire qui a participé à l'intégralité de la séance. Sans se plaindre. Comme pour rassurer son monde, le technicien a terminé la séance par des tirs au but, une séance de coup-francs et quelques jongles. Kaka sera ainsi le dernier à quitter la pelouse. Tout cela sous les regards de centaines d'observateurs qui n'aurait raté ce moment pour rien au monde.

P.Ta. à Johannesburg