RMC Sport

La Grèce, enfin !

Torosidis a marqué le but  victorieux pour la Grèce

Torosidis a marqué le but victorieux pour la Grèce - -

En s’imposant face aux Nigérians, les Grecs ont remporté leur premier match et marqué leurs deux premiers buts en phase finale de Coupe du monde.

Les Grecs, laminés sans marquer en 1994 aux Etats-Unis (trois défaites), n’avaient jamais connu ces deux bonheurs dans la plus grande des compétitions. Le Nigéria leur a offert tout ça sur un plateau. Le but égalisateur de Salpingidis (44e, 1-1), bien aidé par le talon de Lukman Haruna, le milieu de l’AS Monaco, a autant libéré les hommes d’Otto Rehhagel que l’absurde expulsion de Sani Kaita (autre joueur de l’ASM !) dix minutes plus tôt. Pour avoir bousculé sans raison Torosidis, il a sévèrement compromis le plan de vol des Super Eagles, qui menaient sans trop forcer jusque-là, grâce à un coup-franc-centre-tir d’Uche qui avait poursuivi sans encombre son chemin vers les filets hellènes (16e, 0-1).

Mais à dix, le Nigéria ne maîtrisait plus grand-chose. Ni le ballon ni ses nerfs quand Yakubu puis Obasi manquaient de convertir un contre inespéré. Avant la pause déjà, deux miracles avaient retardé l’échéance, inéluctable tant la domination grecque prenait de l’ampleur. Ensuite et sans Taiwo, blessé et remplacé (55e), l’affaire s’est encore compliquée. Impeccable jusque-là, Enyeama avait la main fébrile et laissait Torosidis enfoncer le clou (70e, 2-1).

Rien n’est pourtant joué dans ce groupe dominé par l’Argentine : une victoire des Nigérians face à la Corée du Sud jumelée à une défaite des Grecs face aux coéquipiers de Messi suffirait au bonheur des Super Eagles. Verdict mardi prochain, vers 22h15.

Silvère Beau