RMC Sport

Le Cameroun à nouveau au rendez-vous

Samuel Eto'o

Samuel Eto'o - -

Après le nul à l’aller (0-0), le Cameroun a validé son billet pour la Coupe du monde 2014 en battant la Tunisie (4-1), ce samedi à Yaoundé. Les Lions Indomptables participeront à un Mondial pour la 7e fois de leur histoire.

Samuel Eto’o peut ressortir son chéquier. Quatre ans après avoir offert à chacun de ses coéquipiers une montre d’une valeur de 33 000 euros pour fêter la qualification du Cameroun pour le Mondial sud-africain, le capitaine des « Lions Indomptables » va devoir repasser à la caisse. Car s’il ne sait sans doute pas encore ce qu’il va offrir à ses « amis », l’attaquant de Chelsea va bien disputer l’été prochain la 4e Coupe du monde de sa carrière, après celles de 1998, 2002 et 2010. Ce dimanche, à Yaoundé, les hommes de Volker Finke ont validé leur billet pour le Brésil, grâce à une victoire nette face à la Tunisie (4-1), lors du 3e tour qualificatif retour.

Plutôt en bonne voie après le 0-0 décroché au match aller à Radès, la qualification camerounaise s’est vite dessinée dans un Stade Ahmadou-Ahidjo plein à craquer (38 500 spectateurs). Profitant d’une erreur de relance de l’ancien Strasbourgeois Karim Hagguy, Achille Webo a vite mis les siens sur la route du succès d’une frappe croisée du gauche (1-0, 4e). Concernés et appliqués, les locaux n’ont pas mis longtemps à faire le break. Après un bon slalom au cœur d’une défense apathique, le Nancéien Benjamin Moukandjo trompait Moez Ben Cherifia d’un tir du droit (2-0, 30e).

Le doublé pour Makoun

Dès le retour des vestiaires, la Tunisie se permet pourtant de rêver. Parfaitement lancé dans le dos de la défense, Ahmed Akaichi, entré à la pause, ajuste Charles Itandje d’une volée instantanée … sur son premier ballon (2-1, 49e) ! Le but d’un espoir qui sera de courte durée. Sereins, les coéquipiers de Jean II Makoun ne paniquent pas et le Rennais vient sceller le score d’une tête sur corner (3-1, 66e), puis d’une belle feinte de frappe (4-1, 86e).

Pour la septième fois de son histoire, le Cameroun sera présent à la Coupe du monde, où il reste le premier pays africain à avoir atteint les quarts de finale (1990). Après les qualifications de la Côte d’Ivoire et du Nigéria vendredi, les espoirs du Maghreb de voir un de ses représentants au Brésil reposent désormais sur les épaules des Algériens, qui reçoivent le Burkina Faso ce mardi (défaite 3-2 à l’aller). Avec une pression encore un peu plus grande.

A lire aussi :

>> La Côte d’Ivoire verra le Brésil

>> Portugal – Suède : Ronaldo 1 – Zlatan 0

>> Toute l'actu de la Coupe du monde

La rédaction