RMC Sport

Les «Oranje» pourris

Nigel de Jong

Nigel de Jong - -

Avec neuf joueurs avertis et une expulsion, les Néerlandais, très agressifs, ont gâché la finale de la Coupe du monde.

Si cette finale de Coupe du monde restera comme l’une des plus laides de l’histoire, les joueurs néerlandais y sont pour beaucoup. On était à des années-lumière du football total des Pays-Bas de Cruyff ou de van Basten ce dimanche soir sur la pelouse du Soccer City de Johannesburg. Très agressifs, les partenaires de Mark van Bommel ont tout simplement pourri la rencontre, commettant un nombre de fautes hallucinant. Robin van Persie récolte le premier avertissement dès la 15e minute après une faute sur Capdevilla. Puis « l’exemplaire » Mark Van Bommel commet une agression cinq étoiles sur Iniesta (22e). Carton jaune. Seulement.

Enfin c’est au tour de Nigel « Jackie Chan » de Jong d’essuyer ses crampons sur la poitrine de Xabi Alonso (28e). Troisième avertissement en moins d’une demi-heure pour les Bataves. Et dire que Sneijder aurait lui aussi mérité d’être expulsé pour une nouvelle agression sur Busquets (43e)...

Insupportable Van Bommel

En seconde mi-temps, le climat reste toujours aussi nauséabond. Van Bronckhorst est averti pour une obstruction sur Iniesta (54e). Dans la foulée, Heitinga égratigne Villa (56e). Le défenseur central sera logiquement expulsé pour une faute sur Iniesta dans la prolongation (109e). Reste que le comble de l’absurde a failli intervenir à la 78e minute lorsque le pauvre Iniesta, à bout, se venge après un nouveau vilain geste de van Bommel. Alors que le Néerlandais est à terre, l’arbitre Howard Webb ne bronche pas. Au jeu de l’agressivité, pas de doute, les Bataves étaient bien les champions du monde…