RMC Sport

Les petites phrases de l'Intégrale RMC Brésil après la déroute brésilienne

-

- - -

Comme le Brésil en finale de Coupe du monde, la langue de bois n'a pas sa place sur RMC Sport. La preuve avec les meilleures phrases entendues ce mardi soir, après le 7-1 infligé par l'Allemagne au Brésil en demi-finale.

Jean-Michel Larqué

« On était plus près du 8-0 que du 7-1 »

« Les Brésiliens en ont vraiment fait beaucoup avec l’émotion… »

« J’en viens à me dire qu’il aurait été préférable pour le Brésil de se faire éliminer face au Chili »

« C’est absolument incroyable, je me demande si le Brésil ne va pas déclarer forfait pour la petite finale »

« Le Brésil a oublié ses fondamentaux, a voulu se la jouer à l’Européenne. Ils ont bafoué leur football »

Ali Benarbia

« Tu peux prendre une rouste, ça arrive. Mais là, l’écart est tellement énorme… »

« On dirait un match de Coupe de France du PSG contre une division d’honneur. C’est à se poser des questions »

Daniel Riolo

« Une sorte d'explosion mentale, un truc que je n'avais jamais vu »

« Ce score est hors du temps, il ne veut plus rien dire »

« A 2-0 pour l’Allemagne, tu as des tas d’enseignements à tirer. A 7-1… »

« Il n’y a pourtant pas six buts d’écart entre ces deux équipes »

« Il y a eu trois ou quatre buts en six minutes. Qu’est-ce que tu vas aller expliquer ça… » .

« C'est vers l’Allemagne et sa façon de travailler qu'ils font qu'on regarde »

« C'est une réussite globale du foot allemand »

« L’Allemagne peut perdre la Coupe du monde, mais c’est elle qui peut la perdre, ce ne sont pas les autres qui vont lui prendre »

« L’Allemagne est au-dessus des Pays-Bas et de l’Argentine. Ils font des choses que les autres ne font pas ! »

Rolland Courbis

« Durant les trois premières minutes, je voyais le match que je pensais voir. Après… »

« C’est la première fois que je vois l’équipe d’Allemagne organisée comme ça »

« Le score de ce soir c’est pire qu’un set de tennis… »

« Voir ça en demie, sur le terrain du pays organisateur, qui s’appelle le Brésil… Je n’ai plus de mots »

Polo Breitner

« Depuis 98, le Brésil ne sait toujours pas défendre sur corner… »

« Ce qui est aussi intéressant dans le foot allemand, c’est la polyvalence »

A lire aussi : >> Le Brésil en enfer, l'Allemagne au paradis >> Larqué : "Le Brésil a bafoué son football"

RMC Sport