RMC Sport

Les Super-Eagles font volte-face

-

- - -

Furieux des mauvais résultats de l’équipe du Nigéria lors de la Coupe du monde 2010, Jonathan Goodluck avait fait part, le 30 juin dernier, de son intention de retirer les Super-Eagles de « toute compétition internationale » durant les deux ans à venir. Le président nigérian souhaitait remettre de l’ordre au sein d’une sélection décevante. Mis sous pression par un ultimatum de la FIFA, le gouvernement du pays a finalement décidé de revenir sur sa décision. Si Jonathan Goodluck avait persisté dans ses choix, le Nigéria aurait encouru le risque d’être suspendu de toutes compétitions internationales durant une période indéterminée. Une suspension qui aurait également touché tous les clubs et toutes les sélections du pays, ainsi que les arbitres nigérians.