RMC Sport

Lucas : « J’espère une finale France-Brésil »

Lucas Moura

Lucas Moura - -

Lucas, le milieu offensif du PSG et du Brésil, va suivre avec intérêt le tirage au sort des poules de la Coupe du monde. Présent à la présentation de "Brazuca", le ballon du Mondial, le Parisien explique qu'il rêve de disputer la revanche de 98.

Lucas, que vous inspire la perspective d'affronter la France à la Coupe du monde ?

Ce serait très intéressant ! Aujourd’hui, je peux dire que la France est comme mon deuxième pays. Je suis déjà attaché à ce pays. J’espère que les deux équipes iront jusqu’en finale et qu’elles se rencontreront à ce moment-là, mais que le Brésil gagne bien évidemment. La France est une grande équipe, je pense qu’elle ira loin pendant la Coupe du monde.

Avez-vous peur de certains joueurs de l'équipe de France ?

Non, avoir peur non. J’ai du respect pour eux, ce sont de grands joueurs, qui en veulent et que j’admire beaucoup, et je pense que ce serait bien de les affronter à la Coupe du monde.

Vous souvenez-vous de la Coupe du monde 1998 (il n'avait pas encore 6 ans) ?

Oui, je m’en souviens. C’est mon premier souvenir d’un Mondial. Zidane, c’est mon idole dans le football, malgré le fait qu’il était notre bête noire pendant la Coupe du monde. C’est l’un des meilleurs joueurs que j’ai vu. Mais en 1998, j’ai beaucoup souffert, j’ai beaucoup pleuré. Heureusement, le Brésil a gagné en 2002 !

Que représente la Coupe du monde au Brésil pour les Brésiliens ?

Ça représente tout ! C’est un moment où le peuple se réunit, c’est le moment que tout le monde attend, où tout le monde est content, heureux. Il y a une pression énorme sur la Seleçao pour gagner la Coupe du monde, mais je suis sûr que, même avec cette responsabilité, c’est un cadeau de Dieu de pouvoir jouer la Coupe du monde dans son pays.

« J'espère vraiment jouer cette Coupe du monde »

Ressentez-vous une pression particulière ?

Oui, c’est une grosse pression. Tout le monde espère qu’on sera les meilleurs, tout le monde veut qu’on gagne. Les gens s’attendent à voir du beau jeu. Le football est un art ici. Les Brésiliens aiment voir un beau jeu, et pas seulement la victoire.

A titre personnel, pensez-vous pouvoir disputer le Mondial ?

J’espère que oui... J’espère vraiment jouer cette Coupe du monde, et pour ça, je vais me battre. Je vais beaucoup travailler pour pouvoir réaliser ce rêve.

A lire aussi :

>> Thiago Silva : « J'espère ne pas affronter la France »

>> Lavezzi : « Jouer le Mondial est mon plus grand objectif »

>> Zidane : « J’espère un groupe difficile pour la France »

Propos recueillis par Antoine Arlot