RMC Sport

Mondial 2014 - La génération dorée des Diables Rouges

Eden Hazard

Eden Hazard - -

Ce vendredi, la Belgique reçoit la Serbie pour un match qui s’annonce décisif, en vue de la qualification pour la Coupe du monde au Brésil. Actuellement premiers de leur groupe après une longue traversée du désert, les Belges font désormais figure d’outsiders crédibles pour 2014.

Il y a deux types de générations talentueuses. La maudite, version portugaise Figo-Rui Costa-Couto ou anglaise Beckham-Scholes-Owen. Et celle qui restera dans l’histoire, à la façon de France 98 ou de l’Espagne actuelle. Pour la bande de jeunes qui a redynamisé la Belgique, l’objectif est simple : intégrer la seconde catégorie en qualifiant le Plat Pays pour sa première compétition internationale depuis la Coupe du Monde 2002. Voire plus si affinités.

Eden Hazard, le joyau de la couronne est conscient de cette pression : « Tout le monde nous voit en demi-finale de Coupe du monde. Je pense qu’il faut garder les pieds sur terre. (…) Maintenant, nous attendons tous une qualification parce qu’il y a tellement de joueurs de talent qui jouent dans de grands clubs ! ». La Belgique (qui affrontera en amical la France le 14 août prochain) s’appuie effectivement sur un solide noyau qui entre dans la force de l’âge.

La locomotive Kompany

Dans les buts, Thibault Courtois explose à l’Atlético Madrid. À 21 ans, il vient d’être élu meilleur gardien de Liga. L’arrière-garde, elle, repose sur le roc Vincent Kompany. Capitaine de la Belgique et de Manchester City, à 27 ans, il fait figure d’ancien. Meilleur joueur du championnat anglais l’an dernier, il reste une référence en dépit de quelques blessures cette saison. Autour de lui, Jan Vertonghen a confirmé pour sa première année à Tottenham tout le bien que l’on pensait de lui. Sans oublier également Thomas Vermaelen, malgré une saison compliquée à Arsenal.

Le milieu de terrain est dominé par l’imposante coupe afro de Marouane Fellaini. Avec 11 buts cette saison en championnat, il a régné sur le milieu d’Everton. Mais à 25 ans, Fellaini pourrait vite rejoindre son ancien coach à Manchester United. A ses côtés, les relayeurs Defour, Witsel et Dembelé allient technique, précision et rapidité.

Incontournable Hazard

Enfin, l’attaque est bien sûr emmenée par Eden Hazard. L’ancien lillois sort d’une saison de feu à Chelsea. S’il a connu quelques déconvenues en équipe nationale, à l’image de Messi avec l’Argentine, Hazard mène désormais son équipe au poste de numéro 10. Le jeune Kevin de Bruyne se balade aussi entre les lignes. Après avoir porté le Werder Brême sur ses épaules, on parle de lui comme successeur de Götze à Dortmund. En pointe, les deux mastodontes Benteke et Lukaku, 22 et 20 ans, ont martyrisé les défenses anglaises cette saison, avec 23 buts pour le premier à Aston Villa et 17 pour le second à West Brom.

Enfin, comment ne pas évoquer la mauvaise ambiance et les dissensions qui minaient l’équipe par le passé et qui, aujourd’hui, ont laissé la place à une certaine cohésion… Le sélectionneur Marc Wilmots n’hésiterait pas d’ailleurs « à aller mourir avec cette équipe ». Preuve ultime du redressement tout-terrain des Diables Rouges. Qu’un succès face aux Serbes vendredi ne ferait que confirmer un peu plus.

A lire aussi

Les stars attendues de la Coupe du monde 2014

Le Brésil, entre doutes et espoirs

Où en sont les cadors ?

Lucas Biosca