RMC Sport

Mondial 2014 : Les enjeux de la dernière journée

Sturridge-Rooney

Sturridge-Rooney - -

La dernière soirée de qualifications pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Europe doit délivrer les derniers sésames pour le Brésil ainsi que les noms des huit pays barragistes. RMC Sport fait le point.

L'Angleterre a la main

Si l’équipe aux Trois Lions veut aller directement au Brésil, elle n’a pas d’autre choix que de battre la Pologne sur sa pelouse de Wembley. Tout autre résultat pourrait faire les affaires de l’Ukraine qui ne devrait pas trop forcer son talent pour venir à bout de Saint-Marin. L’Angleterre ou l’Ukraine sera tête de série même en terminant à la deuxième place.

La Russie y est presque

Leader du groupe F, la Russie n’a besoin que d’un point contre l’Azerbaïdjan pour assurer sa qualification directe pour la Coupe du monde. Le Portugal, 2e, a une infime chance de terminer en tête puisqu’il doit miser sur une défaite de la Russie et atomiser le Luxembourg pour devancer sa rivale à la différence de buts (+15 contre +8). Les partenaires de Cristiano Ronaldo seront en revanche quasiment assurés de disputer les barrages et d’être têtes de série s’ils terminent à la 2e place.

Groupe B : la bagarre de l'inutile ?

Alors que l’Italie est d’ores et déjà qualifiée, quatre pays se disputeront la 2e place du groupe B : la Bulgarie, le Danemark, la République tchèque et l’Arménie. Mais la sélection bulgare est la mieux placée puisqu’un succès sur la République tchèque suffit à lui assurer le 2e rang. Dans ce cas, le total de points de tous ces candidats malheureux devrait être insuffisant pour accéder aux barrages. Le plus mauvais deuxième devrait donc provenir de cette poule.

Direction le Brésil pour la Bosnie-Herzégovine ?

Les données sont assez claires dans le groupe G. Premiers à égalité de points, la Bosnie-Herzégovine et la Grèce sont assurées de terminer aux deux premières places. La Bosnie, qui devance les champions d’Europe 2004 grâce à une meilleure différence de buts (+23 contre +6), sera directement qualifiée pour le Mondial brésilien si elle bat la Lituanie. La Grèce, opposée au Liechtenstein, devra gagner et compter sur un faux pas de son concurrent.

La Turquie en folie

Dans le groupe D où les Pays-Bas sont déjà qualifiés, la Turquie, la Roumanie et la Hongrie sont à la lutte pour la place de barragiste. Si la Hongrie a peu d’espoir puisqu’elle doit miser sur des faux pas de ses deux concurrents, la soirée promet d’être bouillante à Istanbul où la Turquie accueillera les Pays-Bas. Un succès contre les Bataves devrait suffire même s’il faudra surveiller de près le résultat de la Roumanie qui accueillera l’Estonie.

Ballotage favorable pour la Croatie et l'Islande

Dans le groupe A, celui d’une Belgique triomphante et qualifiée pour une phase finale de Coupe du monde pour la première fois depuis 2002, la 2e place est promise à la Croatie. L’équipe aux damiers n’est toutefois pas assurée à 100% d’être barragiste. Dans le groupe E dans lequel la Suisse s’est elle aussi qualifiée vendredi soir, ballotage favorable pour l’Islande qui disputera les barrages en cas de victoire contre la Norvège. La Slovénie qui se déplacera en Suisse est à l’affût.

A lire aussi :

Et si la France finissait première de son groupe ?

Tunisie-Cameroun : tout se jouera à Yaoundé

La Côte d’Ivoire y est presque

La rédaction