RMC Sport

Pelé : « L’Allemagne et l’Espagne sont favoris »

Pelé

Pelé - -

Légende vivante du football brésilien, le roi Pelé s’est exprimé à quelques heures du compte à rebours donné ce mercredi, notamment par lui-même, sur la plage de Copacabana, à un an de la Coupe du monde au Brésil. Sans langue de bois.

« Pelé, à un an de la Coupe du monde, quels sont vos favoris ?

Ces dernier temps, j'ai vu jouer beaucoup d'équipes du monde entier. Et je pense que l'Allemagne fait partie des équipes les mieux organisées. Ils travaillent très bien collectivement. Cette équipe est expérimentée, elle est bien rodée, avec des jeunes joueurs et elle va sans aucun doute devenir encore plus forte. Pour moi, l'Espagne et l'Allemagne ont les meilleures équipes. Mais j'espère bien que le Brésil les dépassera…

Sa prestation face à la France (3-0) vous a-t-elle rassuré ?

Cette victoire contre la France était très importante. Nous avons vu la force de notre équipe. Cela nous motive et rassure le peuple brésilien. Maintenant, j'attends que le sélectionneur Luis Felipe Scolari organise bien l’équipe, avec tous les joueurs qui évoluent à travers le monde.

Ce Mondial peut-il être celui de l’explosion médiatique pour Neymar ?

Neymar va découvrir au cours de cette année un climat complètement différent (au FC Barcelone, ndlr). Il sera entrainé différemment et peut apporter cette nouvelle expérience à la Seleção l’an prochain pendant la Coupe du monde.

« Les stades et les infrastructures nous inquiètent un peu »

Le retard pris dans la livraison des stades vous inquiète-t-il ?

Les stades et les infrastructures nous inquiètent un peu, même si tout rentre dans l’ordre petit à petit. Le gouvernement brésilien admet maintenant qu'il est intervenu trop tard et qu'il y a des difficultés financières. J'espère que tout le monde va travailler dur jusqu'à la Coupe du monde pour rattraper le retard et être prêt. Je suis convaincu que les stades ne poseront pas de gros problèmes si tout le monde travaille dans le même sens.

Un dernier mot sur ces trois années de folie qui attendant le Brésil…

Trois grands événements nous attendent, effectivement : la Coupe des Confédérations, la Coupe du monde et les Jeux Olympiques. C'est une grande chance de montrer que le Brésil est capable d'organiser cela et respecter ses engagements. Mais ce qui me préoccupe, c’est la construction de l'aéroport qui est retardée, et les routes qui ne sont pas finies.

A lire aussi :

>> Dante : « Je veux gagner la Coupe du monde »

>> Pelé pour lancer les festivités

>>