RMC Sport

Pienaar : « On avait une pression monstrueuse sur les épaules »

Steven Pienaar

Steven Pienaar - -

Le milieu de terrain d’Everton évoque la terrible pression qui a pesé sur les épaules des Bafana Bafana lors de ce match d’ouverture face au Mexique (1-1).

Steven Pienaar, quel est votre sentiment après ce nul ?
Il faut y aller étape par étape. Les deux prochains matches seront décisifs. On a le niveau. On est mentalement préparé pour aller le plus loin possible. Ce nul est un bon résultat pour les deux équipes et on est satisfait. Il faut poursuivre dans cette voie. On peut faire encore mieux. En tout cas, on est fiers de la façon dont on s’est battu.

Comment avez-vous trouvé l’ambiance lors de ce match d’ouverture ?
Il n’y a pas eu assez d’ambiance aujourd’hui. J’en veux plus au prochain match (rires). Plus sérieusement, on est fiers de pouvoir compter sur un tel soutien. C’est extraordinaire. Mais la pression était monstrueuse sur nos épaules. On a été vu par plusieurs milliards de personnes. On le savait et il y a de quoi être nerveux. On sera plus relax le prochain match.

Que faut-il améliorer désormais ?
Il faut jouer tout le match et pas qu’une mi-temps. Rester concentré et ne pas se disperser comme on l’a fait en première période. Et puis dans les dix premières minutes, on était très nerveux. Nous n’étions pas du tout dans le match. Mais c’est presque normal. On n’a pas beaucoup de joueurs expérimentés. Pour la plupart, c’était leur premier match en Coupe du monde.

Commente expliquer votre performance individuelle assez moyenne ?
Personne n’est parfait. On fait tous des erreurs. Je ne sais pas si c’est à cause de la pression. Mais croyez moi, je ferai mieux le prochain match.