RMC Sport

Pourquoi Neuer est le meilleur gardien du monde

Manuel Neuer

Manuel Neuer - -

Avant de défier l’Argentine en finale, le gardien allemand Manuel Neuer s’impose comme le meilleur de la planète à un poste où la concurrence fut féroce durant ce Mondial. Décryptage du phénomène par l’ex-portier des Bleus, Grégory Coupet.

Quatre buts encaissés en six matches (dont deux face au Ghana, 2-2), des sorties tranchantes loin de son but contre l’Algérie (2-1 a.p.), des arrêts décisifs sur sa ligne face aux Bleus en quarts (1-0). Manuel Neuer, imposant portier de l’Allemagne (1,93m, 93 kg), a fait étalage de toute sa classe durant cette Coupe du monde au Brésil. S’il ne s’agit pas d’une surprise pour celui qui garde avec efficacité la cage du Bayern Munich, force est de constater que l’ex-gardien de Schalke flambe au plus haut niveau dans une compétition où la plupart des portiers se sont illustrés avec talent.

« On parle de lui comme le meilleur gardien du monde, note Grégory Coupet. C’est vrai qu’il a toutes les qualités. Il est vraiment complet et capable de réaliser de superbes arrêts. En plus, il rayonne sur sa défense. Il est vraiment tranquille. Il inspire beaucoup de sérénité. » Mais l’assurance de l’Allemand ne fait pas tout. « Déjà, il est très grand, poursuit l’ex-gardien de l’équipe de France (34 sélections). Pour un gardien de cette taille, il a une mobilité exceptionnelle. Il a un super jeu au pied, que ce soit avec le droit ou le gauche. A notre époque, un gardien ne dégage plus, il relance. Il y a une grande différence. »

Coupet : « Sur sa ligne, c'est un gardien qui en impose »

Très habile avec ses pieds, Neuer est presque considéré comme le 12e joueur de champ de Mannschaft. On a même entendu Andreas Köpke, l’entraîneur des gardiens, plaisanter en qualifiant Neuer de « meilleur libéro depuis Franz Beckenbauer. » « Il est complètement intégré dans le projet de jeu de cette équipe d’Allemagne, appuie Coupet. Beaucoup de ballons passent par lui. On remarque que tous les défenseurs n’ont aucune crainte à remettre le ballon derrière. C’est aussi un gardien qui anticipe beaucoup. Cela s’explique par son intelligence, compte tenu du fait qu’il a beaucoup de défenseurs centraux devant lui qui ont peut-être une mobilité un peu plus réduite. Il a cette faculté de bien anticiper et de bien juger les trajectoires. »

A l’aise hors de sa surface, Neuer l’est aussi sur sa ligne. Les Bleus, qui ont buté sur lui en quarts de finale, en savent quelque chose. « Sur sa ligne, c’est un gardien qui en impose, conclut Grégory Coupet. Il est capable de faire la part des choses entre capter un ballon ou le boxer à bon escient. » Nouvelle démonstration dimanche face à Lionel Messi ?

La rédaction