RMC Sport

Robert : « Les Réunionnais vivent un rêve éveillé »

-

- - -

L’ancien joueur international du PSG est natif de Saint-Benoît de la Réunion. Il témoigne de l’accueil chaleureux réservé aux Bleus depuis leur arrivée sur l’île.

Laurent Robert, comment l’équipe de France a-t-elle été accueillie par les Réunionnais ?
C’était de la folie. Et ce qui a provoqué cette effervescence, ce sont les joueurs de l’équipe de France qui sont allés vers les gens. Spontanément, les Bleus ont signé des autographes et ont pris le temps de discuter avec les Réunionnais. C’était fort ! Tous les gens que je connais m’ont dit qu’ils étaient très contents. Les Réunionnais sont fous de foot.

C’est la première fois que l’équipe de France va jouer un match amical à La Réunion. Toute l’île attendait ça depuis longtemps, non ?
Vous avez raison. Voir les joueurs en vrai, c’est comme un rêve pour tous ces gens. Ils suivent de près le football européen.

A titre personnel, vous auriez aimé jouer un tel match sur vos terres…
Ne m’en parlez pas (rires). Nicolas Anelka et Thierry Henry, eux ont eu cette joie de jouer en Martinique (victoire des Bleus face au Costa Rica 3-2 en 2005, NDLR). Faire un match à la Réunion, c’aurait été une grande joie pour moi. Tous les Réunionnais auraient été fiers de me voir porter le maillot de l’équipe de France. Mais ça ne fait rien, je serai au stade quand même pour supporter cette équipe qui a beaucoup de choses à montrer.

Le football est-il le sport le plus populaire sur votre île ?
Sans aucun doute. A la Réunion, tout le monde joue au foot. Mais en club, c’est un football amateur. Attention, cela ne veut pas dire que le niveau est mauvais. Ça joue quand même au ballon. Ce football est comparable à celui qu’on pratique sur le continent africain. Les mecs jouent durs (rires). Et puis, tous les terrains ne sont pas des caviars (rires). Mais, il y a aussi de très bons techniciens car il y a des centres de formation. Chez nous, la jeunesse peut très bien s’épanouir.

Quels sont les exemples de réussite auxquelles s’identifient les jeunes joueurs réunionnais ?
Il y a Dimitri Payet (Saint-Etienne), Guillaume Hoarau (PSG), Florent Sinama-Pongolle (Atlético de Madrid) et Benoît Trémoulinas (Bordeaux). C’est bien pour l’île de constater que des joueurs réunionnais évoluent dans des grands clubs. Pour nous, c’est vraiment une grande fierté. Ce sont nos ambassadeurs

Florian Fieschi