RMC Sport

Scandale Mondial-2006: la Fédération allemande perquisitionnée

-

- - -

Alors que l’Allemagne est secouée par un présumé scandale autour de l’attribution du Mondial 2006, des perquisitions sont en cours ce mardi au siège de la Fédération allemande de football (DFB), ainsi que chez trois des dirigeants mis en cause.

Perquisitions confirmées

L’information a été lancée par Bild, et le parquet de Franckfort l’a confirmée à l’AFP : des perquisitions ont bien été lancées au siège de la Fédération allemande, ainsi qu’aux domiciles de son président, Wolfgang Niersbach, d’un ancien président et d’un ancien secrétaire général. Ces perquisitions font suite à des allégations de corruption autour de l’attribution du Mondial 2006. L'affaire a été révélée le 16 octobre par le magazine Der Spiegel, affirmant que le comité de candidature allemand s'était constitué une caisse noire pour acheter des voix.

6,7 millions d’euros douteux

Les perquisitions portent sur des soupçons de fraude fiscale autour du versement controversé de 6,7 millions d'euros effectué il y a dix ans par le Comité d'organisation allemand, selon la porte-parole du Parquet. A l'époque de la décision, Niersbach était membre de ce comité, sous la direction de Franz Beckenbauer. L’actuel président de la DFB a assuré pour sa part qu'il n'y avait pas eu de caisse noire ou de pots-de-vin versés, sans pouvoir pour autant expliquer précisément la destination des 6,7 millions d'euros versés par la Fédération.

Un entretien entre Blatter et Beckenbauer

D’après Nierbach, Joseph Blatter et Franz Beckenbauer avaient eu un « entretien en tête-à-tête » en janvier 2002, lors duquel le président de la Fifa avait évoqué une subvention de 170 millions d'euros afin d'aider l'Allemagne à organiser le Mondial-2006. Il ajoute que la commission des finances de la Fifa aurait alors réclamé les 6,7 millions d'euros pour débloquer la subvention. La Fifa a quant à elle rejeté ces affirmations.