RMC Sport

Un Mondial sur fond de désamour

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

A cent jours de la Coupe du monde de football, les manifestations dénonçant la hausse des prix et des dépenses liées à l’événement, débutées en mars 2013, se perpétuent à travers le Brésil.

Le 12 juin prochain, le Brésil affrontera la Croatie en ouverture de son Mondial, à Sao Paulo. Une journée censée inaugurer un mois de fête pour des Brésiliens qui n’avaient pas organisé une Coupe du monde depuis 1950. Pourtant, tous les Brésiliens n’attendent pas l’évènement avec enchantement. Au contraire.

En mars 2013, l’annonce de la hausse des tarifs d’autobus initie un mouvement de protestation à Porto Alegre. Progressivement, les manifestations se multiplient et s’étendent dans le pays à mesure que les revendications s’élargissent. Les dépenses relatives à l’organisation du Mondial sont ainsi réprouvées dans la rue, parfois investie d’un million de manifestants à travers le Brésil. En juin 2013, lors de la Coupe des Confédérations, l’incompréhension des Brésiliens vis-à-vis de la hausse du prix des transports et des coûts de construction des stades enflamme le pays.

Une nouvelle manifestation ce mardi à Rio

A 100 jours du Mondial, les manifestations n’ont pas cessé sur place. La prochaine est annoncée ce mardi à Rio de Janeiro. Elisa Quadros, étudiante militante activiste, déjà interpellée et emprisonnée après une manifestation au mois d'octobre, explique la colère qui anime ces Brésiliens : « On fait une campagne pour montrer exactement ce qu’est la Coupe au Brésil. Il y a plus de 250 000 personnes expulsées de leur maison, du blanchiment d’argent, des méga-constructions et des stades qui ne serviront plus à rien. Ils avaient dit qu’ils amélioreraient les transports publics pour la Coupe mais nos trains sont tout rouillés et les prix augmentent. » Le 12 juin prochain, Sao Paulo sera le centre du monde et les débats ne devraient pas se cantonner au rectangle vert…

A lire aussi :

>> Blatter : « Un feu d’artifice dans 100 jours »

>> Les maillots pour la Coupe du monde 2014

>> Juninho : « Benzema, un changement physique »

RMC Sport avec Mélanie Ferreira et au Brésil