RMC Sport

Vieira : « Pogba est plus doué que moi »

Patrick Vieira

Patrick Vieira - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

A 100 jours de la Coupe du monde, Patrick Vieira fait de l’équipe de France l’un de ses outsiders. Le champion du monde 98 encense également Pogba et se dit surpris par l’absence de Nasri pour le match amical face au Pays-Bas ce mercredi.

Patrick, comment s'annonce selon vous cette Coupe du monde pour l'équipe de France ?

Je vois une belle Coupe du monde. Elle se déroule au Brésil. Ce pays fait rêver, ça va être une grande fête, c’est le pays du football. Après, au niveau de l’équipe de France, pendant les qualifications, ce fut un peu difficile mais l’objectif a été atteint en se qualifiant. Maintenant, ils sont dans la phase finale et pour être honnête, personne ne les attend. Ils vont pouvoir y aller sans pression et montrer de quoi ils sont capables. Mais je suis persuadé que cette équipe peut atteindre un très bon niveau.

Peut-on mieux l'aborder sans pression ?

Oui, je pense que ça peut être totalement différent. La pression sera beaucoup moins forte de l’extérieur. L’attente n’est pas aussi importante que les années précédentes. La pression sera là parce que les joueurs auront envie de bien faire. Mais avoir une pression beaucoup moins forte venant de l’extérieur sera bénéfique pour le groupe parce qu’ils sont capables de faire une belle Coupe du monde.

Pensez-vous que les Bleus sont capables de gagner ?

Si je suis honnête, je dirais non. Mon favori est le Brésil puisqu’ils sont à domicile mais je vois aussi l’Allemagne parce qu’elle est présente dans toutes les grandes compétitions. Quand on regarde ce qu’a fait le Bayern sur les deux et trois dernières saisons, l’Allemagne peut réaliser de grandes choses. Mais l’équipe de France peut être la surprise parce que personne ne l’attend. Quand on voit les joueurs qu’il y a dans cette équipe avec Karim Benzema au Real Madrid, Nasri à City même s’il n’est pas sélectionné, Franck Ribéry avec le Bayern, il y a de très bons joueurs.

Faut-il fixer un objectif précis ?

Quand on est un joueur de l’équipe de France, on va à la Coupe du monde pour la gagner. Les objectifs sont ensuite fixés par les gens dans la fédération. Mais quand on est joueur, on ne voit que la victoire. Sinon, quel est l’intérêt d’avoir fait un gros match face à l’Ukraine ? Je pense qu’ils ont les moyens d’aller au bout. Pour ça, il faudra gérer la pression.

Pogba est souvent comparé à vous, qu'en pensez-vous ?

Je suis plus défensif que lui dans l’esprit. Il se porte plus vers l’avant et marque plus de but. Il est aussi meilleur techniquement et plus doué que moi au même âge. C’est un joueur qui est capable de marquer 10 à 15 buts chaque année. Dans un milieu à trois, je pense qu’il a plus de facilités que moi.

Vous entraînez les jeunes de Manchester City mais vous voyez souvent Samir Nasri. Sa non-sélection est-elle injuste selon vous ?

Non, je ne dirai pas injuste parce que je n’ai pas tous les éléments en main mais j’ai été surpris. Après, on oublie que Nasri revient de blessure et que physiquement, il n’est peut-être pas à 100%. Il n’a joué que deux matches, ce qui est peut-être trop juste pour Didier Deschamps. Mais je ne me fais pas de soucis pour Samir. Je le vois dans la liste des 23. Si on veut emmener les 23 meilleurs joueurs français, Samir en fait partie. Je le vois s’entrainer au quotidien et je vois qu’il se prépare pour cette Coupe du monde, il n’a pas envie de la manquer.

A lire aussi :

>> EN IMAGES : ces joueurs qui vont exploser au Mondial

>> Benzema : « Zidane, comme un grand frère »

>> En images : Ces adversaires dont la France doit se méfier

La rédaction