RMC Sport

Danemark : une affaire de mœurs détruit un vestiaire

-

- - -

L’équipe de Randers (première division danoise) est au cœur d’une affaire de mœurs qui passionne le Danemark. Le capitaine de l’équipe a été écarté par sa direction, en raison de sa liaison avec la femme d’un coéquipier.

Randers, équipe de bas de tableau en première division danoise, se retrouve au premier plan médiatique ces dernières jours pour raison… sexuelle. En cause : la liaison devenue publique entre Christian Keller, le capitaine, et la femme de son coéquipier, Jonas Borring. Borring et son épouse sont séparés mais vivent encore sous le même toit avec leurs deux enfants. Et le joueur a vécu la nouvelle « comme un coup de poignard ».

Cette affaire, qui devrait être privée, fait les choux gras de la presse, qui n’hésite pas à s’épancher sur le sujet et à recueillir les états d’âmes des deux hommes. « La situation est intenable, raconte le mari trahi. Il a brisé la règle numéro 1 du vestiaire. » « Je ne suis pas un glaçon et j’ai de l’empathie pour lui, explique de son côté Keller. J’ai un cœur et je l’ai écouté. J’ai expliqué la situation à mes coéquipiers. Mais je crois qu’il n’y a pas d’autre issue que l’un de nous deux quitte le club. »

« Une situation critique »

Randers, qui reste sur trois défaites de rang en championnat, pâtit sportivement de cette affaire. Keller, capitaine de longue date, a été écarté de l’équipe, soi-disant « pour raisons sportives ». Et Colin Todd, ancien international anglais et entraîneur de l’équipe, reconnaît tout le mal qui en découle dans son vestiaire : « Il y a eu beaucoup de discussions dans l’équipe. Nous sommes attachés à l’unité et au respect, mais apparemment le respect a disparu. C’est une situation critique. »