RMC Sport

Duchaussoy : « Voulons-nous rater l’Euro 2016 ? »

Fernand Duchaussoy

Fernand Duchaussoy - -

Alors que les nouveaux statuts de la Fédération française de football ont été adoptés ce samedi, le président Fernand Duchaussoy s'est voulu ferme et rassembleur en préambule du vote des nouveaux statuts en ouverture de l'assemblée générale extraordinaire : « Il y a des moments dans la vie où l'histoire vous fixe des rendez-vous. Sans mémoire, on ne peut pas construire l'avenir ». Il a appelé à l'intelligence collective : « Je ne suis pas autiste, j'ai lu les mails, les tracts, les lettres ouvertes et les articles de presse. Je comprends ces doutes et ces réticences et je les admets mais qui peut me dire, les yeux dans les yeux, que le destin de nos deux footballs professionnels et amateur ne puisse pas être lié dans la perspective de l'Euro 2016. Voulons-nous rater ce rendez-vous important ?

Fernand Duchaussoy a clairement été entendu dans un discours offensif qui a mêlé l'avenir du football avec un évènement important qui sera organisé en France en 2016. Le message n'est pas resté que sur la seule gouvernance mais sur la volonté d'union entre les deux familles du football qui a été le socle de l'écriture de ces textes.

Fernand Duchaussoy s'est un peu énervé avant le vote de la composition de la haute autorité (conseil de surveillance) avec quelques discussions venus contester la représentativité des familles du football mais ce thème a été adopté à 70,5 % avec le plus faible score de la matinée. On a senti l'agacement du Président Duchaussoy face à ces critiques. Il a fait savoir qu'il souhaité vivement passer à autre chose à présent et que le football avait besoin que l'on s'occupe de lui.

Jean Resseguié