RMC Sport

Equipe de France : les leçons de la défaite face à l'Allemagne

Le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschmaps, mercredi 6 février

Le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschmaps, mercredi 6 février - -

C’est peut-être la seule bonne nouvelle de la soirée, malgré cette défaite face à l’Allemagne 2-1, l’équipe de France n’a pas été hors sujet.

C’est peut-être la seule bonne nouvelle de la soirée, malgré cette défaite face à l’Allemagne 2-1, l’équipe de France n’a pas été hors sujet. Elle a alterné le bon et le moins bon. Radiographie de l’état de santé des Bleus à un mois et demi d’un match capital face à l’Espagne, pour la qualification à la coupe du monde 2014.

Au rayon des mauvaises nouvelles, Karim Benzema n’a toujours pas marqué en bleu depuis début juin face à l’Estonie : 2 buts sur ses 15 dernières sélections, cela devient un vrai problème. Didier Deschamps admet volontiers qu'il "faut un petit but à Karim" mais refuse de tomber dans la panique.

La satisfaction Valbuena

Une interrogation qui ne concerne pas Mathieu Valbuena. Le marseillais, buteur sur les deux derniers matches des Bleus, est en train de s’affirmer comme le patron technique de l’équipe

"J’ai une grande confiance du coach et des joueurs donc je m’épanouis et je suis bien", a déclaré Valbuena. 

Un atout pour Didier Deschamps qui commence déjà à préparer le match de l'Espagne au mois de mars, le 26, quatre jours après la Géorgie. "Il faut gagner en efficacité offensive et éviter de commettre certaines erreurs comme on l’a fait ce soir, pénalisate au haut niveau", a dit le sélectionneur. 

Sous peine de devoir passer par des barrages incertains et laisser s’envoler l’Espagne vers le Brésil.