RMC Sport

Albanie-France : les notes des Bleus

Une semaine après sa défaite contre la Belgique (4-3), l’équipe de France s’est de nouveau inclinée ce samedi en Albanie (1-0). Dominés dans l’engagement, les Bleus ont encore rendu une copie bien pâle, à l’image du duo Griezmann-Giroud, complétement inoffensif.

Hugo Lloris (5,5) :

Auteur d’un arrêt en deux temps peu académique (26e), le capitaine tricolore a sauvé magnifiquement les siens en gagnant un face-à-face devant Lenjani (29e). Il ne peut rien faire sur le coup franc en pleine lucarne de Kaçe (43e).

Christophe Jallet (4) :

Comme Evra sur le côté gauche, Christophe Jallet n’a pas livré un grand match. Pas toujours bien placé, il n’a rien apporté offensivement. Remplacé par Bacary Sagna (71e).

Raphaël Varane (4) :

Les charnières passent mais Raphaël Varane reste. Mais comme contre la Belgique, l’ancien Lensois n’a pas affiché son meilleur visage. S’il a sauvé un ballon sur sa ligne (26e), il a laissé filer Lenjani dans son dos (29e). Et fait plutôt rare, ses relances n’ont pas été très bonnes.

Mamadou Sakho (4) :

Sans être mis au supplice, l’ancien Parisien a souffert en Albanie. Toujours solide dans les duels, il a eu beaucoup plus de mal sur les ballons dans son dos. Quelques hésitations dans son entente avec Varane.

Patrice Evra (4) :

De retour à son poste après l’intermède moyen de Benoît Trémoulinas contre la Belgique, Patrice Evra ne s’est pas montré très tranchant. Moyen défensivement, comme ses partenaires de l’arrière-garde, il n’a pas apporté grand-chose offensivement.

Maxime Gonalons (3,5) :

Pour sa 8e sélection, le milieu lyonnais s’est montré un peu perdu sur le terrain. Souvent en retard dans ses interventions, il n’a pas non plus paru très complémentaire avec Geoffrey Kondogbia. Remplacé par Mathieu Valbuena à la 59e (5,5), qui a essayé d’organiser un peu le jeu et qui a failli égaliser sur coup-franc (75e).

Geoffrey Kondogbia (5) :

On a connu le Monégasque plus étincelant. Mais celui qui portait le n°10 dans le dos ce samedi a eu moins eu le mérite de se battre et d’essayer de créer des choses lorsqu’il a eu le ballon. Plus à l’aise lorsque l’équipe de France est passée à trois au milieu.

Alexandre Lacazette (3,5) :

Que ce soit à droite ou dans l’axe après la sortie d’Olivier Giroud, le meilleur buteur de la L1 (27 réalisations) n’a pas montré son meilleur visage. Après une reprise de volée hors-cadre en début de match (10e), il n’a ensuite pas réussi à se créer d’occasion franche.

Dimitri Payet (3,5) :

Positionné en numéro dix derrière Olivier Giroud, le Marseillais n’a pas réussi à prendre le jeu à son compte. Face à « l’embouteillage » dans l’axe, il a tenté de décrocher, sans grand succès. Des erreurs dans les transmissions. Remplacé à la mi-temps par Paul Pogba (4,5). Une semaine après la finale de la Ligue des champions perdue face au Barça (3-1), le joueur de la Juventus Turin est apparu émoussé et a souvent tardé à lâcher son ballon. Mais son entrée a quand même eu le mérite de secouer un peu les Bleus.

Antoine Griezmann (3) :

Comme contre la Belgique, Griezmann s’est signalé par sa timidité. Et lorsqu’il a eu le ballon, l’attaquant de l’Atlético Madrid l’a mal utilisé, ne réussissant jamais à faire la différence. Méconnaissable par rapport à ses performances en club. Remplacé à la 59e minute par Paul-Georges Ntep, moins incisif que contre la Belgique.

Olivier Giroud (3) :

Déjà décevant face à la Belgique, l’attaquant d’Arsenal l’a été tout autant ce samedi. Aligné seul en pointe, il n’a pas pesé sur la défense adverse. Hormis sur une tête captée par Berisha (31e), on ne l’a quasiment pas vu. La preuve en chiffres : il n’a touché que 13 ballons en première période, soit un de moins… qu’Hugo Lloris. Remplacé à la mi-temps par Nabil Fékir (4), qui n’a pas fait les bons choix malgré une facilité technique évidente.