RMC Sport

Barrages : Bubka : « Ukraine-France ? Ce sont mes deux maisons »

Sergueï Bubka

Sergueï Bubka - -

Actuellement à Monaco, où il participe au meeting annuel de l’IAAF, le champion olympique et recordman du saut à la perche, l’Ukrainien Sergueï Bubka, attend avec impatience le barrage entre son pays natal… et son lieu de résidence.

Sergueï Bubka, on imagine que vous n'allez pas manquer une miette du barrage aller de Coupe du monde entre l'Ukraine et la France...

Je vais essayer de trouver du temps pour le regarder parce que ça va être un gros match, déclare le recordman du monde du saut à la perche (6,14m en plein air). Il y a deux matchs pour se qualifier pour le Brésil, pour participer à la Coupe du monde l’année prochaine. Bien sûr, pour moi ça aurait été génial de voir l’Ukraine et la France. Pour moi ces deux nations sont très proches, ce sont mes deux maisons. J’aimerais voir un bon match, une rencontre avec du fair-play et le meilleur sera le vainqueur, celui qui aura fait un grand match.

Est-ce que l'Ukraine est un pays friand de sport ?

Nous sommes très sportifs en général. Et bien sûr, nous aimons beaucoup le football. Nous avons eu du succès en Coupe d’Europe il y a quelques années. Je considère que ce match sera aussi bien accueilli à Kiev.

Samedi, vous remettrez le titre d'athlète de l'année. La dernière édition avait été remportée par Usain Bolt. Que vous inspire-t-il ?

Je pense qu’il est déjà le plus grand athlète de l’histoire. Et pas seulement dans son sport. Il va continuer et j’espère qu’il va aussi gagner des titres lors des championnats du monde et lors des prochains Jeux Olympiques, à Rio. Ce sera très difficile de battre ces succès.

Un petit mot sur Renaud Lavillenie, qui concourt avec son frère, Valentin. Cela doit vous rappeler quelques bons souvenirs...

C’est bien pour moi de voir des frères à la perche. Ça me rappelle l’époque à laquelle je concourais avec mon grand frère (Vassily). Je leur souhaite à tous les deux de bons résultats et de grands succès. Renaud est clairement le meilleur perchiste à l’heure actuelle. Je l’aime beaucoup et particulièrement parce qu’en dehors de son sport, il a aussi une belle personnalité. Il est très modeste, généreux. Il est proche des gens, des athlètes. Il a vraiment toutes les valeurs pour être un champion. Il a gagné les Jeux Olympiques l’année dernière. Cette année, il va tenter de remporter les championnats du monde. Je lui souhaite bonne chance pour accomplir son but et qu’il soit très bientôt champion du monde à la perche.

A lire aussi

>> Ribéry, l'arme fatale des Bleus

>> Deschamps, la victoire est en lui

>> Toute l'actu des Bleus

Propos recueillis par Yann Pécheral à Monaco