RMC Sport

Bleus : Cabaye plutôt que Nasri et Valbuena ?

-

- - -

Les Bleus se sont installés ce jeudi à Kiev, à la veille de leur match de barrage aller contre l’Ukraine (20h45). A en croire leur séance d’entraînement du jour, Didier Deschamps pourrait opter pour un 4-3-3, avec Yohan Cabaye titulaire.

Les Bleus ont donc fini par quitter leur bulle de Clairefontaine. Après des entraînements à huis clos mardi et mercredi, ils ont embarqué pour Kiev ce jeudi matin l’esprit unanimement tourné vers leur match de barrage aller, qui n’est autre, avant le retour de mardi, que le plus important de l’ère Deschamps. Une poignée de fans d’Arsenal, venus saluer Sagna, Giroud et Koscielny, l’incontournable Clément d’Antibes, ou encore quelques Ukrainiens curieux de voir le potentiel Ballon d’Or Franck Ribéry, les attendaient sur le perron de l’hôtel Radisson.

Mis à part quelques saluts de la main, les joueurs ne se sont pas attardés. Le temps de croiser les basketteurs de Barcelone, venus pour un match d’Euroligue, ils ont pris ensuite leurs quartiers dans les deux étages qui leur sont alloués, avant de se rendre à leur séance d’entraînement de veille de match, au Stade olympique, qui sera le théâtre de la rencontre. Une séance autrement plus riche en enseignements que ce qu’avait bien voulu laissé filtrer Didier Deschamps en conférence de presse. Particulièrement opaque au moment d’évoquer le système dans lequel il compte évoluer vendredi, le sélectionneur s’est livré à quelques mises en place tactiques, laissant augurer d’un passage en 4-3-3.

Deschamps : « Imposer notre jeu »

Alors que Nasri ou Valbuena semblaient jusque-là en balance pour avoir les rênes de l’animation offensive dans un 4-2-3-1 qui a fait ses preuves lors des dernières rencontres des Bleus, Yohan Cabaye pourrait finalement être le grand gagnant du revirement qui se profile. « Il y a plusieurs formules avec la même idée directrice : essayer d’imposer notre jeu », a assuré Deschamps face à la presse, ajoutant « ne pas vouloir rentrer dans le détail ». Le détail ne sera officiel que demain, mais tout porte à croire que la méforme de Valbuena, bien que niée par Deschamps ce jeudi, aura été fatale au Marseillais et au système devenu habituel pour les Bleus. Osé, à l’heure de disputer une rencontre aussi capitale ? Verdict demain, à partir de 20h45.

A lire aussi : 

- Deschamps : "Il n'y a pas de crainte à avoir" 

- Riolo : "Moment de vérité..."

- Toute l'actu des Bleus

Le titre de l'encadré ici

|||

La compo probable des Bleus 

Lloris ; Debuchy, Koscielny, Abidal, Evra ; Pogba, Cabaye, Matuidi ; Rémy, Giroud, Ribéry.

A.T. avec J.S. et J.R.