RMC Sport

Bleus : Pogba et Matuidi, motifs d’espoir

Blaise Matuidi et Paul Pogba

Blaise Matuidi et Paul Pogba - -

Suspendus en Géorgie, Paul Pogba et Blaise Matuidi devraient effectuer leur retour au sein de l’entrejeu français pour le déplacement des Bleus en Biélorussie mardi (21h). Et s’ils détenaient les clés pour débloquer la situation ?

Seize sélections à eux deux. Et pourtant, on se demande si ces deux-là ne sont pas (déjà) indispensables à l’équipe de France. Privé de Paul Pogba (20 ans, 2 sélections) et Blaise Matuidi (26 ans, 14 sélections) vendredi en Géorgie (0-0), Didier Deschamps pourra de nouveau compter sur les services du Turinois et du Parisien mardi en Biélorussie. Et ce n’est pas un luxe au regard des performances globales de l’équipe de France, mais également du duo formé par Josuha Guivalogui (23 ans, 4 sélections) et Moussa Sissoko (24 ans, 10 sélections), certes efficaces à la récupération mais bien moins à l’aise au moment d’orienter le jeu vers l’avant.

A en croire Blaise Matuidi interrogé sur le sujet samedi, le manque d’efficacité offensive de l’équipe de France n’est d’ailleurs pas de la seule responsabilité des attaquants, et notamment Karim Benzema, mais aussi des joueurs placés derrière. Rolland Courbis abonde : « Il faut essayer de regarder dans tous les secteurs et pas uniquement dans celui de la finition, balance le consultant RMC Sport. On va s’occuper aussi de la préparation, des dernières passes, des avant-dernières passes et même des premières passes ! Il faut parler de ces deux numéros 6 (Guilavogui et Sissoko, ndlr), qui dans les premières passes, les tirs et les choix, ressemblent à des joueurs très, très moyens. Ça joue en DH ça, normalement ! »

Associés seulement deux fois

L’entraîneur de l’USM Alger regrette également que Didier Deschamps ait bâti une équipe si défensive contre cette formation géorgienne, loin d’être un épouvantail. « Contre cette équipe de Géorgie, tu as besoin de ton quatuor offensif et de tes premières relances, continue Courbis. Cherchons les joueurs qui ont le niveau, on va en trouver quatre ou cinq. Mais les deux arrières latéraux et les deux milieux défensifs, par qui passent tous les ballons, ont été moyens. Et quand je dis moyen, vous savez comment il faut traduire. C’est-à-dire à moitié nuls. Malgré les suspendus (Matuidi, Pogba, Cabaye, ndlr), nos deux meilleurs milieux défensifs relayeurs de l’équipe de France, ce sont les deux de ce vendredi ? »

Devenu indispensable à la Juventus Turin, Paul Pogba, titulaire lors de ses deux uniques sélections, peut aujourd’hui être ce moteur capable de se projeter vers l’avant. « Si je peux apporter quelque chose à l’équipe de France pourquoi pas. Moi j’étais suspendu et je n’ai fait que deux matches donc, pour l’instant, je ne peux pas dire grand-chose », calme pourtant le milieu de terrain. Souvent esseulé dans l’entrejeu parisien, Blaise Matuidi a lui prouvé qu’il pouvait abattre un sacré travail dans un rôle purement défensif, tout en gardant la lucidité pour créer un surnombre en phase offensive. Associés à deux reprises seulement en bleu, la doublette manque encore d’automatismes. Mais en cette période trouble, elle est peut-être l’une des solutions pour sortir les Français de cette triste situation.

>>> Le Graët : « On attend que Benzema fasse comme Ronaldo »

>>> Larqué : « Les Bleus n’apportent rien ! »

>>> L’équipe de France, la nouvelle grande muette

>>> Objectif Qualif : RMC vous offre vos places pour France-Finlande ! »

PTa avec JS à Tbilissi