RMC Sport

Cabaye veut « tout donner » avec les Bleus

Yohan Cabaye

Yohan Cabaye - -

Absent face à l’Uruguay (0-0), Yohan Cabaye retrouvera les Bleus pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, face à la Finlande et la Biélorussie. Le milieu de Newcastle était l’invité de Luis Attaque ce mercredi sur RMC.

Yohan, comment allez-vous après votre sortie prématurée ce week-end face à Chelsea (2-0) ?

C’était un petit coup au genou, mais en deuxième mi-temps ça allait et je suis sorti simplement parce que j’étais fatigué. C’était seulement mon deuxième match de la saison car je n’ai pas joué les matchs amicaux.

Etes-vous heureux de faire partie de la sélection de Didier Deschamps ?

Oui, surtout qu’il y a un nouveau sélectionneur. C’est important d’être présent dans les premiers rassemblements pour s’imprégner de la nouvelle façon de penser et puis pour montrer qu’on est toujours présent, pour ne pas qu’on nous oublie.

Etes-vous prêt physiquement à disputer les deux rencontres avec les Bleus ?

Je vais jouer ce week-end (face à Aston Villa, ndlr) donc j’aurai un match en plus dans les jambes. Je me battrai. Je travaille beaucoup pour revenir à 100% de ma forme rapidement. C’est l’équipe nationale, je veux jouer les deux matchs.

Le début de ces éliminatoires sera-t-il capital pour la qualification ?

Oui, c’est super important. Je pense que ce ne seront pas des matchs évidents mais on peut s’en sortir avec six points sur six. Avant de rencontrer l’Espagne en octobre, ce sera important de commencer comme ça.

Etiez-vous aux côtés d’Hatem Ben Arfa lors de l’annonce de la sélection ?

Non, j’étais seul. Je sortais de l’entraînement, Hatem aussi. J’ai reçu un texto de mon père pour me le dire et après j’ai vu la liste. Je n’ai pas encore revu Hatem. On verra bien mais c’est vrai que ce n’est pas facile pour lui.

De l’extérieur, observez-vous un changement depuis l’arrivée de Didier Deschamps ?

Lors du premier rassemblement, le discours était porté sur l’attitude, sur l’image à donner et le respect quand on a le maillot de l’équipe de France. Je vais découvrir un nouvel entraîneur et un nouveau staff. Le sélectionneur continue avec les nouveaux qu’il avait appelés. C’est une bonne chose. Il vient avec ses idées et on doit s’adapter. Quel que soit l’entraîneur, il faut tout donner.