RMC Sport

Ce qu'il s’est passé dans le vestiaire des Bleus après le Honduras

-

- - -

Quelques heures après leur victoire contre le Honduras (3-0) en Coupe du monde, les Bleus sont repartis en direction de leur camp de base à Ribeirao Preto. Pas d’euphorie, mais le sentiment du devoir accompli.

« Bravo à vous. Gagner son premier match de Coupe du monde, ce n'est jamais facile. » C’est par ces quelques mots que Didier Deschamps a accueilli ses joueurs dans le vestiaire du stade de Porto Alegre, dimanche après la victoire contre le Honduras (3-0). Le sélectionneur ne veut pas en faire trop. Pas question de tomber dans l’autosatisfaction. De son côté, le président de la FFF, Noël Le Graët est allé saluer chacun des joueurs avec un petit mot pour chacun d’entre eux, notamment Patrice Evra.

Le latéral gauche de Manchester United était d’ailleurs entré le premier, tapant sur les portes et exprimant sa joie. Paul Pogba et Mamadou Sakho l’ont suivi, avant de se lancer dans quelques pas des danses. Puis vint le moment de chambrer Karim Benzema, tout sourire après son doublé, et qui s’est fait chahuter sur le trophée d'homme du match qu'il a reçu quelques minutes plus tôt. Au point de gagner un surnom : « Benzegoal », évidemment !

NBA au programme

Une véritable démonstration de joie calmée par le capitaine Hugo Lloris. Toujours la tête sur les épaules, l’ancien Lyonnais a ainsi lâché à ses joueurs : « Attention, on n’est pas encore champions du monde ! » L’euphorie est d’ailleurs redescendue d’un cran dans l’avion du retour vers Ribeirao Preto. Pas de scène de joie particulière. Les Bleus ont tous repris leurs occupations. Laurent Koscielny bouquine, Rio Mavuba regarde des films.

Pour terminer cette folle journée, après le dîner partagé tous ensemble, certains joueurs comme Yohan Cabaye ou Antoine Griezmann ont regardé la finale de la NBA et la victoire des Spurs contre le Heat de Miami. Et si les performances de Tony Parker inspiraient les hommes de Didier Deschamps ?

PT et MB à Ribeirao Preto