RMC Sport

Coupe du monde: Koscielny n’exclut pas de revenir sur sa décision d’arrêter les Bleus

Laurent Koscielny

Laurent Koscielny - AFP

Forfait pour la Coupe du monde en raison d’une rupture du tendon d’Achille, le défenseur central d’Arsenal et de l’équipe de France Laurent Koscielny n’est plus tout à fait certain de faire une croix sur les Bleus comme il l’avait annoncé avant de se blesser.

Laurent Koscielny ne sait pas s’il se rendra à Moscou dimanche pour la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie. Victime d’une rupture du tendon d’Achille, le défenseur central soutient ses partenaires mais vit forcément la compétition de façon singulière. "Il y a toujours un petit côté égoïste dans ce type de situation parce qu’on se dit, forcément, qu’on aurait dû y être", confie-t-il jeudi à L’Equipe. Cela aurait même dû être une belle sortie pour le Gunner qui a annoncé avant sa blessure que le Mondial sera sa dernière compétition internationale.

"En général, je suis assez buté..."

Et s’il changeait d’avis ? Visiblement, la porte n’est pas fermée à double tour : "Franchement… Je ne sais pas, répond le défenseur de 32 ans. Je vous le dis, je fonctionne étape par étape. J’entends déjà revenir avec Arsenal. On a un nouveau coach (Unai Emery), un nouveau staff, et je ne sais pas encore à quoi va ressembler ma maison. Après… Quand je prends une décision, en général, je suis assez buté. On verra. Je n’y ai pas réfléchi. Faisons en sorte, déjà, que tout se passe bien physiquement."