RMC Sport

Coupe du monde : les six Bleus de Luis sur la sellette

Luis Fernandez

Luis Fernandez - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Lors des prochains mois, au moins six joueurs vont jouer leur place dans le groupe des Bleus pour le Mondial. Entre blessures ou niveau en baisse, Luis Fernandez fait le point sur ces six dossiers chauds pour Didier Deschamps.

Mickaël Landreau (Bastia, 34 ans, 11 sélections)

« Il a toujours été appelé par Didier Deschamps. A l’intérieur d’un groupe, c’est quelqu’un qui a un discours positif. Il faut en tenir compte. »

Patrice Evra (Manchester United, 32 ans, 55 sélections)

« Il est dans un contexte, à l’heure actuelle, qui ne le favorise pas car il joue dans une équipe en faillite. Il fait partie des joueurs cadres mais après c’est une question de performance. Il est dans un groupe qui traverse une période compliquée. Mais on sera obligé de l’amener et il aura à cœur d’accompagner. »

Eric Abidal (Monaco, 34 ans, 67 sélections)

« Il n’a pas encore dit son dernier mot. Il a tellement fait d’efforts pour revenir à la haute compétition qu’il était peut-être un peu en train de le payer ces derniers temps. Il va se ressourcer un peu et revenir pour démontrer qu’il a les qualités pour faire partie de ce groupe-là. »

Rio Mavuba (Lille, 30 ans, 9 sélections)

« A lui de retrouver son meilleur niveau physique. Il faut qu’il retrouve le niveau physique qui en a fait un garçon qu’on aime. Il a de l’activité au milieu de terrain. On parle de Mavuba, mais on aurait aussi pu parler de Maxime Gonalons. Il y a de la concurrence. »

Clément Grenier (Lyon, 23 ans, 3 sélections)

« Attention au retour de Samir Nasri, on ne sait jamais ce qui peut se passer ! »

Dimitri Payet (Marseille, 26 ans, 7 sélections)

« Il fait des performances en dents de scie, contrairement à Alexandre Lacazette qui est un jeune qui marque. Et puis il y a toujours des surprises. »

A lire aussi :

>> Le Riomètre du 17 mars

>> Leboeuf : « Koscielny n’arrive pas à se calmer »

>> EXCLU - Giroud : « Aujourd’hui, oui, je me sens remplaçant »

La rédaction