RMC Sport

Coupe du monde U20 : les Bleuets qualifiés mais inquiétants…

Lucas Digne

Lucas Digne - -

Peu convaincants contre le Ghana (3-1) et les Etats-Unis (1-1), les Bleuets ont encore inquiété ce jeudi soir, face à l’Espagne (1-2). Mais grâce au succès du Ghana contre les Etats-Unis (3-1), ils sont qualifiés pour les 8e de finale de la Coupe du monde U20.

Il y avait bien un moment où cela finirait par ne plus passer. Un moment où cela finirait par se voir, de façon éclatante, grandeur nature et avec le lot d’interrogations que cela comporterait pour l’avenir. Poussifs contre le Ghana (3-1), moribonds face aux Etats-Unis (1-1), les Bleuets ont confirmé leur mauvaise forme du moment en s’inclinant ce jeudi soir face à l’Espagne à Istanbul (1-2). Si la qualification des protégés de Pierre Mankowski pour les huitièmes de finale du Mondial U20 est finalement acquise, grâce à la victoire du Ghana sur les Etats-Unis (3-1), elle ne les rassurera pas. Bien au contraire.

Perdre contre l’Espagne ces dernières années n’a rien d’infâmant. Mais perdre contre une Rojita ayant volontairement laissé au repos plusieurs de ses cracks, dont le Barcelonais Gerard Deulofeu, sans, surtout, jamais avoir donné le sentiment d’être entré dans la partie, est beaucoup plus problématique. Passablement dominés par les Espagnols, les Bleuets n’ont réagi que par à-coups. A l’image de ce solo de Thauvin, petit pont à l’appui mais conclu par une parade de Sotres… alors que Sanogo réclamait le ballon au deuxième poteau (9e). Ngando, déjà remarqué pour une tête juste au-dessus de la transversale (34e) sur coup franc, n’est pas loin, lui non plus, de faire trembler les Espagnols mais sa frappe est contrée par une jambe adverse.

Umtiti suspendu en 8es

Sanogo un peu court devant Sotres (71e), Kondogbia auteur d’une frappe sur le poteau (74e), avant que Sabaly, ne trouve, lui, la transversale de Sotres (83e)… Ce sera finalement le réserviste du FC Porto, Thibaut Vion, sorti du banc par Mankowski pour remplacer Thauvin (78e), qui apportera un peu de lumière à la triste soirée des Bleus (90e+1). Insuffisant pour inverser le cours d’un match promis depuis longtemps à la Rojita. Alcacer, bien mis en orbite par un numéro d’équilibriste de Jesé sur Digne (23e) et le même… Jesé, à l’affût d’un mauvais dégagement de Zouma (55e), étaient déjà passés par là. Intenable, le pensionnaire de la Castilla du Real Madrid (4 buts en 3 matches dans ce Mondial) en a fait voir de toutes les couleurs à la défense bleue. Il aurait même pu s’offrir un joli doublé si son tir en fin de première période n’avait pas heurté le poteau droit d’Areola (45e)…

Le tout sous les yeux d’un Paul Pogba (suspendu) très, très soucieux en tribunes. L’habituel capitaine des Bleuets l’a constaté encore un peu plus jeudi soir : son équipe ne parvient ni à se lâcher, ni à développer son football. La migraine s’annonce corsée pour les Tricolores, au jeu balbutiant, beaucoup trop pour le moment, pour espérer aller loin dans la compétition. Certaines faillites individuelles, dont celle de Florian Thauvin, perdurent dans ce Mondial turc. Et comme si les nuages noirs ne s’amoncelaient déjà pas suffisamment au-dessus de leurs têtes, les protégés de Pierre Mankowski disputeront leur 8e de finale face au 2edu groupe C sans Samuel Umtiti, averti et donc suspendu. « On termine deuxièmes, je suis satisfait mais par rapport à nos prestations, on aurait pu faire un peu mieux, relève le sélectionneur. On ne se libère pas assez. J’espère que le fait de jouer pour gagner va changer leur état d’esprit. Là, il n’y aura pas de points à prendre. Il faudra juste gagner. » Message entendu ?

A lire aussi

Mondial U20 - Les Bleus sont lancés

Pogba : « Je dois montrer l’exemple »

Jordan Veretout : « Un honneur de représenter la France »

A.D avec M.Bo, à Istanbul