RMC Sport

Courbis : « Quand est-ce que je serai rassuré ? »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Au lendemain du match-nul (0-0) entre la Belgique et la France, Coach Courbis fait part de son scepticisme quant aux choix de Didier Deschamps. Et ne cache pas son inquiétude sur le niveau de jeu des Bleus.

« Quand on cite en exemple l’équipe belge qui est une équipe en forme en ce moment, je reste persuadé qu’avec notre vingtaine de joueurs français, on a la possibilité de faire aussi bien. De la même manière que je reste persuadé que se priver d’Olivier Giroud c’est un choix, du goût de Didier Deschamps. Mais on a le droit de ne pas être d’accord. Je ne fais pas une fixation sur Karim Benzema. Avant de le condamner, j’essaye de trouver une autre formule pour qu’il s’exprime. Quand je regarde le match d’hier, il a certes été parfois dangereux. Mais il n’y a que le tableau d’affichage qui est important.

Là, on est en train de battre un record individuel et collectif du nombre de minutes sans marquer de but. Donc j’attends de voir Giroud, Ribéry et Benzema ensemble pour voir si, de temps en temps, ce trio-là ne peut pas arriver à nous mettre un but. Parce que finalement, Giroud, a-t-il déjà déçu ? Pourquoi ne pourrait-il pas espérer évoluer dans ce trio ? D’autant plus que ça permettrait à des joueurs comme Valbuena ou Payet de relayer les titulaires en court de match, et d’être frais et virevoltants dans les 30 dernières minutes.

« J'attends de voir la relation Benzema-Ribéry-Nasri »

A l’heure actuelle, je ne me demande pas quand est-ce que je serai inquiet. Je me demande désormais quand est-ce que je serai rassuré… Ça sera déjà le cas quand nous aurons un véritable numéro 6. Parce qu’être pris en contre à l’extérieur dans un 5 contre 2, c’est interdit dans le très haut niveau. Je pense que si on met une véritable sentinelle devant les défenseurs centraux, ça changera la donne. Et quand bien même on n’a pas un Pirlo dans nos rangs, on met quelqu’un d’autre ! Il faut ce qu’on appelle un briseur d’attaque.

Dans les bonnes notes, voir Samir Nasri – qui aurait dû être titulaire – faire un traditionnel une-deux que l’on fait chez les U13, les U12 ou les U4, ça m’intéresse, ça me plait ! Alors maintenant, j’attends de voir la relation Ribéry-Benzema associée à Nasri comme un jeune passionné. Et si ça ne marche pas, après je pourrai dire que « ça ne marche pas. » Mais avant ça, j’aimerais quand même le voir. »

A lire aussi :

>> Deschamps : "On s'est remis dans le bon sens"

>> Belgique-France : un nul et des questions

>> Belgique-France : les notes

Coach Courbis