RMC Sport

Courbis : « Tant mieux pour Patrice Evra »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Egratigné par Patrice Evra dimanche dernier dans Telefoot, Rolland Courbis a salué avec un certain « bonheur » la non-suspension du joueur de Manchester United. Dont il pointe à nouveau les insuffisances sportives.

Le début d’incendie, provoqué dimanche dernier, s’est éteint ce jeudi. La FFF a décidé de ne pas sanctionner Patrice Evra pour sa sortie virulente envers les médias et certains consultants comme Rolland Courbis. Le membre de la Dream Team foot de RMC Sport n’est pas surpris par une telle décision. « Je trouve ça tout à fait normal. Je trouve qu’il faut regarder les choses dans l’intérêt de notre équipe de France pour les barrages de la Coupe du monde (les 15 et 19 novembre contre l’Ukraine). »

Alors qu’il a observé avec attention la prestation d’Evra mercredi soir en Ligue des champions face à la Real Sociedad, Rolland Courbis insiste bien sur son refus de critiquer l’homme. « J’ai son match pour voir s’il arrivait un petit peu à corriger les lacunes que nous avions soulignées puisque moi, je ne parle pas de l’image du joueur mais de l’arrière gauche. Le joueur, ce n’est pas sa faute si on lui donne un brassard. Il est tout surpris de découvrir que, quand il y a 30 personnes dans un vestiaire, il peut y avoir des fuites. Le joueur, il cherche la taupe, il cherche les traîtres. Il n’est même pas au courant qu’il y a 30 taupes et 30 traitres. Ce ne sont même pas des traitres d’ailleurs. C’est logique, que dès qu’une chose importante se passe, que dès qu’un sélectionneur se dispute, tout le monde soit au courant au lendemain. Le joueur qui est capable d’avoir ses lacunes-là, je ne lui en veux pas. On le met capitaine… Moi, ce qui m’intéresse, c’est l’arrière gauche. »

« Si on le suspend, il va me manquer »

Justement. « Coach Courbis » invite les spécialistes, comme les spectateurs de la rencontre, à bien analyser la copie rendue par l’international tricolore. Et notamment, les lacunes selon lui récurrentes du joueur. « Que ceux qui ne sont pas d’accord avec moi – et ce n’est pas un problème – regardent le match d’hier soir et soient au courant que le journal en Angleterre qui correspond à l’Equipe chez nous lui a mis 6. Alors qu’il a trottiné et marché… Alors qu’il a fait quand même deux sprints, deux têtes sur le plan défensif, deux interventions qui ressemblent à celles d’un défenseur ! Une quinzaine de centres dont deux dangereux, attention ! Le reste… Il y en a eu 2-3 qui sont allés derrière le stade mais bon, ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde. Giggs, à 40 ans, a été plus défensif que lui. Kagawa a été obligé de passer de milieu gauche à arrière gauche, pratiquement derrière lui. L’arrière central de Manchester a joué arrière gauche.

Quand Evra a le ballon, il le donne devant lui, sans se soucier de savoir si son partenaire ne va pas rater son contrôle. Giggs, à certains moments, ne lui a pas donné le ballon, sinon il aurait été deux fois hors-jeu. Et vous me demandez si je regrette si on ne l’a pas suspendu ? Si on le suspend, il va me manquer. J’ai déjà dit que c’était devenu mon idole. Arriver à faire une carrière avec si peu de qualités... Je n’ai pas changé d’avis et je ne vais pas lui souhaiter du mal. Je lui souhaite, dans son intérêt et dans celui de l’équipe de France, qu’il progresse. Qu’est-ce que je peux faire d’autre ? Je vous invite à regarder le match d’hier soir, sachant qu’un journal anglais lui a donné 6 sur 10... Eh bien tant mieux pour Patrice Evra ! »

A lire aussi

>> Aucune sanction pour Evra

>> Evra-Le communiqué de la FFF

>> Affaire Patrice Evra : toutes les réactions

La rédaction