RMC Sport

D’un coup de gueule à un coup de bluff

Raymond Domenech a lancé Abou Diaby pour sa sixième sélection

Raymond Domenech a lancé Abou Diaby pour sa sixième sélection - -

En préférant Abou Diaby à Florent Malouda, Raymond Domenech a montré que son onze de départ n’était pas figé.

La première titularisation d’Abou Diaby à la place de Florent Malouda aura été la surprise de la composition de Raymond Domenech face à l'Uruguay. Alors que le sélectionneur avait laissé croire dans ses mises en place cette semaine qu’il alignerait les mêmes hommes, il a trompé son monde. Diaby la bonne surprise nous a rappelé le « Grand Vieira » de 2006 de part son abattage, sa disponibilité et cette faculté à jouer toujours de l’avant. Pendant ce temps, Florent Malouda squattait le banc des remplaçants alors qu’il avait été le meilleur français sur les trois matchs de préparation des Bleus. Cependant, son placement plus défensif que ce qu’il connait à Chelsea, l’a quelque peu agacé jusqu’à s'expliquer avec Domenech. Le sélectionneur lui a reproché à plusieurs reprises d’avoir un comportement limite sur ses tacles défensifs. Malouda puni, on a cru un instant que le retour du fameux « je t’aime, moi non plus » de 2008 entre le sélectionneur et le Guyanais allait repartir de plus belle jusqu’à son entrée dans ce match à la place de Yoann Gourcuff . La titularisation de Diaby restera une bonne idée de la part du sélectionneur malgré les difficultés physiques ressenties par le joueur d’Arsenal en fin de partie. Un bon match nul 0 - 0, c’est ce qu’à retenu Raymond Domenech à l’issue de cette rencontre. Malouda rassuré et Diaby dans le grand bain, ce groupe reste ouvert.

Jean Resseguié au Cap