RMC Sport

Debuchy : « Le top serait de pouvoir jouer »

Mathieu Debuchy

Mathieu Debuchy - -

Appelé par Laurent Blanc pour affronter la Norvège le 11 août à Oslo, Mathieu Debuchy, revient sur cet événement. Le défenseur lillois espère fouler la pelouse norvégienne mercredi.

Mathieu Debuchy, quel est votre état d’esprit après l’annonce de votre sélection?
C’est une bonne nouvelle. Je suis très heureux de faire partie de la liste de Laurent Blanc. J’étais très content d’être présélectionné mais je ne savais pas si j’allais être pris. J’avais un petit espoir et ça s’est concrétisé. Tant mieux. J’avais l’équipe de France dans un petit coin de ma tête l’an passé mais ce n’était pas mon objectif.

Vous connaissez bien Laurent Blanc. Il a été votre parrain lors des Etoiles du Sport 2004. Quelle est votre relation avec lui ?
On s’est eu de temps en temps au téléphone en message. Comme quand je resignais un contrat. On a gardé le contact. C’était très plaisant de poursuivre l’aventure de notre rencontre aux Etoiles du Sport.

Que signifie cette sélection et qu’en attendez-vous ?
Il pense que je peux faire partie de cette équipe et que j’ai ma place dans ce groupe. Ma saison et celle du LOSC l’an passé ont pu plaider en ma faveur. Il va falloir prouver. Mais je ne me mets pas de pression. On verra ce qui se passe. Il faudra montrer au sélectionneur qu’on peut avoir notre place. Le top ce serait de pouvoir jouer. Ce serait magnifique de fouler la pelouse avec le maillot de l’équipe de France. A droite, il y a un peu moins de monde, à moi d’en profiter.

Est-ce que ça change quelque chose de partir en Norvège avec deux de vos coéquipiers à Lille ?
Je suis très content de partir avec Adil Rami et Yohan Cabaye même si on aurait bien aimé partir avec Rio Mavuba et Florent Balmont. C’est un plus de partir avec ses amis de club. Je suis très content. L’an passé, on a fait quelque chose de grand avec le LOSC. C’est le résultat du travail de tout un groupe l’an passé. Si l’an passé, on avait fini quinzième, on ne serait probablement pas en équipe de France.

Est-ce que cette sélection va vous aider pour le match contre Renens samedi ?
Je l’espère que cela va nous booster pour aller chercher quelque chose. On s’attend à un match très difficile et on aura besoin de ça.

Propos recueillis par Jean Bommel