RMC Sport

Dernier test avant le passage à l’Euro

Karim Benzema et Samir Nasri

Karim Benzema et Samir Nasri - -

Pour son 3e et dernier match de préparation en vue de l’Euro, l’équipe de France accueille l’Estonie ce mardi au Mans (21h). L’occasion de régler les derniers détails avant le grand départ pour l’Ukraine, mercredi en début d’après-midi.

Après Valenciennes et Reims, l’équipe de France termine sa tournée provinciale au Mans, ce mardi. Un triptyque pour le moment réussi, avec deux victoires face à l’Islande (3-2) et la Serbie (2-0). Pour autant, pas question pour les Bleus de profiter des charmes de la cité sarthoise. Dans une MMArena flambant neuve, Hugo Lloris et ses coéquipiers doivent faire le plein de confiance avant de s’envoler pour Donetsk (Ukraine), où ils affronteront l’Angleterre, le 11 juin, pour leur entrée en lice à l’Euro.

« Essayons de faire des matchs amicaux qui nous donnent plus de confiance et de certitudes », glisse d’ailleurs Laurent Blanc, conscient que cette confrontation face à l’Estonie est une échéance plus importante qu’il n’y paraît. Car si les Bleus ont été convaincants contre les Serbes, leur prestation face à l’Islande a suscité des interrogations, notamment sur le plan défensif. « Il faut d’abord essayer de gagner, déclare Blanc. Il faut aussi essayer d’être plus constants que contre la Serbie, où on a été performants que pendant 60 minutes. J’espère que ce sera le cas encore plus longtemps et surtout qu’il n’y aura pas de problèmes physiques. »

Face à une équipe qui pointe au 54e rang au classement FIFA et qui n’a pas fait une croix sur son rêve de disputer l’Euro que lors des barrages (élimination face à l’Eire, 0-4 et 1-1), les Bleus chercheront donc à aligner une 21e rencontre consécutive sans défaite. « C’est important, il faut continuer dans ce qu’on fait de bien, monter encore d’un cran et accumuler un maximum de confiance, souffle Florent Malouda. La compétition est différente des matchs amicaux, mais c’est essentiel de prendre de bonnes habitudes. »

La même équipe que contre l’Angleterre ?

A moins d’une semaine de l’entrée en lice de sa formation à l’Euro, Laurent Blanc va surtout vouloir peaufiner son dispositif, pas encore totalement établi. S’il pourrait relancer Adil Rami et Patrice Evra en défense, l’ancien entraîneur bordelais devrait également reconduire Florent Malouda au poste de milieu relayeur, dans un système en 4-3-3. Un avant-goût de la formation alignée face aux Anglais ?

« Dire que l’équipe qui va débuter sera celle contre l’Angleterre est difficile à affirmer, lance-t-il énigmatique. L’idée est de s’en rapprocher le plus possible, faire monter encore en puissance l’équipe et les joueurs, mais aussi les préserver pour avoir toutes nos armes le 11 juin. » Car même s’il jouit d’une cote de sympathie plutôt élevée outre-Manche, le sélectionneur des Bleus se réserve le droit d’offrir une petite surprise à Steven Gerrard et ses coéquipiers. « Les Anglais vont venir nous superviser, donc on ne va pas tout leur montrer », conclut-il taquin.

AA avec P.Ta, JS et JR, à Clairefontaine