RMC Sport

Di Meco : « Ça va être long à revenir »

-

- - -

En dépit d’un match qualificatif de grande qualité contre l’Ukraine, un sondage BVA paru dans Le Parisien révèle que l’équipe de France reste impopulaire auprès de 79 % des Français. Une statistique pas si étonnante pour Eric Di Meco

Un match d’anthologie, la liesse populaire, la fierté retrouvée et pourtant… L’équipe de France ne semble combler qu’un Français sur cinq ! Pas vraiment étonnant pour Eric Di Meco. Le membre de la Dream Team RMC Sport estime que les Bleus doivent être irréprochables sur le long terme pour faire changer les mentalités. « Le sondage montre que les Bleus n’ont effectivement pas retourné l’opinion en leur faveur. Mais ce qu’il faut surtout comprendre, c’est que l’équipe de France sait désormais ce qu’elle doit faire pour faire changer les mentalités. Le comportement des joueurs va être important dans les jours à venir. Le joueur sait aujourd’hui qu’il va être observé, épié… Il sait que dès qu’il va se manquer, on va lui taper dessus. Il va vouloir changer tout ça. 

Taper sur les joueurs, c’est la solution de facilité, c’est très démagogique. Parce que taper sur un footballeur, c’est faire l’unanimité. C’est pour ça que le comportement des joueurs va être très important pour que l’opinion change. Mais le plus important reste évidemment les résultats parce que si les gens ont vibré contre l’Ukraine, c’est bien parce que la France a gagné. Si les Bleus continuent d’avoir un bon comportement et montrent en plus de l’envie sur le terrain avec des résultats positifs, ça va changer. La réaction d’orgueil a plu aux gens. Mais il faut être conscient que ça va être long à revenir, il faudra y mettre beaucoup d’ingrédient. Le coup du mec qui fait passer la vieille au passage clouté, ça ne suffit plus.

« Une colonne vertébrale assez solide »

L’avantage, c’est que pour s’installer dans une certaine continuité et faire changer ces mentalités, il faut l’équipe qui va avec. Là, j’ai l’impression qu’il se dégage une colonne vertébrale assez solide. Pour moi, Lloris, Varane, Pogba, Matuidi, Ribéry et Valbuena sont indiscutables. Sur les derniers matches, Sakho, Cabaye et Debuchy ont marqué de gros points. S’ils confirment, ils seront incontournables. Ça fait quand même déjà neuf joueurs sur onze. Dans ce cas-là, à quels postes reste-t-il des doutes ? Chez l’avant-centre et l’arrière gauche. Et encore, on parle de Benzema ou Giroud devant, c’est un problème de riches. Quant au poste de latéral, si le petit Digne avait du temps de jeu à Paris, il y aurait une place à gratter. Car Evra va aller à la Coupe du Monde. Et il y aura son remplaçant, ou celui qui va lui passer devant. »

A lire aussi :

Les supporters à l'assaut du Brésil

Stoichkov : "L'arbitre a aidé la France"

Bleus : Et si une équipe était née ...

Éric Di Meco