RMC Sport

Di Meco : « Nasri ? C'est sa dernière chance »

-

- - -

Didier Deschamps a décidé de rappeler Samir Nasri pour la tournée de l’équipe de France en Amérique du Sud en juin prochain. Eric Di Meco, membre de la Dream Team de RMC Sport, estime que le milieu de terrain tricolore avait le droit à une seconde chance.

Plus appelé en équipe de France depuis le dernier Euro, Samir Nasri va retrouver les Bleus à l’occasion de la tournée en Amérique du Sud. Avec deux matches amicaux au programme (le 5 juin face à l’Uruguay à Montevideo et le 9 juin face au Brésil à Porto Alegre), le milieu de terrain de Manchester City aura certainement à cœur de se racheter aux yeux du public français. Eric Di Meco estime que l’ancien Marseillais a le droit à une seconde chance, comme tout le monde. 

« Je pense que tout le monde a le droit à une deuxième chance. Certains disent que c’est la troisième, après l’histoire de l’Euro en Ukraine et en Pologne. Il s’est manqué à l’Euro dernièrement. Il a été sanctionné pour ça. Moi, ce qui me gêne dans le comportement de Samir Nasri, c’est surtout ses performances sur le terrain. Il a eu un crédit énorme par rapport à d’autres garçons. »

« Punir à vie Nasri n’aurait pas été normal »

« D’après moi, Didier Deschamps le fait venir parce qu’il a été bon ces derniers temps avec Manchester City. Mais on ne peut pas dire qu’à ce poste là il y ait énormément de garçons qui explosent. C’est la dernière chance pour Samir Nasri et il a intérêt à être bon. Ce qu’il avait montré sur le terrain juste avant sa suspension, juste avant l’Euro et même pendant, pour moi, ce n’est pas suffisant pour être international. Mais de là à le punir à vie parce qu’il s’est pris la tête avec un journaliste, là non. Ça n’aurait pas été normal. »

« On a déjà entendu qu’il fallait raser l’ancienne génération, celle qui s’est ratée en 2010 et 2012, pour repartir avec des jeunes. Cette politique se respecte et tient la route. On n’a pas une génération fantastique donc pourquoi ne pas essayer avec des plus jeunes. Mais pourquoi donner une deuxième chance à certains mais pas à Nasri ? Pourquoi serait-il plus puni que d’autres ? C’est simplement ça qui me dérange. »

A lire aussi :

>> Deschamps : « Nasri sera soumis au même traitement »

>> Larqué : « Nasri a beaucoup de grosses taches à effacer »

>> Le Graët : « Nasri ne méritait pas d’être puni éternellement »

Éric Di Meco