RMC Sport

Digne : « On peut rêver »

-

- - -

Malgré ses 20 ans et seulement une sélection avec les Bleus, l’arrière gauche du PSG, Lucas Digne, a des rêves de grandeurs. Champion du monde des -20 ans en 2013, il s’imagine carrément sur le toit du monde avec les « grands ».

Lucas, que représente pour vous ce maillot bleu ?

Enormément de choses. J’ai eu la chance de pouvoir le porter dans les catégories de jeunes et de gagner un trophée (le titre de champion du monde des -20 ans l’an passé, ndlr). Tout footballeur rêve de le porter. Représenter son pays au plus haut niveau, c’est extraordinaire. Je souhaite à tout le monde de ressentir ces sensations. Quand on entend « La Marseillaise » chantée par le Stade de France, c’est extraordinaire.

Vous semblez très fier de porter ce maillot...

Oui, on a la chance de représenter notre pays. Cela doit être une fierté de représenter des millions de gens. Pour un footballeur, l’équipe de France, c’est le summum. On atteint le plus haut niveau international. On touche la perfection dans le football.

Vous n'étiez pas présent lors de France-Ukraine. Avez-vous eu envie d'être sur la pelouse avec les Bleus ?

Oui, j’étais envieux. Ce qu’ils ont fait, c’est super. Soulever le Stade de France et la France entière, c’était vraiment un moment magique. J’ai eu l’impression que l’équipe de France s’est réconciliée avec son public. Il y a eu un déclic ce soir-là. Tout le monde, maintenant, est derrière l’équipe de France.

Franck Ribéry n'a pas eu le Ballon d'Or. N'est-ce pas un mal pour un bien en vue de la Coupe du monde ?

Il a un énorme mental mais je pense qu’il le méritait.

Avec le Honduras, la Suisse et l'Equateur, l'équipe de France peut-elle sortir de ce groupe ?

Je l’espère ! Ce doit être un objectif. Il faut tout donner pour aller le plus loin possible. C’est un bon groupe pour entrer dans la compétition. Il n’est pas facile. On verra ce que ça va donner mais il y a moyen de faire quelque chose.

Contre l'Equateur, vous jouerez au Maracaña...

C’est un stade mythique du Brésil. C’est fabuleux de pouvoir y jouer. C’est le pays du football. Il y a tout là-bas. 

La France peut-elle rêver d'une victoire en Coupe du monde ?

Oui, on peut rêver. Tous les gens ont le droit de rêver.

Quelle est votre finale idéale ?

France-Brésil avec les supporters brésiliens qui seront derrière leur pays. Il y aura tout pour montrer qu’on est une grande nation.

A lire aussi :

Giroud, l’éloge de la patience 

Mondial : Valbuena y pense tellement

La face cachée du staff de Deschamps

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi