RMC Sport

Domenech veut-il un chèque ?

-

- - -

Selon la presse espagnole, Raymond Domenech envisagerait de réclamer 2 millions d’euros de dommages-intérêt à la Fédération Française de Football. Une information démentie par Jean-Pierre Escalettes.

L’information est sortie ce mardi matin dans AS. Le quotidien espagnol a jeté un pavé dans la mare en affirmant que Raymond Domenech était sur le point d’attaquer la Fédération Française de Football (FFF). L’ancien sélectionneur des Bleus réclamerait 2 millions d’euros de dommages-intérêts. Motif ? La nomination prématurée de Laurent Blanc, en pleine préparation à la Coupe du monde 2010.

Joint par téléphone, Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF jusqu’au conseil fédéral de vendredi, a affirmé n’être au courant de rien. « C'est un canular, assure-t-il. Cela me semble surréaliste. S'il y avait eu la moindre chose, on m'en aurait parlé. C'est une surprise totale. Cela n'a aucun sens. » Une position partagée par Noël Le Graët, le vice-président de la FFF, chargé des affaires économiques. « C’est n’importe quoi », a lâché le président de l’En Avant Guingamp. Un membre du service juridique affirme même « ne rien avoir reçu de la part de Raymond Domenech. Nous ne sommes pas au courant d’une telle volonté. Mais après ce qu’il s’est passé en Afrique du Sud, il aurait plutôt intérêt à se faire tout petit. »

Son licenciement devrait être évoqué ce vendredi

Pour l’heure, Domenech, qui gagnait 45 000 euros par mois en tant que sélectionneur, garde un emploi à la Direction Technique Nationale. Son contrat lui assure une rémunération mensuelle de 12 000 euros. Mais l’accord pourrait être rompu très prochainement. Plusieurs voix du conseil fédéral se sont élevées ces derniers jours pour réclamer le licenciement de Domenech. Pour l’instant, cette perspective n’est « pas inscrite à l’ordre du jour », selon Escalettes. Toutefois, la question sera « sans aucun doute évoquée » ce vendredi lors du prochain conseil fédéral, assure un membre du service juridique de la FFF. « Un vote pourrait même suivre pour décider tout de suite si Raymond Domenech doit partir ou pas », déclare cette même source.

Alexandre Jaquin avec G.Q.